F1 2014 : moteurs turbo = déception pour nos oreilles ?

F1 2014 : moteurs turbo = déception pour nos oreilles ?

La nouvelle saison de Formule 1 qui débutera le 16 mars prochain par un premier Grand Prix à Melbourne, en Australie, a en réalité déjà commencé pour les pilotes. Depuis le 28 janvier 2014, les essais des nouvelles machines ont démarré.

L’arrivée du moteur hybride

La Fédération internationale de l’automobile (FIA) impose que les monoplaces ne soient plus équipées d’un moteur atmosphérique V8 de 2 400 cm3, mais d’un V6 1,6 l turbo (environ 600 ch) accompagné de deux moteurs auxiliaires électriques de 160 ch.

Les F1 équipées du V8 ou du V6 turbo comparées lors des essais libres à Jerez (crédits : Jon Z / YouTube)

Les F1 équipées du V8 ou du V6 turbo comparées lors des essais libres à Jerez (crédits : Jon Z / YouTube)

Un véritablement bouleversement pour les écuries et une pression énorme sur les épaules des motoristes responsables de la fiabilité de la mécanique. Pour le public, c’est aussi une sonorité bien différente depuis les gradins.

La raison ? Diminuer la consommation d’essence (limitée à 100 kg, soit 130 litres par course) de 40 % et ainsi rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère.

Vidéo : Le V6 turbo face au V8 atmo

Pour vous faire une idée de nouveau son des monoplaces cru 2014, voici une première vidéo comparant les deux types de moteur. A moins d’être fan du turbo, il est difficile de ne pas dire que c’était mieux avant !…

Pour les mélomanes mélancoliques, encore un peu de V8 qui vont nous manquer, c’est sûr…

Vitres teintées : quels sont les avantages et inconvénients ?

Vitres teintées : quels sont les avantages et inconvénients ?

Que l’on roule dans une berline, un coupé, un SUV ou une citadine, on peut être tenté de faire poser des films teintés sur les vitres de son auto. Le fait d’obscurcir le vitrage apporte son lot de points positifs, mais aussi quelques aspects négatifs si l’on s’y prend mal.

Les avantages

Le but premier de l’opération est de se protéger des puissants rayons du soleil. Les professionnels du secteur des vitres teintées, Blacktint par exemple, avancent également d’autres arguments pour franchir le pas.

Une Audi A3 1,9 l TDI reprogrammée de 105 à 145 cv avec vitres teintées

Une Audi A3 1,9 l TDI reprogrammée de 105 à 145 cv avec vitres teintées

Ainsi, l’autre bénéfice de cette modification, c’est de dissuader les personnes malveillantes. En rendant plus ou moins opaque le verre, cela permet de rouler à bord de sa voiture sans être vu tout en diminuant que légèrement la visibilité pour le conducteur. Dans le cas du carjacking, les « pirates de la route » font toujours attention à ce que vous soyez seul afin d’être une cible parfaite. En cachant l’habitacle, on rend la manœuvre impossible.

Par ailleurs, si l’on diminue la puissance des rayons du soleil, on diminue en outre la température à l’intérieur du véhicule. Ce sera plus agréable et cela évitera d’enclencher la climatisation ‒ très énergivore ‒ au maximum. Et si la sellerie est en cuir ou même en tissu, c’est l’assurance de ne pas voir le coloris dépérir dans le temps en se décolorant.

Les amateurs de style trouveront leur compte, puisque des vitres « noires » donneront une allure furtive à leur bolide !

Le dernier avantage concerne l’éblouissement : avec des vitrées foncées, on épargne ses yeux la nuit face aux phares mal réglés et lors du lever et du coucher du soleil où les rayons rasent le pare-brise.

Les inconvénients

A ce chapitre, on ne trouvera pas de réels points négatifs à condition de faire attention.

