Concept Estate : le break de chasse vu par Volvo

Concept Estate : le break de chasse vu par Volvo

Le Volvo Concept Estate est la dernière étude d’une série de trois concept-cars. Ainsi, après le Coupé (Francfort 2013) et le XC Coupé (Detroit 2014), la marque nous dévoile un break de chasse aux lignes très épurées.

Un design inspiré par un modèle du passé

Dans la lignée des deux précédents concepts, le Concept Estate tire aussi ses lignes du shooting-brake 1800ES des années 1970 qui ne fut vendu qu’à 8 000 unités. « Les modèles 1800 sont des Volvo emblématiques, réputées pour leurs belles formes » confie Thomas Ingenlath, vice-président senior en charge du style.

Concept-Estate-Volvo

Pour la proue, la parenté entre le Coupé, le XC Coupé et le Concept Estate est bien visible
Le dessin est massif, mais pas trop chargé en contrepartie. Cette calandre est attendue sur les prochaines productions telles que le XC 60 et 90

Volvo-Concept-Estate-shooting brake

Même remarque du côté de la poupe et ses feux stop – servant de signature visuelle et lumineuse à Volvo –, la ressemblance est nette
La critique que l’on peut faire à cette auto malgré tout élégante, c’est de donner une impression de largeur trop conséquente. Un facteur que l’on espère dû au concept qui est là pour impressionner et retenir l’attention du public

Volvo-Concept-Estate

Le profil est une réussite. La voiture dispose de 3 portes et de 4 places assises

Ici, les formes font quelques clins d’œil au rétro comme l’angle oblique inférieur des vitres arrière, mais l’ensemble est résolument moderne et encore davantage si l’on dirige le regard vers l’habitacle. L’intérieur de la Suédoise est très cossu avec des matériaux flatteurs dans le but de créer une ambiance chaleureuse. On relève du cuir tanné, de la laine tissée, des incrustations de bois vieilli naturellement ou encore du cuivre.

Volvo-Concept-Estate-toit vitre panoramique

Le toit vitré est dans le prolongement du pare-brise

interieur Volvo-Concept-Estate

La console centrale est suspendue pour accentuer l’effet de légèreté

malle vitree Volvo-Concept-Estate

Le plancher du coffre est transparent et laisse voir différent objets dont  un »kubb », jeu de quilles typiquement suédois

La présentation est assez dépouillée – proche de ce que l’on retrouvera dans les futurs modèles –, avec un grand écran tactile ressemblant à une tablette rassemblant tous les boutons. Un bon choix pour le design, mais peut-être moins judicieux pour l’ergonomie avec tous les clics qui seront nécessaires pour atteindre les menus. La planche de bord d’une teinte beige dont quelques chromes rehausse la finition est en accord avec le reste de la sellerie.

Les premiers retours des internautes sont très favorables. Reste à savoir si le constructeur de Göteborg sortira un break de chasse à court terme ? Nous y croyons à 40 %…

A suivre !

Le Concept Estate en vidéo

Galerie photo

Citroën C1 Swiss&Me : la petite citadine se dévergonde déjà

Citroën C1 Swiss&Me : la petite citadine se dévergonde déjà

Citroën vient de dévoiler officiellement sa nouvelle C1 2014 pour le salon de Genève, et déjà, la marque présente un concept-car basé dessus. Nommée « Swiss & Me », cette étude fait honneur au pays hébergeant l’événement automobile.

Une C1 qui en impose davantage

Dans sa peinture bicolore blanche nacré et rouge, la C1 Swiss & Me perd le côté de petite auto docile. Ici, elle gagne un kit carrosserie lui donnant des airs de baroudeuse avec notamment des élargisseurs d’aile, de nouvelles protections pour les boucliers avant et arrière et des bas de caisse en plastique brut. Selon le constructeur, c’est la « parfaite illustration des possibilités de personnalisation » de son nouveau modèle.

Tout comme la Peugeot 108 Tatoo, la Citroën C1 a le droit à sa version personnalisée (sous la forme d'un concept pour le moment)

Tout comme la Peugeot 108 Tatoo, la Citroën C1 a le droit à sa version personnalisée (sous la forme d’un concept 3 portes pour le moment)

Avec son allure d'aventurière, la C1 Swiss & Me pourrait aller faire de l'ombre à l'Opel Adam Rocks

Avec son allure d’aventurière, la C1 Swiss & Me pourrait aller faire de l’ombre à l’Opel Adam Rocks qui est à découvrir simultanément lors du salon

On remarque aussi un liseré sur le profil et des coques de rétroviseur rouges, des badges « Swiss&Me » sur les flancs, ainsi qu’un toit reprenant le drapeau suisse.

Serait-ce la confirmation de l’arrivée d’une version épicée ?

Ce qui nous fait penser qu’une C1 plus virile (on rêve bien d’une 108 GTI…) pourrait voir le jour, c’est que ce concept probablement décliné en série se pare d’une sortie d’échappement centrale spécifique lui donnant un air de petite bombinette. De plus, on observe une monte pneumatique sportive (Michelin Pilot Sport 3).

C1-Swiss & Me

Avec ce drapeau sur le toit, cette série pourrait être réservée aux seuls Suisses

Avec ce drapeau sur le toit, cette série – fort réussie – pourrait être réservée aux seuls Suisses

Citroen-Swiss & Me Concept

Les chevrons n’ont pas donné d’indications à propos du moteur logé sous le capot, mais nous avons hâte de savoir si il s’agit simplement d’une affaire esthétique ou si la cavalerie va faire parler d’elle.

A suivre…