Qoros : la compacte 3 à Genève

Qoros : la compacte 3 à Genève

Même si les formes ne sont pas très originales, cette poupe reste très jolie.

Même si les formes ne sont pas très originales, cette poupe reste très jolie.

Un an après ses débuts en public, Qoros va présenter son deuxième modèle de production. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, ce constructeur est né de l’association entre la marque chinoise Chery et des investisseurs israéliens. Pour concevoir une nouvelle famille de produits, de nombreux ingénieurs et designers ayant travaillé pour de grands groupes européens ont été embauchés. Ce n’est pas un hasard : l’objectif de Qoros était de proposer des modèles au niveau des productions du Vieux Continent. Il a d’ailleurs été le premier chinois à décrocher 5 étoiles lors d’un crash-test EuroNCAP.

Style sobre mais séduisant

Qoros aimerait bien vendre ses modèles chez nous. Mais il ne le cache plus, sa priorité reste l’Empire du Milieu. Il continue quand même de dévoiler ses autos en première mondiale à Genève. C’est un argument de vente en Chine. La marque peut ainsi dire que ses modèles ont été appréciés par la presse et le public européen, tous deux très exigeants. Ce qui n’est pas un mensonge. La berline 3 dévoilée en 2013 avait fait très bonne impression. Il devrait en être de même avec ce nouveau modèle, qui est une version deux volumes de la 3. L’auto rejoint donc plus clairement la catégorie des compactes du genre VW Golf (voir notre essai), très prisée dans nos contrées.

Avec sa silhouette deux volumes et son hayon, la 3 s'adapte aux goûts européens.

Avec sa silhouette deux volumes et son hayon, la 3 s’adapte aux goûts européens.

Et la découverte de la 3 « Hatch » commence plutôt bien, car le style est séduisant. On sent l’influence germanique, avec des formes sobres mais élégantes, sans excentricité. De façon logique, les gros changements se trouvent au niveau de la poupe. Bien campée sur ses roues, l’auto respire la robustesse. La lunette arrière inclinée est réduite. Qoros soigne les détails avec des feux aux contours noirs, une épaisse baguette chromée sur la malle et une double sortie d’échappement bien visible. Par mesure d’économie, la marque a conservé les portières de la berline. En revanche, à l’avant, elle a redessiné le bouclier. Les antibrouillards sont ronds et l’élément chromé qui prolonge visuellement la calandre est plus épais. Les jantes vont de 16 à 18 pouces.

Pas de diesel

L’auto mesure 4,44 mètres de longueur. C’est une quinzaine de centimètres de plus que la moyenne de la catégorie. L’empattement est de 2,69 mètres. Qoros promet ainsi une habitabilité de premier ordre. Le volume du coffre est de 403 litres. Au maximum, il peut être de 1105 litres.

La 3 "Hatch" se distingue de la berline par un bouclier spécifique, un peu plus sportif. Le chrome est bien visible.

La 3 « Hatch » se distingue de la berline par un bouclier spécifique, un peu plus sportif. Le chrome est bien visible.

Le dessin de la planche de bord fait dans la simplicité. C’est peut-être à ce niveau que la Qoros marque le pas par rapport à des rivales européennes, qui proposent des intérieurs bien plus travaillés (notamment la Peugeot 308). Les grandes lignes sont horizontales, avec une console centrale comme suspendue dans le vide. La qualité devrait être au rendez-vous, la berline ayant plutôt donné satisfaction. L’écran tactile 8 pouces est présent en série sur tous les modèles. Il est même lié d’office au QorosCloud, qui donne droit à des services connectés via la 3G. On peut accéder aux services via une application pour smartphone ou un site Internet.

L'habitacle tente de faire dans la sobriété germanique. Mais l'auto semble avoir des modèles un peu datés !

L’habitacle tente de faire dans la sobriété germanique. Mais l’auto semble avoir des modèles un peu datés !

Preuve que Qoros n’est pas encore prêt à envahir l’Europe, il ne propose que des blocs essence pour la 3. On a le choix entre deux 1.6, de 126 ou 156 ch. Le plus petit offre le choix entre boîte manuelle ou boîte robotisée double embrayage, toutes deux à 6 rapports. Seule la robotisée est proposée avec le 156 ch, qui annonce un 0 à 100 km/h en 9,7 secondes.

Prochaine étape pour la marque : le lancement d’un break.

