Comment bien prendre soin de ma voiture en hiver ?

Comment bien prendre soin de ma voiture en hiver ?

Dans un monde d’automobiliste idéal, la température serait constante, toutes les routes seraient sèches et sans trafic. Mais dans le monde réel, les conducteurs font face à une grande variété de conditions climatiques à laquelle il leur faut faire attention pour ainsi préserver leur voiture, surtout avec l’arrivée de l’hiver. Voici en quelques points les gestes les plus importants, les produits indispensables ainsi que les outils incontournables à garder à l’esprit pour que votre voiture, qu’elle soit neuve ou ancienne, soit convenablement préservée.

Une BMW sous une couche épaisse de neige

Attention, l’hiver arrive

Les gestes indispensables à l’approche de l’hiver

Commencez tout d’abord par vérifier votre batterie automobile et son système de charge. Il est en effet plus probable d’avoir une panne de batterie en hiver étant donné que les températures hivernales influencent négativement les batteries de voiture. La puissance du moteur chute ainsi que la capacité de recharge et la batterie ne se recharge donc plus aussi rapidement lorsque vous êtes au volant. De plus, en hiver, la batterie automobile est particulièrement sollicitée étant donné que l’automobiliste utilise davantage les phares de la voiture, le ventilateur, les essuie-glaces, les sièges chauffants, le chauffage de la vitre arrière …etc. Si la batterie a plus de cinq ans et si vous sentez que votre voiture a du mal à démarrer, remplacez-la. Il est préférable de la remplacer à votre convenance que en toute urgence sur le bord de la route (et en plein hiver de surcroît).

Inspectez aussi vos pneus. Ceux-ci sont essentiels puisqu’ils sont directement exposés à la neige, à la pluie, au givre et aux routes glissantes. Vous devez vous assurer qu’ils sont installés à la bonne pression et sont en bon état : en effet, la baisse de température fait aussi baisser la pression présente dans les pneus en compromettant ainsi la traction de votre voiture. Pour ceux qui vivent dans des zones où les températures sont extrêmement basses et où il neige souvent, investir dans des pneus neige est fortement recommandé.

Vos pneus doivent être vos premiers alliés en cas de chute de neige et non l'inverse !

Vos pneus doivent être vos premiers alliés en cas de chute de neige et non l’inverse !

Ensuite, contrôlez visuellement toutes les lumières, feux de position, feux arrière, feux de freinage et les phares. La nuit tombe plus tôt en hiver et le jour tarde à pointer le bout du nez, vous faites donc l’essentiel de vos trajets la nuit et la visibilité est ainsi très importante.

Changez également votre huile de moteur et le filtre à huile. Une huile de moteur propre et de haute qualité joue un grand rôle dans la protection de votre moteur en cas de démarrage à froid. Faites attention à utiliser des huiles de moteur adaptées aux températures d’hiver et dont la viscosité est conçue pour supporter de telles températures, voire même des huiles liquides qui fonctionnent mieux à froid.

Examinez les courroies de distribution, les courroies serpentines et les durites de refroidissement de l’équipement-moteur de votre véhicule. Si ces derniers sont fissurés, effilochés ou usés, leur capacité à se détendre et se contracter en prend un coup et cela peut avoir des conséquences graves lorsque le caoutchouc ne résiste pas aux températures extrêmement basse, ni même aux différences de températures.

Enfin, pensez également, pour votre santé, à changer le filtre à air d’habitacle si le véhicule en est équipé. En effet, tous les contaminants extérieurs de l’été et de l’automne restent bloqués dans le filtre à air de l’habitacle et le fonctionnement du chauffage en cas de froid extrême peut vous renvoyer ces micro-particules.

Outre ces gestes essentiels à effectuer au début de l’hiver et régulièrement tout au long de cette saison froide, il existe des produits et outils indispensables à garder à portée de main en hiver.

Les produits et outils indispensables en hiver

La visibilité étant essentielle pour votre sécurité, assurez-vous que vos essuie-glaces sont en bon état et sont capables de nettoyer entièrement votre pare-brise et vitre arrière si le véhicule est équipé d’essuie-glace arrière. Utilisez de préférence le liquide spécialement conçu pour le lavage des vitres de votre voiture : celui-ci contient du dégivreur ainsi que les produits spécialisés pour la prévention de la buée matinale.

Inspectez votre antigel pendant que votre moteur est froid à l’aide d’un testeur pour vérifier le mélange. Un ratio de 50/50 signifiant 50 % d’eau distillée et 50 % d’antigel est suffisant dans la plupart des climats, sauf dans un froid extrême où l’antigel doit être plus important. Pensez également à garder le réservoir d’essence plein autant que vous le pouvez pour empêcher le gel lors de températures très en-dessous de zéro.

