D’ici 2017, un nouveau cycle de consommation plus réel

D’ici 2017, un nouveau cycle de consommation plus réel

Actuellement en vigueur dans l’Union Européenne, et ce, depuis 1973, la procédure normalisée d’homologation des véhicules NEDC (New European Driving Cycle) va être mise au placard ! Une bonne nouvelle au regard des consommations annoncées par les constructeurs qui sont totalement irréalistes à cause de la réduction de la cylindrée des moteurs, de la suralimentation, de l’hybridation et de la multiplications des rapports de boîte.

A partir de 2017, les chiffres annoncés seront plus proches de la réalité

D’ici trois ans, le WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures) va permettre de mieux mesurer la consommation de carburant et les rejets de CO2 de nos voitures tout en évitant les différences entre les pays (pour ceux ayant adoptés le WLTP : Union Européenne, Etats-Unis, Chine, Japon, Corée du Sud, Inde, Australie, Russie, …). Le protocole de test se passant sur banc d’essai est divisé en plusieurs parties et sera spécifique selon la puissance de l’auto.

C'est en marge du salon de Genève que la commission économique des Nations Unies a validé le nouveau cycle

C’est en marge du salon de Genève que la commission économique des Nations Unies a validé le nouveau cycle

Dans les faits, cela se traduira des une consommation moyenne de carburant annoncée en augmentation de 10 à 20 % selon communiqué de la CEE-ONU. Pour une Renault Clio dCi 90 ch absorbant 3,6 l/100 km de diesel, la valeur corrigée s’établirait à 4 (+ 0,4) ou 4,3 l (+ 0,6). Pour une routière puissante comme la BMW Série 3 325d 218 ch, la hausse serait comprise entre 0,5 et 1 l pour une valeur de 4,9 l/100 km. Du côté des sportives essence, en prenant pour exemple la Volkswagen Golf GTI TSI 220 ch à 6 l/100 km, le surplus irait de 0,6 à 1,2 l de sans plomb. Les émissions de CO2 évolueront dans le même ordre d’idée.

Quid des normes anti-pollution ?

Ainsi, on est en mesure de se demander si les autorités vont revoir à la hausse les seuils fixés en terme de CO2 aux constructeurs automobiles. Les consommateurs français espèreront de leur côté que – si il existe encore ! – le système de bonus-malus écologique sera revu en conséquence !

La future BMW Série 1 restylée avec un avant de Série 2 ?

La future BMW Série 1 restylée avec un avant de Série 2 ?

Depuis la présentation de la Série 2 Coupé, les détracteurs de la face avant de la Série 1 de deuxième génération attendent encore plus impatiemment l’arrivée du restylage pour la citadine à hélice. Toutefois, ils pourraient être légèrement déçus…

Suppression des optiques à l’envers ?

Commercialisée depuis septembre 2011, la BMW Série 1 actuelle a fait couler beaucoup d’encre à cause de son physique. Beaucoup trouvaient que sa face avant semblait « triste » avec ses phares retournés, tandis que les feux stops étaient accusés d’avoir été copiés sur la Volkswagen Polo… Cependant, les ventes sont encore meilleures que pour la première génération, la firme allemande peut donc envisager son restylage plus sereinement que certains pourraient l’imaginer.

Voici la proposition la plus cohérente pour la BMW Série 1 restylée

Voici la proposition la plus cohérente pour la BMW Série 1 restylée – crédit : Dmnsbstn

De plus, selon les rumeurs qui circulent – cela paraît logique au regard de la stratégie de différenciation engagée par la marque vis-à-vis du coupé et de la berline – le facelift ne reprendra pas le faciès de la Série 2 pour le coller en lieu et place de la proue avant de la Série 1 même si un accessoiriste le propose. Les retouches seraient minimes comme à l’habitude de le faire BMW. Afin d’en avoir le cœur net, il faudra encore attendre les premiers spyshots pour se faire une idée des modifications décidées par le constructeur…

Cet autre photoshop de Theophilus est plus influencé par la Série 2, mais pas moins désirable !

Cet autre photoshop de Theophilus est plus influencé par la Série 2, mais bien plus désirable !

Pour les mécontents, ils devront prendre leur mal en patience et très certainement attendre la troisième génération pour connaître un vrai changement… qui s’accompagnera aussi d’une plateforme traction à la place de la propulsion !

A découvrir d’ici fin 2014…

Pour faire connaissance avec la petite bavaroise, il faudra patienter jusqu’au Mondial de Paris qui aura lieu au mois d’octobre prochain, il y a fort à parier que la Série 1 qui sera arrivée à mi-carrière profite de l’événement pour se dévoiler. Sa commercialisation interviendrait alors dans les mois suivants.

