La nouvelle BMW M4 cabriolet se découvre

La nouvelle BMW M4 cabriolet se découvre

Le moins que l’on puisse dire, c’est que BMW ne traîne pas. Moins de six mois après la présentation de la Série 4 Cabriolet (F33) à Los Angeles, la marque rempile à New-York avec la M4 Cabriolet.

Toujours un toit en dur

BMW a choisi les Etats-Unis pour lever le voile sur son nouveau coupé-cabriolet. Ce n’est pas un hasard, puisque c’est dans ce pays que le plus gros des ventes sera réalisé. On y découvre donc la successeur de la M3 Cabriolet qui conserve cette architecture avec un toit en dur. Si l’allure spécifique de la M4 (kit carrosserie, face avant & arrière plus musclées, ailes élargies, capot bombé, quatre sorties d’échappement, …) s’allie bien au coupé, pour le cabriolet l’ensemble paraît un peu trop lourd et extravagant.

BMW-M4-cabriolet

Voici la BMW M4 Cabriolet et son allure virile !

BMW-M4-cab

BMW-M4-cabriolet 2014

nouvelle BMW-M4-cabriolet

BMW-M4-cabriolet toit ferme

Le toit se replie en 20 secondes et ce, jusqu’à 18 km/h

Toutes proportions gardées, l’ensemble doit compter sur un toit repliable plus difficile à intégrer à la ligne de la voiture qu’une capote en toile. Le résultat est convaincant, mais tout de même en-deçà du coupé avec le toit fermé.

Un peu plus léger

Tout comme les M4 Coupé & Sedan, la M4 Cabriolet reçoit un six-cylindres en ligne suralimenté de 431 ch et un couple camionesque s’élevant à 550 Nm. Toutefois, elle se distingue par un capot en aluminium et un arbre de transmission ainsi qu’un renfort au niveau du moteur en fibre de carbone. Le but est ici d’alléger l’auto au maximum. Résultat, la M4 CC diminue son poids de 60 kg par rapport à sa devancière en atteignant 1 750 kg, mais reste néanmoins 253 kg plus lourde que le coupé M4.

interieur BMW-M4-cabriolet

habitacle places arriere BMW-M4-cabriolet

La conséquence est que ses performances sont légèrement en retrait. Pour l’exercice du 0 à 100 km/h, elle perd 0,3 s à 4,6 s avec la boîte manuelle à six rapports (4,4 s avec la boîte auto à double embrayage MDCT et ici aussi + 0,3 s). L’appétit du bolide est également un peu supérieur à cause de l’embonpoint. En transmission manuelle la consommation grimpe de 0,3 l à 9,1 l/100 km (213 g CO2/km) et en automatique de 0,4 l à 8,7 l/100 km (203 g CO2/km).

moteur turbo 431 cv BMW-M4-cabriolet

La vitesse maxi est fixée électroniquement à 250 km/h et le pack M Driver pour passer la limite à 280 km/h ne sera pas proposé.

Les 100 000 € se rapprochent

Le surcoût pour cette version cab – attendue pour une date de sortie lors de l’été 2014 – devrait se situer entre 5 000 et 8 000 euros. Le prix de base pourrait donc dépasser les 90 000 € en BVA7 !

La BMW M4 Cabriolet en vidéo

Galerie photo

Citroën surpris à Paris avec une DS 5LS R de 270 ch ?

Citroën surpris à Paris avec une DS 5LS R de 270 ch ?

Les constructeurs automobiles prennent très au sérieux le marché chinois et Citroën ne déroge pas à la règle. Présent avec quatre modèles que sont la DS3, DS4, DS5 et la berline DS 5LS tout juste lancée, la marque française vient d’être surprise à Paris lors d’un tournage avec une auto encore méconnue…

A peine commercialisée et déjà dévergondée !

Voici une nouvelle quelque peu inattendue ! Ce cliché, pris par un touriste chinois et publié par le site C-DYishi, dévoile une version plus musclée de la DS 5 LS. Très certainement appelée « DS 5LS R » (« R » pour « Racing »), la berline tricorps des chevrons en profite pour revoir son allure.

La Citroën DS 5LS R aperçue à la butte Montmartre – (crédit : C-DYishi)

La Citroën DS 5LS R aperçue à la butte Montmartre – (crédit : C-DYishi)

On remarque une hauteur de caisse réduite, des jantes d’un gros diamètre qui semblent reprises au concept du SUV DS Wild Rubis et une peinture couleur rouge mat – le ton est donné ! Sa nouvelle parure est complétée par bouclier arrière plus affirmé avec un diffuseur typé sport, des éléments en carbone – comme le jonc latéral qui s’arrête sur la malle – et une bande noire sur la porte avant qui rappelle la DS3 Cabrio Racing. Pour la proue qui n’a pas été photographiée, il faut également s’attendre à des changements comme une calandre plus expressive et des ouïes plus visibles, ainsi qu’un logo « R ».

spy DS 5LS Racing

La DS 5LS Racing a été confirmée par Yves Bonnefont, directeur général de DS, à l’occasion d’une conférence de presse donnée aux médias de l’Empire du Milieu.

Déjà comparée à une Audi S3 Berline !

Au chapitre mécanique, Citroën veut frapper fort ! Pour la DS 5LS R, ce sera le 1,6 l THP turbo – déjà proposé en 200 ch sur la 5LS classique – qui pourrait développer autant de chevaux que sous le capot du coupé sportif Peugeot RCZ R (voir notre essai). Ainsi, la berline deviendrait une voiture pour conducteurs très pressés, puisque ce sont 270 ch et 330 Nm qui seraient disponibles sous le pied droit !

La DS 5LS R, dont la fiche technique n'est pas encore communiquée, face à l'Audi S3 Berline – (crédit : Auto Hexun)

La DS 5LS R (dont la fiche technique n’est pas encore communiquée) face à l’Audi S3 Berline – (crédit : Auto Hexun)

Une hypothèse qui est d’autant plus vraisemblable qu’une des plaquettes de présentation de la 5LS R la compare à l’Audi S3 Berline offrant 300 ch, rien de moins que cela !

A retrouver au salon de Pékin (21 au 29 avril) sous la forme d’un concept-car ces prochains jours !…