La Qoros 3 Hatch 2014 en vidéo


Nouvelle Seat Leon Cupra : la moins chère des tractions ?

Nouvelle Seat Leon Cupra : la moins chère des tractions ?

Début janvier apparaissait la nouvelle Leon Cupra sur la toile. Affichant jusqu’à 280 ch, le compacte sportive espagnole n’a pas pour vocation de jouer dans la seconde zone sur ce segment où de nombreux modèles s’affrontent.

Leon-Cupra-2014

La Seat Leon Cupra 2014 aimerait ravir le titre de traction la plus rapide sur le Nürburgring à la Renault Megane RS Trophy (voir vidéo en fin d’article)

Moteur, boîte et nombre de portes au choix du client

Basée sur le quatre-cylindres 2,0 l essence turbo, la plus musclée des Seat est proposée avec deux niveaux de puissance. Le TSI peut être choisi en 265 ou 280 ch (+ 1 170 € pour ce dernier, ce qui est raisonnable) avec dans les deux cas un couple de 350 Nm. La consommation varie de 6,4 l ou 6,6 l/100 km pour des émissions de 149 ou 154 g/km. Le malus écologique est de 900 ou 1 600 €.

Seat-Leon-Cupra-5p

nouvelle Seat-Leon-Cupra

De série une boîte manuelle à six vitesse est associée au bloc, mais en option une DSG6 à double embrayage peut la remplacer en échange de 1 800 €.

nouvelle Leon-Cupra

Dans sa version la plus puissante (280 ch), la Leon Cupra 2014 effectue le 0 à 100 km/h en 5,7 s

Seat-Leon-Cupra-3p

Les essais comparatifs avec la concurrence sont très attendus

Quant au surcoût de la version 5 portes par rapport à la 3 portes, il est de 350 €.

Tous les tarifs de la Leon Cupra 2014

Voici la grille complète des tarifs pour l’ibérique survoltée :

VersionPrixMalus écolo
Leon SC Cupra BVM631 645 €+ 1 600 €
Leon SC Cupra DSG633 445 €+ 900 €
Leon SC Cupra 280 BVM632 815 €+ 1 600 €
Leon SC Cupra 280 DSG634 615 €+ 900 €
Leon 5p Cupra BVM631 995 €+ 1 600 €
Leon 5p Cupra DSG633 795 €+ 1 600 €
Leon 5p Cupra 280 BVM633 165 €+ 1 600 €
Leon 5p Cupra 280 DSG634 965 €+ 1 600 €

Date de sortie

Après un premier contact avec le public au salon de Genève en mars prochain, la Leon Cupra sera disponible en concessions à la vente pour avril 2014.

Les prix affichés par la concurrence

En restant dans le groupe VW, on trouve la Volkswagen Golf GTI (voir notre essai) avec le même bloc en 220 ch, mais pour 32 900 € (+ 1 255 €). La Golf R est aussi sur le 2,0 l TSI, mais ici il développe 300 ch pour 41 300 € (+ 9 655 €). La Renault Megane RS et ses 265 ch demande 32 050 € (+ 405 €) et l’Opel Astra OPC de 280 ch est livrée contre 34 940 € (+ 3 295 €).

Seat-Leon-Cupra-moteur tsi

La Seat Leon Cupra 2014 en vidéo

La nouvelle Nissan GT-R Nismo annonce son tarif

La nouvelle Nissan GT-R Nismo annonce son tarif

Dévoilée au mois de novembre dernier, la Nissan GT-R Nismo est préparée par le département performance de la marque japonaise. Ce passage dans les ateliers de ces « magiciens » lui permet de gagner 50 ch et 20 Nm de couple sur le V6 3,8 l biturbo pour atteindre un total de 600 ch et 632 Nm, mais qu’en est-il de son prix ?

Nissan-GT-R-Nismo

La NIssan GT-R Nismo est dotée d’une mécanique plus puissante (599,76 ch exactement), mais aussi d’une suspensions plus efficace et d’une aérodynamique retravaillée

Un prix et une date de sortie communiqués…

La supercar du pays du soleil levant s’échangera contre la coquette somme de 150 000 € et c’est sans compter sur l’Etat français demandant au passage 8 000 € supplémentaires au titre du malus écologique… Reste à savoir si Nissan proposera également sur la GT-R le pack aérodynamique nommé « N-Attack » au Japon. Celui-ci a permis de boucler un tour du Nürburgring en 7 min 08 s 679.

