Le Peugeot 2008 Urban Cross : série limitée en couleurs

Le Peugeot 2008 Urban Cross : série limitée en couleurs

Le segment des petits crossovers urbains est en pleine ébullition, ce sera sans doute eux qui auront les faveurs des clients pour l’année 2014. Alors que les Renault Captur et Peugeot 2008 se talonnent en termes de ventes, le Sochalien dévoile une série limitée. Avec le 2008 Urban Cross, la marque au lion quitte son air sérieux pour devenir plus jovial – comme l’est davantage le losange – en ajoutant des stickers avec des couleurs flashy.

Le Peugeot 2008 Urban Cross Orange

Le Peugeot 2008 Urban Cross Orange

Peugeot 2008 Ubran Cross Jaune Citrus ou Orange

Cette livrée spéciale basée sur la finition Allure permet d’obtenir un 2008 un peu plus exclusif et personnalisé avec des accessoires spécifiques à l’extérieur comme à l’intérieur.

Peugeot-2008-Urban-Cross Orange

Pour l’extérieur, on note une teinte carrosserie Blanc Banquise avec des stickers de bas de caisse, des barres de toit et coques de rétroviseur assorties, des jantes alu de 17 pouces bicolore (noir brillant/gris) modèle Eridan et des vitres arrière et lunette surteintées.

calandre Peugeot-2008-Urban-Cross

Du côté de l’habitacle, une sellerie en TEP et Maille Oxford noir Mistral, un système de navigation avec écran tactile de 7 pouces, une clef 3G « Peugeot Connect », une deuxième prise USB et des surtapis assortis au coloris des stickers sont présents.

Un seul moteur proposé

Malheureusement, pour la partie mécanique, le client devra se contenter uniquement du diesel et du 1,6 l e-HDi développant 92 ch à 4 000 tr/min pour 230 Nm de couple à partir de 1 750 tr/min. Les performances ne sont pas affolantes, mais conviennent pour un usage urbain : le 0 à 100 km/h est réalisé en 11,5 secondes, tandis que la vitesse maxi s’établit à 181 km/h. La consommation annoncée en cycle mixte est de 4,0 l/100 km pour 103 grammes de CO2 rejetés au kilomètre. Une boîte manuelle à 5 rapports s’occupera de transmettre la puissance aux roues avant.

ecran tactile Peugeot-2008-Urban-Cross

Enfin, on retiendra que Peugeot ajoute au 2008 Urban Cross le Grip Control permettant de s’aventurer en-dehors des routes bitumées. La motricité en profite réellement, bien que ce crossover ne soit pas un 4×4. De plus, il est chaussé de pneus Mud and Snow qui lui offrent une meilleure accroche lors de conditions précaires. Un roue de secours temporaire est également de la partie.

jante 17 Eridan Peugeot-2008-Urban-Cross

antibrouillard Peugeot-2008-Urban-Cross

Déjà disponible en concessions, le seul prix proposé pour le 2008 Urban Cross est 22 800 € (+ 3 700 € par rapport à la finition Allure).

Une illustration de ce que serait la future citadine Porsche

Une illustration de ce que serait la future citadine Porsche

Qui aurait cru que Porsche proposerait une petite 911, la Boxster, et puis, plus surprenant encore, un gros 4×4 appelé Cayenne (voir notre essai) ? Aujourd’hui, l’élargissement de la gamme de la marque allemande n’est plus un secret pour personne, notamment avec la Panamera et le Macan tout fraîchement sorti. Cependant, le constructeur qui réussit chacun de ses lancements pourrait aller se positionner sur le segment des petites citadines chics, un créneau porteur et très tendance…

Encore une Porsche sur une base Audi…

Ceux qui s’intéressent un peu à la conception des modèles savent que le Q5 est la base du Macan et que les moteurs sont repris, puis modifiés par Porsche. Pour la potentielle citadine germanique, l’illustrateur malaisien Theophilus Chin a imaginé prendre comme base l’A1 (voir notre essai) en lui greffant un design Porsche.

Voici une illustration de ce à quoi pourrait ressembler la future citadine Porsche. Séduit ?

Voici une illustration de ce à quoi pourrait ressembler la future citadine Porsche. Séduit ?

Le rendu obtenu par retouche par ordinateur est convaincant. La mini-Porsche pourrait s’en approcher. Des moteurs de plus de 200 ch sous le capot feraient le bonheur des amateurs de petites bombinettes. Malheureusement, il semble peu probable qu’à court terme ce modèle fasse son entrée au sein de la gamme de la firme germanique.

