Volvo dévoile le XC Coupé Concept à Detroit

Volvo dévoile le XC Coupé Concept à Detroit

On n'a pas sous les yeux le prochain XC 90 mais presque. Les grandes lignes sont là, à commencer par les phares et la calandre.

On n’a pas sous les yeux le prochain XC 90, mais presque. Les grandes lignes sont là, à commencer par les phares et la calandre.

La révolution stylistique de Volvo, c’est un sacré feuilleton. En 2011, la marque suédoise dévoilait les concepts Universe et You, qui annonçaient un nouveau design pour la firme… qui ne verra jamais le jour en grande série ! Normal, car un nouvel homme a entre-temps pris en main le style Volvo. Thomas Ingenlath a souhaité repartir d’une feuille blanche, ce qui a retardé les projets en cours. L’arrivée de la deuxième génération du XC 90 a été repoussée de près de deux ans.

La silhouette des futurs SUV Volvo

Mais 2014 sera enfin l’année du changement et pour préparer le terrain, Volvo avait promis la présentation de trois concepts. Le suédois avait choisi la facilité pour le premier avec un coupé. Lorsqu’un constructeur pose les bases d’un tout nouveau design, pour bien attirer l’attention, il le fait avec une silhouette coup de cœur (souvenez-vous du Peugeot SR1 ou du Renault DeZir). Les choses deviennent plus concrètes aujourd’hui avec un prototype de SUV. C’est moins glamour, mais on y porte plus attention car le premier modèle qui adoptera le nouveau style Volvo est justement le deuxième XC 90, un 4×4 donc.

Et si Volvo lançait un petit SUV coupé rival du Range Rover Evoque ? Il y a des chances, car la marque travaille en ce moment sur un XC 40.

Et si Volvo lançait un petit SUV coupé rival du Range Rover Evoque ? Il y a des chances, car la marque travaille en ce moment sur un XC 40.

Volvo n’a tout de même pas souhaité faire un simple show-car, proche à 90 % du modèle de série. L’idée des trois concepts était de montrer comment s’adapteraient les nouveaux codes esthétiques de la firme en fonction des carrosseries. Le XC Coupé (voir croquis) que l’on a sous les yeux donne donc un avant-goût de l’ensemble de la future gamme de SUV Volvo. Et si on fait une analyse au premier degré, on se dit que celle-ci pourrait s’agrandir avec des modèles trois portes. On verrait bien cet engin affronter le Range Rover Evoque.

La photocopieuse suédoise ?

On a limite hâte de voir à quoi va ressembler le troisième concept-car pour savoir si Volvo va nous surprendre. Car quand on voit l’avant du XC Coupé, on se dit que les nouveaux codes vont vite être compris : la proue de ce concept est très proche de celle du Concept Coupé vu à Francfort. L’ensemble phares/calandre est presque identique… Les nervures sur les flancs sont aussi les mêmes : la première part du capot et rejoint la poignée de porte, s’arrêtant dessous celle-ci. La deuxième prend naissance au-dessus, allant jusqu’à la poupe pour marquer les épaules.

La partie arrière est recouverte de caoutchouc. Quelques détails sont de couleur orange.

La partie arrière est recouverte de caoutchouc. Quelques détails sont de couleur orange.

Evidemment, il y a quand même du neuf à analyser ici, puisque la poupe est inédite. Logique, ce SUV montre un arrière très différent du coupé ! On retrouve un incontournable du design Volvo : les feux rampes, qui partent du haut du hayon, descendent le long de la lunette, suivent les hanches. Petite nouveauté : ils reviennent ensuite sur le hayon.

Tenue de sport

En vrai SUV, et comme le prouve le coffre de toit, le XC Coupé est orienté loisirs. La filiation avec les l’univers sportif est très présente. Parmi les sources d’inspiration de l’équipe de design, figure la société suédoise POC, qui conçoit des équipements protecteurs pour les athlètes pratiquant un sport en apesanteur. Des moulures en caoutchouc recouvrent une partie de la carrosserie, notamment toute la partie arrière.

Tout comme l'extérieur, l'intérieur est influencé par les univers du sport et des loisirs. Quatre personnes seront acceptées à bord.

Tout comme l’extérieur, l’intérieur est influencé par les univers du sport et des loisirs. Quatre personnes seront acceptées à bord.

Volvo n’a donné aucune information sur la partie technique de l’engin. Curieux. Peut-être que l’on en saura plus lors de l’ouverture du Salon de Detroit dans quelques jours. L’habitacle n’a pas été montré officiellement encore. Juste quelques images de synthèse dévoilent l’architecture générale de la partie intérieure. On découvre quatre sièges individuels, les deux de l’arrière pouvant se rabattre pour former une zone de chargement plane. Le plancher du coffre semble en verre, laissant apparaître des équipements de sport. Quelques touches d’orange sont visibles. Le XC Coupé devrait aussi inaugurer des équipements inédits, servant en priorité la sécurité, fond de commerce de Volvo. 