Première chose, avant de se diriger vers une entreprise proposant l’installation, il faut s’assurer de son sérieux. Cela peut être au regard de son ancienneté, par recommandation ou en consultant les forums. Se retrouver avec des vitres teintées mal posées (ajustements approximatifs, film craquelé quelques mois plus tard, …) est encore pire que de ne pas en avoir !

Le pourcentage de teinte ne doit pas être pris à la légère. Si sur les vitres latérales arrière ce ne sera pas trop gênant. La lunette arrière ne doit pas être trop foncée pour ne pas empêcher de manœuvrer facilement (ou sinon caméra de recul…), les vitres latérales avant doivent permettre de contrôler ses angles morts et ses rétroviseurs extérieurs, tandis que le pare-brise ne doit pas gêner la visibilité pour la conduite.

Pour terminer, le prix de base pour des vitres teintées varie de 350 à 450 € selon la société et peut coûter plus cher selon le modèle et le temps de travail nécessaire.

Renault Trafic et Opel Vivaro 2014 : l’heure du teaser

Renault Trafic et Opel Vivaro 2014 : l’heure du teaser

Evidemment, les proportions sont exagérées sur ce genre de dessin. Mais le look s'annonce quand même plus dynamique.

Evidemment, les proportions sont exagérées sur ce genre de dessin. Mais le look s’annonce quand même plus dynamique.

Renault peut-il rendre un utilitaire attirant ? Voilà qui ne serait pas une mauvaise idée. On se demande souvent pourquoi les constructeurs généralistes ne cherchent pas à proposer des camionnettes au look vraiment soigné. Certes, il y a des contraintes de volume, mais il y a bien moyen de faire quelques chose au niveau de la face avant et des flancs !

Lancement cet été

On a un peu d’espoir quand on découvre le teaser qui annonce l’arrivée de la troisième génération de Trafic. Après, il ne faut pas rêver, il y a toujours un gouffre entre ce genre de dessin où les proportions sont exagérées et la réalité. Mais on distingue un regard plutôt aiguisé, un bouclier travaillé et la nouvelle calandre de Renault, avec un gros losange bien vertical. Une nervure partant de la vitre avant dynamise même un peu le profil.

Espérons qu’on ne déchante pas trop face au modèle de production, qui sera commercialisé cet été, et devrait donc être revélé dans peu de temps. Renault conclut d’ailleurs son communiqué de presse par « rendez-vous très prochainement ». Le nouveau venu prendra la relève d’un modèle né en 2001. 13 années de carrière sans trop vieillir, pas mal ! Mais le premier du nom avait fait mieux en tenant 19 ans (bon lui par contre, il avait fini dans le coma). 1,6 million de Trafic ont été vendus depuis 34 ans. Voilà qui participe grandement à faire de Renault le leader des ventes d’utilitaires en Europe depuis 1998.

Des visages différents

Et depuis quelques années, le Trafic à un jumeau chez Opel, le Vivaro. La « copie » était quasi parfaite, à la calandre près. Mais les prochaines générations tenteront de se différentier un peu plus. La marque au blitz a elle aussi donné un avant-goût de son engin et on distingue une calandre, des optiques et un bouclier spécifiques. Le but est de mieux l’intégrer à la gamme. Dans son communiqué, Opel précise que de nouveaux équipements issus des voitures particulières seront disponibles.

Des deux côtés, on annonce de nouveaux moteurs. On devrait en savoir plus donc dans peu de temps, peut-être à Genève, puisque Trafic et Vivaro existent aussi en version civilisée, capable de transporter jusqu’à 9 personnes.

Le dessin du Vivaro est bien plus clair. On se rend compte que la silhouette ne sera pas très athlétique mais les formes seront moins molles.

Le dessin du Vivaro est bien plus clair. On se rend compte que la silhouette ne sera pas très athlétique mais les formes seront moins molles.

Nouvelle Citroën C4 Cactus : officielle !

Nouvelle Citroën C4 Cactus : officielle !

La C4 Cactus écrit une nouvelle page de l'histoire Citroën. Fun, bien équipée, mais pas chère à l'achat et à l'usage, elle semble avoir tout bon.