Etriers de frein rouge sur des disques percés, face avant avec un bouclier agressif, ... cette citadine 5 portes Porsche ne renierait pas ses origines... du moins en terme de design

Etriers de frein rouge sur des disques percés, face avant avec un bouclier agressif, … cette citadine 5 portes Porsche ne renierait pas ses origines… du moins en terme de style

Pour le moment, on parle plus d’une petite Panamera… A suivre !

La prochaine Peugeot 308 cabriolet en image

La prochaine Peugeot 308 cabriolet en image

La gamme de la marque au lion se renouvelle et ne se ressemble pas toujours. Ainsi, la petite 208 (voir notre essai) qui a remplacé sa grande sœur la 207 n’aura malheureusement pas le droit au coupé-cabriolet. Pour la 308 II (voir notre essai), nous avons récemment découvert le break alors que sa venue n’était pas sûre à 100 %. Qu’en sera-t-il pour le cabriolet ?

Voici une illustration de la future Peugeot 308 CC, c'est plutôt séduisant. Reste à savoir si le toit sera en dur ou une capote en toile...

Voici une illustration de la future Peugeot 308 CC, c’est plutôt séduisant. Reste à savoir si le toit sera en dur ou une capote en toile… (crédits : Theophilus)

Alors qu’une berline tricorps est en préparation, il ne semble pas y avoir d’habituelles photos volées présentant le cabriolet en toit dur de Peugeot. La reconduction ou l’abandon de cette déclinaison n’a pas encore fait l’objet d’une déclaration officielle, mais il serait tout de même étonnant que le constructeur ne propose plus aucun CC à la vente alors qu’il dominait le segment sur le marché français !

La commercialisation, si elle a lieu, devrait intervenir en 2015 avec une palette de motorisations réduite et privilégiant les blocs les plus puissants.

A suivre…

Ile-et-Vilaine : le portique de Gosné a été incendié

Ile-et-Vilaine : le portique de Gosné a été incendié

Seulement six jours après le portique de Missillac (44), c’est l’édifice à la hauteur de Gosné, près de Saint-Aubin-du-Cornier, dans le département de l’Ile-et-Vilaine (35) qui est victime d’une tentative d’incendie.

Voici le 3ème portique détruit depuis le début de l'année 2014

Voici le 3ème portique (endommagé samedi 25 janvier) depuis le début de l’année 2014

Situé sur l’A84 (sens Fougères-Rennes), ce portique écotaxe est fragilisé au niveau de la protection du pied. Le transformateur électrique a été brûlé malgré l’intervention rapide des pompiers.

Même si la construction ne risque pas de s’effondrer, la société Ecomouv a dû la démonter, car les réparations nécessaires à sa remise en état ne peuvent se faire sur place.

Reste à savoir si il sera remis sur pied par la suite…

Vidéo de l’intervention

Ouest-France a filmé très brièvement la scène :

Voici donc un neuvième portique hors d’usage. L’ensemble des potences en état et détruites sont visibles sur cette carte mise à jour.

La nouvelle Mercedes S600 dit non au downsizing

La nouvelle Mercedes S600 dit non au downsizing

La Mercedes S600 correspond au vaisseau amiral de la marque à l’étoile qui officie depuis les années 1950. Cette limousine réapparaît pour la dixième génération de la Classe S (type W222) à l’occasion du salon de Detroit.

Upsizing pour la S600

Proposée uniquement en version longue (5,25 m, contre 5,11 m d’ordinaire), la Mercedes S600 2014 garde son V12 bi-turbo et lui augmente même sa cylindrée, un pied de nez à la tendance actuelle ! Cela signifie que la mécanique passe de 5,5 à 6,0 l de cylindrée et offre plus 517, mais 530 ch ! Le couple, quant à lui, demeure gigantesque : 830 Nm à 1 900 tr/min !

La Mercedes S600 se reconnait de profil grâce au sigle "V12" sur les ailes avant

La Mercedes S600 se reconnait de profil grâce au sigle « V12 » sur les ailes avant

Pour canaliser cette débauche de puissance, c’est une nouvelle transmission qui prend place. Il s’agit de la boîte automatique à 7 rapports 7G-Tronic (AMG Speedshift, comme la S65 AMG).