Un autre outil indispensable, qui peut être plus ou moins sophistiqué, est le grattoir pour la vitre. En effet, cette accessoire peut se présenter son forme d’un grattoir en métal et pour les plus frileux, vous pouvez optez pour un grattoir à vitre chauffant.

Enfin, dernier élément mais non des moindres, pensez à préparer une trousse d’urgence en cas de panne. Vous devez y inclure une lampe de poche avec des piles neuves, une couverture, un supplément de vêtements chauds, des barres nutritionnelles, des bouteilles d’eau, un chargeur de téléphone portable, des câbles de démarrage, des fusées éclairantes, des chaînes antidérapantes, un manomètre pour pneus, une roue de secours, une trousse de premiers soins, des serviettes en papiers, ainsi que le gilet et le triangle réfléchissants en cas de panne.

Vous avez maintenant tous les éléments nécessaires et essentiels pour préserver votre voiture ainsi que votre sécurité au volant et celle d’autrui, vous permettant ainsi de profiter des routes d’hiver enneigé et du charme incomparable d’une virée en montagne.

Bonne route !

Subaru WRX 2015 : le teaser… et les premières images ?

Subaru WRX 2015 : le teaser… et les premières images ?

Nouvelle Subaru WRX - Teaser

Les optiques inédites montrent que la nouvelle WRX prendra ses distances avec la gamme Impreza. La large prise d’air sur le capot est un incontournable de la panoplie WRX.

A chaque marque sa façon de teaser un modèle. Si certaines cherchent à être très mystérieuses (même si on devine toujours ce qui se trame), d’autres font moins de chichi. Chez Subaru, quand on annonce l’arrivée prochaine d’une nouvelle WRX, on ne publie pas une image où l’on voit juste un bout de phare ou une silhouette dans le noir. Non, on préfère carrément montrer toute la proue du véhicule !

[MAJ] : Voici la présentation officielle

Minimum 300 ch ?

En revanche, aucune information technique n’a été donnée. Le japonais a bien compris que c’est ce qui nous intéresse le plus ici et que c’est sur ce sujet que nous devrons être patient. On a juste eu la confirmation que l’auto sera toujours dotée… d’une transmission intégrale. Logique pour une Subaru. Le moteur devrait être un quatre cylindres essence à plat, avec un turbo. L’actuelle WRX annonce 265 ch (300 ch pour la version STI). Sans surprise, la puissance devrait progresser. On voit bien la WRX monter à 300 ch, poussant la STI à en proposer encore plus.

Cette nouvelle génération de WRX devrait marquer un tournant dans l’histoire du modèle puisque celui-ci devrait clairement prendre ses distances avec l’Impreza. Comme on peut le voir sur le teaser, le regard n’est pas repris à la dernière génération de la compacte japonaise (qui n’existe chez nous qu’en version crossover XV). On retrouve ce qui fait une vraie Subaru musclée : une large prise d’air sur le capot, de grandes jantes et des ailes gonflées. Petit détail curieux : le modèle photographié ici est rouge. Où est passé le légendaire bleu Subaru ?!

Nouvelle Subaru WRX - Scoop - 3/4 avant

Est-ce déjà elle ? Cette image est apparue peu de temps après le teaser. Si cela n’est pas réel, c’est très bien imité !

Des photos déjà en fuite ?

Subaru nous donne rendez-vous le 20 novembre pour découvrir en intégralité l’auto avec ses caractéristiques, avec une première mondiale dans le cadre du Salon de Los Angeles. A moins que le Net s’en mêle et que les images officielles s’échappent en avance. Ce qui pourrait être déjà le cas ! Deux photos sont apparues quelques heures après la mise en ligne du teaser, nous montrant ce que serait la nouvelle WRX. On ne va pas s’emballer et rester très prudent face à cette info. On sait très bien qu’avec Photoshop, on peut réaliser en un rien de temps des images très réalistes.

On se dit d’ailleurs que l’on aimerait que ces clichés soient faux. Car s’ils sont bons, quelle déception. Une fois de plus chez Subaru, il y a un gouffre entre le concept dévoilé au printemps et la série. Si l’avant est plutôt fidèle, l’arrière est très différent, en se montrant très banal. On verra ce qu’il en est vraiment dans moins de dix jours.

Nouvelle Subaru WRX - Scoop - 3/4 arrière

Sous cet angle, on est à des années lumière du concept. On retrouve toute la banalité des dernières Subaru. Pourvu que cela ne soit qu’un shop.