La C4 Cactus écrit une nouvelle page de l’histoire Citroën. Fun, bien équipée, mais pas chère à l’achat et à l’usage, elle semble avoir tout bon.

Chez Citroën, le proverbe « Tout vient à point à qui sait attendre » trouve tout son sens ! Cette C4 Cactus arrive plus de sept ans après la présentation du premier concept-car. Preuve que l’idée de lancer une voiture portée sur l’essentiel n’est pas récente dans les bureaux de la marque aux chevrons. Il aura fallu beaucoup de temps à la firme française pour trouver la bonne formule.

Alternative aux compactes

Au début, le projet était de mettre au point une auto très dépouillée, qui utilisait un minimum de pièces. Mais Citroën s’est rendu compte que la clientèle n’était pas encore prête pour cela. Il a donc pensé à faire du low-cost classique, façon Dacia. Mais cela ne correspondait pas vraiment à son image. Non pas que la marque se refuse à produire une auto à bas-coûts, cela fait d’ailleurs partie de son ADN. On pense bien évidemment à la 2CV, qui même simple, avait un côté sympathique et innovant. Des valeurs qui ne viennent pas à l’esprit quand on évoque le low-cost.

Le design n'a plus rien à voir avec le premier concept-car de 2007... mais est très proche de celui de 2013.

Le design n’a plus rien à voir avec le premier concept-car de 2007… mais est très proche de celui de 2013.

Citroën a donc imaginé un positionnement intermédiaire. Une auto placée entre les modèles bas-prix et les véhicules « normaux », qui donne de la valeur à ce qui compte vraiment pour le client quitte à faire des oublis assumés, mais sans sacrifier le design, le confort et la technologie, du moment que celle-ci soit utile. Ainsi est née cette C4 Cactus, presque inclassable sur le marché. Citroën la présente comme une alternative aux compactes traditionnelle. Elle est tout de même bien plus petite. Avec ses 4,16 mètres de longueur, elle est 10 à 15 cm moins longue que les 308, Golf et Mégane. Elle est d’ailleurs au final plus proche des crossovers urbains comme la Renault Captur. En revanche, elle est bien plus basse que ceux-ci, avec une hauteur réduite, de 1,48 mètre. Ce qui surprend un peu au début car cela ne colle pas vraiment avec son allure de SUV.

Ces originales protections de carrosserie renferment des capsules d'air qui amortissent les petits chocs. Quatre couleurs sont disponibles.

Ces originales protections de carrosserie renferment des capsules d’air qui amortissent les petits chocs. Quatre couleurs sont disponibles.

Design simple mais sympa

Citroën a voulu que la simplicité s’exprime dans le design. Cela ne veut pas dire que les formes sont ennuyeuses. Mais les stylistes ont privilégié les surfaces pures et lisses, avec des volumes fluides sans agressivité. On retrouve un regard sur deux étages au niveau de la proue, comme sur le C4 Picasso. Les détails sont soignés, avec par exemple des petits artifices esthétiques qui donnent l’impression que le pavillon et la custode sont flottants. L’élément incontournable à l’extérieur reste les protections « Airbump », qui recouvrent notamment une bonne partie des flancs. Leur peau souple renferme des capsules d’air pour amortir les petits chocs. Elles sont disponibles en quatre couleurs : noir, gris, beige et chocolat. Pour personnaliser son auto, Citroën propose aussi différentes teintes pour les jantes, les rétroviseurs et les barres de toit.

Grâce à deux baguettes colorées, la custode et le pavillon semblent flotter.

Grâce à deux baguettes colorées, la custode et le pavillon semblent flotter.