Pour la partie arrière, on retrouve quatre sorties d'échappement

Pour la partie arrière, on retrouve quatre sorties d’échappement

Toutefois, la consommation moyenne de la grosse berline allemande pour chauffeur est en baisse. La S600 2014 diminue de 21 % son appétit. Elle passe de 14,1 l à 11,1 l/100 km, tandis que les émissions de CO2 flanchent de 329 à 259 g/km. Il est probable que des efforts sur le poids des matériaux utilisés aient aussi été réalisés.

De nouveaux équipements high-tech en renfort

En tant que porte-drapeau, la S600 se pare des toute dernières nouveautés : éclairage LED Intelligent Light System, diverses assistances à la conduite comme le dénommé Collision Prevention Assit Plus effectif jusqu’à 200 km/h (!), nouveau écran tactile central, suspension prédictive qui scanne la route à l’avance pour offrir plus de confort, …

Jantes de gros diamètre au programme...

Jantes de gros diamètre au programme…

Commercialisée cette année

Attendue pour une sortie en mai 2014, la Mercedes S600 V12 2014 ne fera pas de cadeau sur les prix. Le tarif de base est estimé à 145 000 €, malus de 8 000 € non inclus.

Voici un habitacle qui invite au voyage tout confort...

Voici un habitacle qui invite au voyage tout confort…

Pour ceux qui en demanderaient plus, qu’ils se rassurent, une version encore plus longue et luxueuse fera sera vendue ultérieurement. L’occasion de remettre à l’honneur Maybach

Galerie photo

La Toyota Prius IV va faire sa révolution

La Toyota Prius IV va faire sa révolution

Depuis son apparition en 1997, la Toyota Prius a bien évolué au fil des générations. Le modèle actuel va céder la placer à sa remplaçante, la Prius IV, d’ici un peu plus d’un an. Celle-ci a pour objectif de révolutionner sa motorisation hybride et son design.

Changements esthétiques

Le chef de conception Toyota promet une conception révolutionnaire pour la future Prius. Et cela, dehors, comme à l’intérieur.

Voici une illustration de la Toyota Prius 5 2015. D'après les dernières informations, elle serait plus éloignée du modèle actuel. Ses dimensions ne sont pas encore connues

Voici une illustration de la Toyota Prius 5 2015.
D’après les dernières informations, elle serait d’une apparence plus éloignée du modèle actuel et délaisserait cet aspect monospace pas très gracieux. Ses dimensions ne sont pas encore connues

En reposant sur la nouvelle plateforme TGNA (Toyota New Global Architecture), les designers pourront s’ouvrir de nouvelles voies pour dessiner l’hybride star de la marque japonaise. Il faudra s’attendre à un style plus avenant et sportif. Les lignes seront moins lourdes et privilégieront l’aérodynamique. Son allure la rendra immédiatement reconnaissable et pourrait préfigurer des codes stylistiques déclinés ultérieurement sur le reste de la gamme.

Aussi économe qu’une hybride rechargeable !

Réduisant en moyenne sa consommation de 10 % de génération en génération, la Prius n’a cessé de s’améliorer. Pour ce quatrième opus, les émissions devraient descendre à 80 g de CO2/km (contre 89 g actuellement) pour une consommation homologuée en Europe de 3,5 l/100 km (soit 4,27 l/100 km selon la norme américaine, plus réaliste) et l’on ne parle pas d’une version hybride rechargeable ! Autant dire que si ces chiffres sont atteints, Toyota gardera encore une sérieuse longueur d’avance sur ses concurrents !

Cette performance sera le fruit d’un nouveau type de système hybride. Il sera plus léger et plus petit, tout en étant moins cher. Du côté des batteries, des progrès sont également attendus avec le passage du nickel-métal-hydrure au lithium-ion. L’autonomie en sortira allongée et le poids total diminué.

Par ailleurs, la plateforme TGNA profitera en outre au comportement de la voiture. Ses capacités dynamiques seront d’un meilleur niveau, notamment grâce à un seuil de gravité abaissé et une rigidité accrue. Cependant, espérons que le confort ne soit pas trop mis à l’écart.

Son prix devient plus léger

Soichiro Okudaira, chef au département R&D du constructeur, assure que la Toyota Prius de nouvelle génération sera encore plus attractive commercialement parlant. Aujourd’hui vendue à partir de 28 150 € sur le marché français, son prix pourrait diminuer légèrement (1 000 à 2 000 € de moins) lors de sa date de sortie prévue pour le courant de l’année 2015.

A suivre…

Source iconographique : RM.Design