La BMW i3M surprise en développement !

La BMW i3M surprise en développement !

Alors que la sortie de l’i8 s’approche, BMW a été surpris par BMWBlog en train de tester une version un peu spéciale de l’actuelle i3 qui porterait le nom de « i3M » ou « M i3 » !

Quand la petite électrique s’encanaille !

Quelle surprise d’apercevoir en phase de test la BMW i3 (voir notre essai) alors que celle-ici est déjà commercialisée. Serait-ce son restylage qui est en préparation, eh bien non ! Sur cet unique cliché, on peut remarquer que l’i3 reçoit quelques modifications…

Voici l'i3 M, reste à voir le rendu sans ces camouflages...

Voici l’i3 M. Reste à voir le rendu sans ces camouflages…

Tout d’abord, on peut observer une hauteur de caisse réduite. Le bouclier avant est plus agressif, des jupes latérales sont ajoutés et l’on trouve des jantes bien plus massives aux quatre coin de la voiture. L’habitacle sera en outre revu, avec notamment un nouveau volant sport et même des sièges baquets selon les rumeurs. Tout l’accastillage typique des finitions M Sport – que l’on a pu récemment découvrir sur la Série 2 Active Tourer – et M Performance – dont la nouvelle M235i (voir notre essai) fait partie – de la marque à l’hélice. Des changements qui seraient également prévus ultérieurement pour l’i8

Puissance en hausse

Seulement, ici ce n’est pas tout. Une source proche du constructeur a pu obtenir des informations sur le moteur électrique. Cette version M – ou M Performance ? – de l’i3 bénéficiera d’un surplus de puissance par rapport au modèle vendu aujourd’hui en concessions, puisque l’on parle d’une augmentation de l’ordre de 25 %. Ainsi, le conducteur disposerait de 210 ch et d’un couple approchant les 300 Nm contre 250 actuellement.

Par conséquent, le 0 à 100 km/h fait un bond en passant de 7,2 à 5,5 s ! Une performance digne d’une supercar !

Un communiqué de la marque allemande pourrait avoir lieu très rapidement, nous vous tiendrons informés d’ici demain sur cet article par le biais d’une mise à jour.
[MAJ] : Il s’agit bien entendu d’un poisson d’avril. 🙂

Bientôt la conduite accompagnée un an plus tôt (15 ans) ?

Bientôt la conduite accompagnée un an plus tôt (15 ans) ?

Comme nous avions pu le voir dans cette enquête sur le taux de réussite au permis selon les départements, il est grandement influencé par le passage par la conduite accompagnée (AAC) ou non. On parle d’un taux passant de 50 à 70 % pour ceux apprenant à conduire aussi en-dehors des leçons de l’auto-école.

Une mesure pour diminuer la mortalité sur les routes ?

L’autre avantage, c’est que les jeunes ayant suivi cet apprentissage sont plus expérimentés et sont moins impliqués dans des accidents. Selon les chiffres officiels, en France 18 % des accidents sont causés par des nouveaux détenteurs du permis de conduire, mais ceux ayant suivi l’AAC sont deux à trois fois moins nombreux.

Un couvre-feu pour les jeunes permis à l'étude ? Seulement en-dehors des villes ?

Un couvre-feu pour les jeunes permis à l’étude ? Seulement en-dehors des villes ?

Ainsi, le conseil national de sécurité routière (CNSR) réunissant des « experts » souhaite abaisser de 16 à 15 ans l’accès à la conduite accompagnée pour les jeunes afin qu’ils puissent rouler plus et davantage se former.

Ce qui pourrait changer

Dans les « hautes sphères » de l’Etat, on prépare une réforme du permis B. Pour cela, deux choix sont possibles. Le premier est de durcir encore la période probatoire – lorsque l’on a le « A » de « apprenti » sur l’arrière de la voiture et un capital démarrant à six points – avec tolérance zéro pour l’alcool et la circulation interdite à certaines heures ! L’autre option moins sévère, c’est de réduire la période probatoire à deux ans pour tous (au lieu de trois pour les non-AAC) et de donner l’accès à la conduite accompagnée dès 15 ans.

En contrepartie, l’adolescent devra suivre une inédite formation théorique de huit heures, puis vingt heures d’apprentissage réglementaires dans une auto-école avant de prendre la route avec un membre de sa famille. A cela, il faut ajouter deux à quatre rendez-vous dans les trois années suivant l’obtention du papier rose (AAC ou non), cela fait beaucoup ! Par ailleurs, le quota de kilomètres parcourus par les jeunes passerait de 3 000 à 4 000 km, de quoi mieux étaler les trajets.

Affaire à suivre d’ici juin, mois durant lequel aura lieu le prochain comité interministériel de la sécurité routière.

Source : Auto Plus

La Lancia Ypsilon HF 2015 aperçue sans camouflage !

La Lancia Ypsilon HF 2015 aperçue sans camouflage !

Le 26 décembre dernier, Lancia publiait sur sa page Facebook deux images de synthèse d’une future Ypsilon HF. Une véritable surprise ! Et entre temps, on a appris que le groupe Fiat était en train de condamner pour de bon l’avenir de la marque. Ainsi, on pourrait croire que le développement de nouveaux modèles serait stoppé, mais il n’en est rien !

La future Ypsilon HF surprise par deux fois !

Le site internet italien Quattroruote à l’origine de ces photos espions est particulièrement bien informé. Leurs paparazzis ont déjà photographié à deux reprises la Lancia Ypsilon HF. Une première fois sans sa carrosserie définitive, puis une seconde fois de l’arrière où l’on peut distinguer deux sorties d’échappement circulaires de part et d’autre du bouclier (là encore la plastique de l’auto ne serait pas figée).

La Lancia Ypsilon HF 2015 encore sous la forme de mulet

La Lancia Ypsilon HF 2015 encore sous la forme de mulet

Ypsilon HF 2015

spy Ypsilon HF

Grâce à ces clichés, on a la confirmation sur le dessin des jantes 17 pouces chaussées en 205/40 R 17 avec freins à disque pour les quatre roues. On remarque également une suspension aux ressorts raccourcis, un kit carrosserie plus agressif et un habitacle sportif avec des sièges baquets Sabelt dotés de harnais et d’appuie-têtes intégrés, en lieu et place des ceintures habituelles, comme en compétition.

Un moteur Abarth sous le capot

Du côté de la mécanique, c’est le 1,4 l turbo MultiAir essence d’une puissance de 150 à 170 chevaux qui est attendu. Il sera donc repris à l’Abarth 500.

La dernière photo publiée le 28 mars dernier sur Quattroruote

La dernière photo publiée le 28 mars dernier sur Quattroruote

De quoi offrir à la citadine un tempérament musclé, ainsi qu’un comportement joueur.

Rendez-vous au Mondial de Paris

S’il faut encore garder ce modèle conditionnel, sa présentation semble prévue pour le salon parisien au mois d’octobre prochain pour une commercialisation en 2015.

A suivre…