Une Volvo reste une Volvo ! Même si le style va évoluer, on retrouve les feux rampes et les épaules carrées.

Une Volvo reste une Volvo ! Même si le style va évoluer, on retrouve les feux rampes et les épaules carrées.

Galerie photo

Nouvelle Chevrolet Corvette Z06 : son V8 sera suralimenté !

Nouvelle Chevrolet Corvette Z06 : son V8 sera suralimenté !

L’édition 2014 du salon de Detroit vaudra le détour et plus particulièrement pour les amateurs de sportives. Après des images de la Lexus RC F culminant à 450 ch, nous passons encore un cran au-dessus avec la nouvelle Chevrolet Corvette Z06 !

La plus puissante des Corvette pour Detroit

Pour cette version plus musclée de la Corvette C7 dévoilée il y a maintenant un an, l’américaine se dote d’un pack aérodynamique que l’on retrouve en course et quelques artifices que l’on mettrait davantage dans la rubrique tuning.

Quelle gueule ! La Chevrolet Corvette Stingray Z06 2014 frappe fort ! Capot bicolor, bouclier spécifique, lames en carbone, ...

Quelle gueule ! La Chevrolet Corvette Stingray Z06 2014 frappe fort !
Capot bicolor, bouclier spécifique, lames en carbone, prise d’air au niveau des ailes arrière, garde au sol abaissée, … sont au programme

Un moteur turbo de plus de 600 chevaux

Comme ces images ont été divulguées à l’insu du constructeur, la fiche technique du bolide n’est pas encore connue. Cependant, les pronostics lui donnent un moteur V8 turbo de quelques 620 chevaux et un couple s’élevant à 881 Nm. Le bloc atmosphérique V8 de 7,0 l et 512 ch de la devancière serait donc mis au placard. Le bloc sera commandé par une boîte auto avec palette derrière le volant.

La proue de la nouvelle Z06 reçoit un aileron noir, de quoi garder un peu d'appui une fois que les 300 km/h s'approchent sur le compteur !...

La proue de la nouvelle Z06 reçoit un aileron noir, de quoi garder un peu d’appui une fois que les 300 km/h s’approchent sur le compteur !…

z06 2014

Avec une telle débauche de puissance, la durée de vie des pneus (Michelin !) sera de courte durée

Surprise ici : l'habitacle reste très "soft" comparé à la plastique extérieure de l'engin. Par rapport à une C7, la Z06 2014 reçoit de nouveaux sièges en cuir avec surpiqures blanches. Même le tableau de bord est identique, c'est une déception...

Surprise ici : l’habitacle reste très « soft » comparé à la plastique extérieure de l’engin.
Par rapport à une C7, la Z06 2014 reçoit de nouveaux sièges en cuir avec surpiqures blanches. Même le tableau de bord est identique, c’est une déception…

Comparativement, la version classique avec son V8 6,2 l de 460 ch et 624 Nm, passerait presque pour un coupé « peu puissant » ! Attention, car il reste encore la version ultime, la ZR1 !

Date de commercialisation et tarifs

Les futurs acheteurs français vont devoir patienter. En effet, si la Z06 2014 se montre au grand jour en ce mois de janvier, c’est au mieux à la fin de l’année qu’il pourront se mettre derrière le volant de la supercar. Alors que la C7 est déjà victime de son succès, qu’en sera-t-il de la nouvelle Z06 affichant un prix autour des 100 000 € contre 95 300 € pour le modèle actuel ? Une rumeur indique que ce serait la dernière Z06 si les ventes ne suivent pas…

>> Les premières caractéristiques techniques sont connues, les estimations étaient même en-dessous !

Essai Dacia Duster : qu’apporte le restylage au baroudeur ?

Essai Dacia Duster : qu’apporte le restylage au baroudeur ?

Véritable succès dans les crossovers, le Dacia Duster reçoit un restylage à mi-carrière tout en baissant ses tarifs !
Sorti en 2010, ce baroudeur a tout de suite connu un succès au-dessus des attentes de la marque roumaine.
Après 3 années de bons et loyaux services, ce Duster évolue esthétiquement mais aussi sur la partie moteur avec l’ajout d’un nouveau bloc essence.
Deux moteurs diesel (90 et 110 ch) et deux moteurs essence (105 et 125 ch) sont à disposition ainsi que quatre finitions (Duster, Ambiance, Lauréate et Prestige).

dacia duster restyle

Voici le Dacia Duster restylé en finition Prestige (le plus haut niveau de finition)

Nous avons pu essayer sur les routes du sud le 1.5 dCi de 110 ch et le 1.2 TCe de 125 ch dans leur finition haut de gamme (Prestige).