A l’intérieur, l’idée a été de libérer de l’espace pour les occupants. La planche de bord a été simplifiée mais n’oublie pas les éléments utiles. Il y a ainsi toujours une boîte à gants, sauf qu’elle a été placée au-dessus de l’ensemble grâce à l’implantation de l’airbag passager dans le pavillon. Un maximum de commandes a été remplacé par un écran tactile de 7 pouces, qui regroupe les fonctions de climatisation, de navigation, de radio et de paramétrage. La Cactus se veut connectée puisqu’on peut accéder au portail d’applications Citroën Multicity Connect, qui permet par exemple de trouver un hôtel ou un restaurant, une station-service moins chère…

La planche de bord est basse et horizontale. Rares sont les boutons, remplacés par un écran tactile.

La planche de bord est basse et horizontale. Rares sont les boutons, remplacés par un écran tactile.

Interface 100 % digitale

L’instrumentation est composée d’un autre écran digital. Citroën a poussé le bouchon très loin puisque sur les versions dotées de la boîte robotisée, le levier de vitesse classique a été supprimé au profit de trois boutons en bas de la console centrale ! Sur ces modèles, les larges assises avant sont reliées entre-elles, dans un esprit sofa. Grâce à un grand empattement de 2,60 mètres, la C4 Cactus offre une bonne habitabilité. Le coffre annonce un volume de 358 litres. Quelques détails de l’habitacle sont inspirés de l’univers de la bagagerie, comme les poignées de portes, qui sont des sangles en cuir comme sur les malles de voyage.

La boîte à gants est en hauteur. L'airbag passager a été déporté, il est intégré au pavillon.

La boîte à gants est en hauteur. L’airbag passager a été déporté, il est intégré au pavillon.

Côté équipements, la Cactus vit dans un monde moderne puisqu’elle adopte une aide au créneau, une caméra de recul, une aide au démarrage en pente, un éclairage d’intersection, un toit panoramique en verre doté d’un traitement thermique haute performance… Petit détail pratique : les diffuseurs de lave-glace sont intégrés à l’extrémité du balai d’essuie-vitre, pour un meilleur lavage et une économie de liquide.

Moins chère à l’achat et à l’usage

La C4 Cactus se veut évidemment économique. Pour réduire les consommations, Citroën a fait attention au poids. En moyenne, la Cactus annonce 200 kg de moins qu’une C4 équivalente. Pour cela, la marque a fait appel à des matériaux légers comme l’aluminium au niveau du capot ou des poutres avant et arrière, mais a aussi fait des choix assumés. La banquette est ainsi monobloc, ce qui fait gagner 6 kg. Les vitres arrière ne descendent pas, elles s’entrebâillent juste (- 11 kg). Avec sa masse réduite, la Cactus n’a pas besoin de gros moteurs. Pour l’essence, elle se contente donc du 1.2 VTi 82 ch et du 1.2 THP 110 ch. Pour le diesel, on retrouve le 1.6 HDI 92 ch et un nouveau BlueHDI de 100 ch. Ce dernier promet une consommation en cycle mixte de seulement 3,1 litres au 100 km et des rejets de CO2 limités à 82 g/km. Citroën déclare que les coûts d’utilisation sont réduits de près de 20 % par rapport aux compactes classiques.

Quand la simplicité devient chic : les poignées de portes sont remplacées par des éléments en cuir, inspirés des malles de voyage de luxe.

Quand la simplicité devient chic : les poignées de portes sont remplacées par des éléments en cuir, inspirés des malles de voyage de luxe.

Reste à connaître le prix de l’auto. C’est encore le mystère. Pour résumer, il devrait être à mi-chemin entre un Duster et un Qashqai. En clair, Citroën veut proposer une auto aux prestations de compacte au prix d’une citadine. La marque annonce qu’elle lancera des solutions d’achat originales, sous la forme de forfait mensuel ou au kilomètre. Cette offre permettra de couvrir toutes les dépenses pendant la durée de l’engagement en dehors du carburant : financement, assurance, entretien.