Nissan-GTR-Nismo-2014

Cela se caractérise par de nouveaux boucliers et un aileron arrière plus imposant

nouvelle GTR Nismo

Le bolide sera en concessions dès le mois de septembre 2014.

… mais les performances demeurent inconnues

Alors que l’on sait qu’une Nissan GT-R 2014 « standard » de 550 ch plie le 0 à 100 km/h en seulement 2,8 s, le constructeur se réserve de mettre au grand jour les performances de son auto (2,4 s sont attendues pour cet exercice). Est-ce un contretemps ou une volonté de créer la surprise lors de sa présentation au salon de Genève ?

interieur Nissan-GT-R-Nismo-2014

Le cuir se fait plus présent, notamment sur la planche de bord. Les sièges baquets Recaro sont en fibre de carbone

Réponse dans les prochaines semaines…

Bonnets rouges : manifestation sous pression ce week-end

Bonnets rouges : manifestation sous pression ce week-end

La guerre contre la mise en place de l’écotaxe est loin d’être terminée comme en témoigne les deux portiques abattus au début du mois de février. Le mouvement contestataire s’est également fait sentir le week-end dernier avec un pique-nique organisé au portique de Brech (56), en Bretagne, qui a rapidement dégénéré.

La manifestation anti-écotaxe au portique de Brech le 15 février (crédits : vidéo France télévision)

La manifestation anti-écotaxe au portique de Brech le 15 février (crédits : vidéo France télévision)

Cette 2×2 voies qui a accueilli entre 500 et 1 000 manifestants a été le théâtre d’affrontements violents entre les opposants à la taxe et les CRS présents devant le portique. Les Bonnets rouges armés d’œufs et pour certains de boucliers de fortune, ainsi que de bâtons en bois ont été reçus par des gaz lacrymogènes, des coups de matraque et de flashball (mais des munitions plus dures auraient été utilisées : le modèle militaire « LDB40 » ou « ExactImpact »).

A la suite de ce bras de fer qui a débuté à 13 heures pour une dispersion aux alentours de 19 heures, plusieurs blessés ont été à déplorer, notamment du côté des anti-écotaxe. Des interpellations ont eu lieu.

C’est donc toujours dans une voie sans issue que se trouve le gouvernement, alors que l’écotaxe ne devrait pas mettre en colère uniquement les Bretons, étant donnée qu’elle est également destinée ultérieurement aux automobilistes

Source : France 3 et Facebreizh

Deux portiques écotaxe vandalisés en un week-end !

Deux portiques écotaxe vandalisés en un week-end !

Le gouvernement a toujours pour projet de remettre le chantier de l’écotaxe sur les rails dans le courant de l’année 2014. Les opposants à cette taxe poids lourd ne faiblissent pas et signent même avec un doublé lors du week-end du 8 au 9 février !

Le portique de l’A84 visé

Dans le sens Caen-Rennes, un portique écotaxe a été attaqué le 8 février vers 23 heures. La Direction interdépartementale des routes du nord-ouest a reçu l’alerte comme quoi la potence située sur l’A84, à la Trinité, à 5 km de la sortie Villedieu-les-Poêles (50, Manche), était en train de brûler.

L'emplacement du portique de Villedieu-les-Poêles sur l'A84

L’emplacement du portique de Villedieu-les-Poêles sur l’A84

La société Ecomouv’, propriétaire de ces installations, a expertisé l’équipement. Résultat : la base du pilier est fragilisée et cette période de tempêtes à conduit au démontage de l’édifice le 10 février.

La contestation s’étend à moins de 85 km de Paris

Le lendemain soir, voici que les autorités sont averties d’un début d’incendie pour le portique de Dreux (28, Eure-et-Loir) sur la rocade de contournement, au niveau de Vernouillet. Situé à 83 km de la capitale, l’éco-portique est bien loin du foyer de résistance qu’est la Bretagne. Les pneus incandescents déposés à la base du poteau l’ont noirci et un trou béant de 40 x 60 cm s’est créé. De plus, les fils électriques ont fondu.

La localisation du portique de Dreux sur la D828

La localisation du portique de Dreux sur la D828

La dépose du dispositif avec caméras a été réalisée dans la nuit du 10 au 11 février.

Il s’agit donc du 12ème portique abattu depuis le début de la grogne en août 2013 sur la carte des portiques éco-taxe en état et détruits.