A suivre…

Une Dacia transformée en Renault Logan pour la Russie

Une Dacia transformée en Renault Logan pour la Russie

La Dacia Logan 2 apparue au salon de l’automobile de Paris en 2012 continue à se répandre sur les différents marchés du monde. Le dernier en date est la Russie, mais la berline low-cost n’est pas exactement la même que chez nous…

Un losange sur la calandre

Comme le veulent les lois du marketing, dans les pays où le pouvoir d’achat est moins élevé, la gamme Dacia troque son logo pour celui de Renault. A cela, il faut aussi ajouter quelques retouches sur la calandre et le bouclier où les antibrouillards sont soulignés par un cerclage chromé. L’ensemble donne davantage une impression de haut de gamme. On note également des répétiteurs de clignotant sur les coques des rétroviseurs.

La Renault Logan affiche une allure plus huppée que son homologue vendue sur le marché hexagonal

La Renault Logan affiche une allure plus huppée que son homologue vendue sur le marché hexagonal

interieur renault logan 2014

Du côté de l’intérieur, quelques modifications apparaissent, en particulier sur la console centrale recevant des nouveaux aérateurs et des boutons de climatisation différents. Le volant spécifique est siglé Renault. Par ailleurs, quelques touches chromées sont ajoutées ici et là… Les équipements habituels (écran de navigation, Bleutooth, USB, …) sont toujours présents.

Commercialisation à la mi-2014

La Logan russe aura une date de sortie située au deuxième semestre de cette année et rejoindra le Duster restylé (voir notre essai) déjà commercialisé sur place. Disponible avec des moteurs dCi de 75 à 90 ch en diesel et le TCe 90 ch en essence, elle sera vendue neuve environ 360 000 roubles, soit 7 200 euros.

Porsche Boxster et Cayman GTS : 15 ch bonus

Porsche Boxster et Cayman GTS : 15 ch bonus

Avec 15 chevaux de plus par rapport au modèle "S", le Cayman GTS affiche 340 ch. Il est donc juste en-dessous de la 911 Carrera (350 ch).

Avec 15 chevaux de plus par rapport au modèle « S », le Cayman GTS affiche 340 ch. Il est donc juste en-dessous de la 911 Carrera (350 ch).

En 1996, la 911 avait dû accueillir à ses côtés le Boxster. Ce turbulent petit frère avait le bon goût de ne pas trop empiéter sur les plates-bandes de l’icône de la marque allemande, en étant un roadster biplace, la 911 restant avant tout une 2+2 fermée. Mais en 2005, la reine mère assiste incrédule à l’arrivée d’une version coupé du Boxster, le Cayman. Voilà qui aurait pu déclencher une guerre familiale… qui, elle, aurait pu rapidement coûter la vie au petit dernier. Mais chez Porsche, on a de l’éducation. Les jeunes respectent les ainées. Il y a ainsi un principe qui a toujours été suivi : les modèles les plus puissants des gammes Boxster/Cayman ne doivent pas rattraper la 911.

Porsche-Boxster-GTS-2014

Juste en-dessous de la 911 Carrera

Cela est une nouvelle fois vérifié avec ces nouvelles GTS. Actuellement, il existe des Boxster et Cayman S de respectivement 315 et 325 ch. La 911 Carrera propose de son côté 350 ch. Il y avait donc un petit peu de place pour proposer des produits au milieu de tout-cela. Le six cylindres à plat 3.4 litres, qui se trouve toujours en position centrale arrière, gagne 15 ch. Le Boxster GTS annonce donc 330 ch, le Cayman GTS 340 ch. On est pile poil en dessous de la 911 ! Mais celle-ci va surement reprendre ses distances lors de son restylage, d’ici la fin de l’année. Le couple progresse de son côté de 10 Nm.

Porsche-Boxster-GTS-cab

Ces gains permettent de faire légèrement progresser la vitesse maxi. Le Boxster atteint ainsi pour la première fois la barre des 280 km/h (le S est à 277 km/h). Le Cayman passe de 281 à 285 km/h. Celui-ci met 4,7 secondes pour faire le 0 à 100 km/h (il faut un dixième de plus pour le roadster) avec la boîte de vitesses double embrayage PDK, proposée en option. En série, on trouve une boîte manuelle 6 rapports. Le Pack Sport Chrono fait partie de la dotation de série, tout comme le châssis actif PASM. Porsche annonce une consommation en cycle mixte de 8,2 litres aux 100 kilomètres.