Le C4 Cactus en vidéo

Voici le nouveau petit SUV aux chevrons vu depuis l’extérieur et l’intérieur :

Galerie photo

Vidéo : le dernier portique écotaxe d’Anjou n’est plus

Vidéo : le dernier portique écotaxe d’Anjou n’est plus

Moins de sept jours après le portique de Gosné, c’est le dispositif écotaxe de La Séguinière (49) qui a été pris pour cible. La destruction des potences s’accélère pour l’année 2014.

L’Anjou sans portique écotaxe

Le week-end dernier, dans la nuit du 1er au 2 février, des individus se sont rendu au pied du poteau du seul et unique portique écotaxe d’Anjou surplombant la quatre voies Nantes-Cholet (N 249), à environ un kilomètre de la zone industrielle de la Bergerie, commune de La Séguinière.

Voici déjà le quatrième portique abattu depuis le début de l'année 2014 !

Voici déjà le quatrième portique abattu depuis le début de l’année 2014 ! (crédits : vidéo Ouest france)

Les sapeurs-pompiers ont pu rapidement éteindre les flammes partant de la base de l’édifice du côté du fossé grâce à un automobiliste ayant donné l’alerte vers 4 h 30 du matin après avoir vu un départ de feu. Comme lors de d’autres dégradations, il semble que ce soit des pneus qui aient servi pour embraser la structure. La gendarmerie est en train d’enquêter.

La vidéo du démontage

Ouest france était sur les lieux le 4 février dernier lorsque la grue a mis à terre les différentes parties du portique pour ensuite charger le tout sur un camion. En voici la vidéo :

Voici donc un dixième portique hors d’usage. L’ensemble des installations en état et détruites sont visibles sur cette carte mise à jour en continu.

Nouveau Renault Espace : proche du concept Initiale Paris

Nouveau Renault Espace : proche du concept Initiale Paris

Depuis la présentation de l’Initiale Paris Concept en fin d’année dernière au salon de Francfort, on sait que Renault va faire son retour sur le segment des grands et luxueux monospaces. Un renouvellement bienvenu, alors que le modèle actuel est en production depuis déjà onze ans.

Il reprendra le design de l’étude Initiale Paris

Les paparazzis d’Autoevolution nous permettent d’en apprendre un peu plus sur l’allure du futur Espace. En effet, les essayeurs de la marque au losange ont été surpris à bord d’un prototype qui laisse apparaître quelques traits du modèle Renault.

Avec

Avec cette proue massive, le Renault Espace 5 devient encore plus imposant. Il adopte des feux LED entourant une partie des optiques pour une signature lumineuse spécifique

Ainsi, l’Espace 2015 reprendra dans les grandes lignes le concept Initiale Paris, en particulier pour la face avant qui semble assez proche. La calandre héberge le très – trop ? – gros logo du constructeur. Les barrettes horizontales et le décroché au niveau de la plaque d’immatriculation sont de la partie.

La plateforme utilisée (modulaire, portant le nom de "CFM1") est la même que celle des nouveaux Nissan Qashqai et X-Trail

La plateforme utilisée (modulaire, portant le nom de « CFM1 ») est la même que celle des nouveaux Nissan Qashqai et X-Trail

Du côté de la poupe, les changements sont plus difficiles à décerner, mais ils devraient être plus limités. On note une lunette arrière toujours plongeante afin de favoriser le volume de chargement. En contre partie, on obtient cet aspect quelque peu utilitaire. Le dessin des feux pourra éventuellement atténuer cette impression.

A découvrir au Mondial de Paris

Le Renault Espace V sera sans doute à découvrir officiellement au salon de l’auto de Paris au mois d’octobre prochain, pour une commercialisation au printemps 2015.

Doté d'une garde au sol surélevée pour répondre à la mode des SUV, l'Espace 2015 mesurera environ 4,85 m de long

Doté d’une garde au sol surélevée pour répondre à la mode des SUV, l’Espace 2015 mesurera environ 4,85 m de long

A suivre.