Après restylage : quelles évolutions ?

Extérieurement, les changements principaux sont situés à l’avant avec une toute nouvelle calandre et l’ajout de nouveaux phares. Ces modifications lui donnent un nouveau regard beaucoup plus accrocheur que sur la première version. Mis à part cela, on peut ajouter des barres de toit couleur aluminium avec l’inscription « Duster » (de série sur la finition Prestige).

essai duster 2014

calandre nouveau duster

Sur cette vue rapprochée, on peut voir la calandre retouchée pour le lifting. Elle devient plus classieuse et les optiques de phares gagnent un dessin interne plus moderne

nouveau dacia duster 2014

Pour la partie arrière, aucun changement visible malheureusement

dacia duster phase ii

barre de toit duster restyle

Les dimensions extérieures sont identiques, soit 4,32 mètres de longueur pour 2 mètres de large.
Concernant les motorisations, les deux diesels (90 et 110 ch) et le bloc essence/GPL de 105 ch sont reconduits. A cela s’ajoute le nouveau moteur essence 1.2 TCe de 125 ch disponible dès le deuxième niveau de finition.

Qualité intérieure en progrès

A son bord, la nouvelle planche de bord devient plus fonctionnelle avec l’apparition de deux vide-poches.
Malheureusement, la finition intérieure reste de piètre qualité. Les plastiques bas de gamme sont trop présents dans l’habitacle et on prend un léger coup de vieux à son volant.
Bon point, les commandes de vitres qui étaient auparavant sur la console centrale passent sur les portes, un lieu plus approprié pour leur manipulation.
Côté conducteur, on est bien assis dans un siège qui procure un confort satisfaisant. Le volant n’est pas réglable en profondeur, il faudra donc « jouer » avec le réglage du siège pour trouver une position optimale.

interieur dacia duster restyle

La présentation intérieure, et notamment la planche de bord, devient plus agréable malgré tout avec ce restylage

poste de conduite dacia duster 2014

Dans notre finition Prestige, ce Duster n’est pas avare en équipements. Grand écran tactile de 7 pouces incluant la navigation GPS et les autres menus (radio, prise USB, téléphone, Bluetooth, …), climatisation, volant cuir, régulateur/limiteur de vitesse ainsi qu’un radar de recul ! Imbattable !
A cela s’ajoutent deux airbags latéraux supplémentaires et un ESP devenu obligatoire sur tous les modèles, rassurant en terme de sécurité.
Pour tout ce qui est des autres équipements en option, ils sont à un prix modique, 200 € pour des sièges chauffants par exemple.

Dimensions intérieures inchangées

Les cotes intérieures restent les mêmes après ce restylage. A l’arrière, les nouveaux sièges donnent un surplus de confort.
Les 1,70 mètre de haut du Duster ne gênent pas les passagers de grande taille qui ne sont pas à l’étroit et l’espace aux jambes s’avère dans la moyenne.
Cependant, la largeur à l’arrière est insuffisante pour 3 passagers qui se sentent un peu serrés.
Les vitres arrière surteintées de série sur notre modèle ne nous ont pas déplu avec le soleil présent lors de l’essai.

places arriere duster 2014

coffre dacia duster

Il a du volume ce coffre par rapport à la concurrence !

Le coffre de 475 dm3 spacieux et pratique se place bien par rapport à ses concurrentes sur le marché des 4×4. A titre de comparaison, un Nissan Qashqai sensiblement du même gabarit offre un coffre de 450 dm3.
La modularité peu évoluée de la banquette empêche d’obtenir un plancher plat. En effet, les dossiers se rabattent partiellement et restent donc apparents.

Châssis rassurant

Malgré la hauteur de caisse, ce Dacia Duster réagit bien dans les virages, bien aidé par l’ESP désormais de série. Sa tenue de route nous montre qu’il a été étudié plus pour la route que pour un usage tout-terrain.
Les suspensions filtrent très bien les imperfections de la route. Quant aux mouvements de caisse, ils restent faibles.
A l’usage, les sièges apportent peu de maintien dans les virages et cela devient vite fatigant, plus particulièrement lors de notre essai sur routes sinueuses. L’écran tactile situé trop bas oblige le conducteur à quitter la route des yeux, gênant lors d’une navigation GPS…

chemin boueux dacia duster

De la boue, des ornières et des gués ? Même pas peur pour le Duster !