Commercialisation en mai

Boxster et Cayman GTS reçoivent quelques modifications esthétiques. La plus visible se trouve au niveau de la proue avec un nouveau bouclier. Les prises d’air sont redessinées. Les optiques et les feux ont été noircis. Les deux modèles se dotent de jantes de 20 pouces, chaussées de pneumatiques 235/35 à l’avant et 265/35 à l’arrière. L’intérieur est recouvert de cuir et d’Alcantara.

interieur nouveau-Cayman-GTS-2014

Ces nouvelles versions arriveront dans les concessions en mai, après avoir fait leurs débuts en public à deux endroits de la planète : New York et Pékin. En France, le Boxster GTS est proposé au prix de 71 708 euros, le Cayman GTS est annoncé à 75 548 euros.  

nouvelle Porsche-Boxster-GTS

Porsche-Boxster-GTS-330-cv

Les vitres surteintées menacées par les forces de l’ordre

Les vitres surteintées menacées par les forces de l’ordre

Aujourd’hui, on peut voir de plus en plus de voitures où distinguer les occupants à bord est presque impossible à cause d’un vitrage opaque et de nombreux modèles récents achetés neufs avec une teinte plus légère. Devant ce phénomène en expansion, les forces de l’ordre perdent patience, car elles ne peuvent pas contrôler ce qui se passe dans l’habitacle, notamment pour verbaliser en cas d’usage d’un téléphone portable au volant.

Circuler dans l'anonymat, légitime ?

Circuler dans l’anonymat, légitime ?

La situation va changer comme le laissait présager le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) en prônant l’interdiction totale au mois d’avril 2013 . Explications.

La situation actuelle

Actuellement, on peut faire un peu ce que l’on veut. Seuls les constructeurs automobiles doivent respecter la règlementation européenne autorisant un teintage de 30 % maximum sur n’importe quelles surfaces vitrées. A ce niveau, l’habitacle est légèrement obscurci, mais les passagers demeurent visibles. On parle d’une TLV (transmission de lumière visible) de 70 %.

En-dehors de cette contrainte qui concerne le neuf, après l’achat le propriétaire du véhicule peut surteinter comme il le souhaite à une exception : le pare-brise qui ne doit pas dépasser les 30 % de teinte pour ne pas gêner la visibilité. Les vitres latérales arrière et celle du hayon peuvent même être complètement occultées ou condamnées à condition que la voiture possède bien deux rétroviseurs extérieurs.

Malgré tout, policiers et gendarmes dressent parfois des PV ! La plupart du temps, c’est à cause du pare-brise (plus de 30 %) ou de vitres avant trop sombres (à la louche… contravention basée sur des articles du code de la route : R.316-1, R.316-3 et R.412-6) « bloquant le champ de vision ».

Les arguments pour et contre

Du côté des utilisateurs des vitres teintées, on ne l’entend bien évidemment pas de cette oreille. Pour certains, c’est un gage d’intimité/de vie privée, une façon de se protéger du soleil et des UV, de retarder les effractions, … Les bénéfices ne sont donc pas cantonnés au style et ce n’est pas l’apanage de « kékés ». De plus, le secteur du vitrage automobile invoque les pertes d’emplois (1 200 personnes) si cette mesure venait à être mise en place.

Du côté des « experts » – c’est un bien grand mot, surtout lorsqu’on ne sait pas compter – de la sécurité routière ces vitres « noires » posent problème. Il est devient impossible de repérer les ayatollahs du téléphone, des SMS ou encore les quelques irréductibles ne mettant pas leur ceinture.

Ce qu’il en sera pour l’été 2014

Le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, pourrait donc annoncer l’interdiction pure et simple ou bien des règles nettement plus strictes à l’occasion du prochain comité interministériel de la sécurité routière qui se tiendra à la fin du mois de juin prochain. Dans les deux cas, une amende (très probablement de 3ème ou 4ème classe, soit 68 ou 135 €) devra être payée par l’automobiliste en cas d’infraction.

L'issue espérée par l'ASFFV

L’issue espérée par l’ASFFV

Néanmoins, les professionnels du secteurs regroupés sous l’ASFFV (Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage) pourraient voir leur lobbying récompensé avec un compromis : 65 % de teinte autorisée, pas au-delà. De cette façon, les entreprises spécialisées n’auront pas à mettre la clef sous la porte et celui tentant d’effectuer un coup de fil sera sanctionné. Les forces de l’ordre disposerait d’une carte de la taille d’une CB avec une typographique spécifique. Pour que la vitre soit conforme, il faut que les l’écriture demeure visible derrière le verre foncé.

Faut-il tenter « le coup de la pose » avant l’interdiction ?

Si le vitrage surteinté d’origine par le constructeur n’est pas concerné par l’interdiction, tout ce qui est posé en après-vente devra être retiré en fonction de la sévérité de la loi sur les vitres teintées 2014. Ainsi, faire réaliser la pose de films obscurcissant avant la modification de la règlementation ne vous met pas à l’abri d’une mise en conformité obligatoire dans un espace de huit à douze mois, car la mesure sera rétroactive

Source : Auto Plus N° 1 333