Renault Kwid Concept : le SUV des pays émergents à Delhi

Renault Kwid Concept : le SUV des pays émergents à Delhi

Annoncé à la fin du mois de janvier par une vidéo teaser, le concept-car que présentera Renault au salon de New Delhi vient d’être dévoilé. Comme nous nous en doutions au regard des sculptures profondes des pneus, il s’agit bien d’un petit baroudeur !

Le premier prototype au losange à être présenté hors d’Europe

Cette étude appelée « Kwid » est une étape importante pour Renault qui indique, en l’exposant en première mondiale en Inde, qu’il fonde des espoirs de ventes importants sur ces marchés où l’on écoule de plus en plus d’autos.

Renault-Kwid

Haut sur pattes, le Renault Kwid Concept est inspiré par les mud diggers américains
Assez impressionnant en dépit de son gabarit compact, il donne envie de partir arpenter les petits chemins avec ses gros pneus crantés !

Renault-Kwid-Concept

La poupe a un côté plus sportif, notamment avec ces optiques de feux très travaillées et cette double sortie d’échappement circulaire

Renault-Kwid-Concept-car

Les portes à faux avant et arrière sont réduits au minimum

Avec ce petit SUV teinté de gris et de jaune, deux coloris chers à la marque, ce concept jovial et axé sur les nouvelles technologies s’adresse aux jeunes plus particulièrement.

Il fonctionne à l’essence ou à l’électricité

Pour motoriser le Kwid, c’est un moteur essence turbocompressé de 1,2 l de cylindrée qui est utilisé. Couplé avec la boîte à double embrayage EDC, il s’agit sûrement du trois-cylindres TCe que l’on retrouve sous le capot de la Clio 4.

Renault-Kwid-Concept-portes papillon

L’ouverture des portes papillon fait son effet

Ce n’est pas tout, car ce concept a aussi pensé à l’électrique. En effet, une prise est cachée derrière son logo pour la version équipée de batteries. Cependant, aucun détail technique – notamment sur la puissance et l’autonomie – n’a été ajouté pour le bloc thermique comme électrique. Rien de réellement surprenant étant donné qu’une commercialisation en série n’est pas envisagée pour le moment…

Un drone logé sous le toit du Kwid

Le constructeur tricolore déclare, par l’intermédiaire de Serge Mouangue, responsable stratégie, que « les consommateurs des nouveaux marchés sont beaucoup plus jeunes. Leurs attentes sont différentes et les clients sont essentiellement des amateurs de jeux vidéo. Ils ont tendance à s’intéresser de plus près à la technologie et veulent prendre du plaisir ».

interieur Renault-Kwid-Concept

On découvre un habitacle majoritairement blanc avec quelques touches de jaune et assez dépouillé avec le volant placé en son centre

Il est vrai que de nos jours l’automobile n’est pas un objet tant désiré comme autrefois, une partie du rêve qu’elle véhiculait n’est plus. Pour lui redonner su sex-appeal, ce sont bien les fonctions multimédias et autres objets connectés qui fonctionne auprès de cette tranche d’âge.

places avant Renault-Kwid-Concept

Comme sur les voitures que conduisent les Indiens, les places avant sont formées par une banquette. Ici, le conducteur est placé au milieu, entouré par sa famille. C’est aussi une bonne solution pour régler la problématique de la conduite à droite/gauche

Ainsi, le Kwid se dote d’un drone ! Ce petit quadricoptère  logé sur le toit du concept peut sortir de son compartiment pour effectuer une reconnaissance. Il est piloté depuis l’habitacle grâce à l’ordinateur de bord tactile et un mode automatique peut être enclenché au besoin. Nommé « Flying Companion », il permet d’informer le conducteur en avance sur l’état de la route. Un gadget qui ne se retrouvera pas immédiatement en concession, mais qui aura peut-être une place dans la voiture du future à moyen terme.

Vidéos du Renault Kwid Concept

Voici le spot tout en couleurs sur une bande sonore dynamique :

Un présentation en statique avec l’intérieur vu par le drone :

La conception du Kwid expliquée par les personnes de chez Renault

Galerie photo