dacia duster restyle 4x4

Toujours équipé de tambours à l’arrière pour des raisons de coût, on pourrait croire que le freinage n’est pas performant. Effectivement, il n’est pas excellent, mais son poids mesuré (environ 1 200 kg selon les versions) lui permet d’effectuer des freinages corrects et n’a donc pas à rougir de ses concurrentes équipées de disques avant/arrière.
On aurait juste préféré une meilleure accroche sur les freinages d’urgence.

dacia duster restyle 2014_4

Il est à son aise sur tous les terrains

dacia duster restyle 2014_3

En ville, la direction est lourde et demande un peu d’effort lors des manœuvres, mais reste agréable à allure plus élevée.

dacia duster restyle 2014

Deux motorisations nous étaient proposées à l’essai, le diesel de 110 ch et le bloc essence de 125 ch dans la configuration 4×2 (deux roues motrices). Pour obtenir la version 4×4, il faudra débourser 2 000 € supplémentaires (le dCi 110 ch est le seule à pouvoir en profiter).
Notre mazout de 110 ch équipé d’une boite à 6 rapports suffit au quotidien. Son couple maximum, disponible tôt dès 1 700 tr/min jusqu’à 2 500 tr/min, ainsi que sa légèreté lui permettent d’effectuer des relances satisfaisantes.
Son moteur reste bruyant et se fait sentir dans l’habitacle, dont l’insonorisation progresse, mais n’est pas encore parfaite.

dacia duster tout-terrain

dacia duster restyle 2014_2

Quant à la version essence de 125 ch équipée d’un turbo, elle nous a surpris par son couple important disponible très tôt (2 000 tr/min). Ses relances vives permettent au conducteur d’effectuer des dépassements en toute sécurité sans pour autant changer de rapport sur une boite 6 vitesses efficace.
Moins bruyant que le diesel, ce bloc essence se fait oublier plus facilement en écoutant la radio qui reste simple d’utilisation.

profil dacia duster 2014

Par ailleurs, Dacia n’envisage pas l’arrivée de moteurs plus puissants à ce jour.
Concernant le bonus/malus, les deux moteurs essence subiront un malus de 500 € et les diesel resteront en zone neutre grâce à une réduction des émissions de CO2 suite à ce restylage.

Type de moteurMoteurFinitionPrix
essence
1.6 105 ch GPL 4X2Duster11 900 €
Ambiance13 000 €
TCe 125 ch 4X2Ambiance14 500 €
Lauréate15 600 €
Prestige16 700 €
diesel1.5 dCi 90 ch 4X2Duster13 400 €
Ambiance14 500 €
Lauréate15 600 €
1.5 dCi 110 ch 4×2Ambiance15 100 €
Lauréate16 200 €
Prestige17 300 €
1.5 dCi 110 ch 4×4Ambiance17 100 €
Lauréate18 200 €
Prestige19 300 €

Atelier franchissement

Après une journée au volant du Duster 4×2, nous avons pu découvrir sur un atelier franchissement les aptitudes tout-terrain du Duster 4×4.

franchissement duster

La garde au sol permet d’envisager des franchissements loin d’être ridicules

franchissement dacia duster restyle

Avec sa transmission intégrale (disponible sur le 1,5 l dCi 110 ch), le tout-terrain roumain ne se trouve que rarement en difficulté

Les sensations n’ont rien à voir avec un Duster deux roues motrices, on est même étonné par sa capacité à franchir des obstacles. Pente de 40 degrés, bosses le mettant sur 3 roues, aptitude sur sol glissant, traversée d’un gué avec 30cm d’eau, rien ne lui a résisté !

duster boue

passage gue dacia duster

Une bonne expérience pour les personnes n’ayant jamais fait de 4×4 dans des conditions difficiles.

Un 4×4 intéressant

Soyons clairs, ce 4×4 n’est pas un franchisseur tel que serait une Jeep et ce n’est pas ce qu’on lui demande.
Ce que souhaite Dacia en commercialisant le Duster, c’est proposer un 4×4 polyvalent sur tous les terrains sans pour autant exceller dans un des domaines. Confortable, plutôt rassurant sur route, il est à l’aise sur les terrains accidentés, y compris en deux roues motrices. La marque roumaine a rempli ses objectifs !

duster 2014

Bien sûr, on ne peut pas oublier sa finition bas de gamme, sa mauvaise insonorisation ainsi que sa direction lourde à basse vitesse … mais à un tel prix plancher, peut-on espérer mieux ?
Considéré comme une alternative au crossover tel que le Nissan Qashqai 2, le Dacia Duster moins cher à l’achat, même dans sa finition la plus haut de gamme, peut s’avérer un bon choix.
Ce restylage l’a rajeuni intérieurement avec une finition en progrès, mais aussi extérieurement avec une gueule vraiment attachante !

Alors, tenté ?