Le mythique Volkswagen Combi tire sa révérence

Le mythique Volkswagen Combi tire sa révérence

Fin de parcours pour le célèbre Combi... que l'on pensait mort depuis longtemps !

Fin de parcours pour le célèbre Combi… que l’on pensait mort depuis longtemps !

C’est une page de l’histoire automobile qui se tourne. Volkswagen va cesser la production brésilienne de son Combi (écrit avec un K sur place), après la fabrication de 600 exemplaires d’une série-limitée sobrement baptisée Last Edition (last = dernière pour ceux qui auraient séché les cours d’anglais).

Une telle info réveillera sûrement des souvenirs dans l’esprit de certains qui ont côtoyé cette auto pendant leur jeunesse, avec les clichés baba-cool/fumette/pantalon pattes d’éléphant. D’autres découvriront avec étonnement (comme moi) que l’engin était encore commercialisé en 2013 !

Ce rectangle sur roues était capable de tout faire. Au Brésil, il a par exemple servi aux ambulanciers, aux pompiers, aux marchants ambulants ...

Ce rectangle sur roues était capable de tout faire. Au Brésil, il a par exemple servi aux ambulanciers, aux pompiers, aux marchants ambulants …

Record de longévité

Le Combi détient le record de longévité dans l’industrie automobile mondiale, avec 56 années de production. Le premier modèle réellement fabriqué au Brésil est sorti des chaînes le 2 septembre 1956 (des autos avaient été assemblées sur place dès 1953 mais avec des pièces détachées importées).

Conçu à la fin des années 1940 par le Néerlandais Ben Pon, le Combi a été lancé en Allemagne en 1950. Il était alors doté d’un bloc 1.2 refroidi par air de 25 ch. Avec sa structure mono-caisse légère et sa carrosserie rectangulaire, le Combi offrait un vaste espace intérieur et une capacité de chargement d’une tonne, tout en étant un véhicule facile à manœuvrer.

On aurait plutôt imaginé le dernier Combi (ou Kombi) brésilien en vert et jaune...

On aurait plutôt imaginé le dernier Combi (ou Kombi) brésilien en vert et jaune…

Couleurs argentines pour modèle brésilien

Le Last Edition vient d’être mis en vente au prix de 26 500 euros environ. Il adopte une peinture bicolore. La carrosserie est bleue tandis que le pavillon, les montants de portes et les pare-chocs sont blancs. Une couleur qu’on retrouve aussi au niveau des flancs des pneus et des enjoliveurs. Les vitres sont teintées et la lunette arrière bénéficie d’un désembuage électrique. Les côtés sont décorés de logos et stickers spéciaux: « 56 ans – Combi Last Edition ».

Un habitacle... d'époque !

Un habitacle… d’époque ! Il a tout de même subi par endroits quelques changement vers plus de modernité

A bord, la présentation est aussi revue. On trouve des rideaux en tissu bleu avec une lanière d’attache siglée « Combi », un élément typique des versions haut de gamme du modèle des années 1960 et 70. Les sièges sont recouverts d’une sellerie en skaï rayée bleu et blanc. Les côtés et l’arrière des dossiers sont recouverts de vinyle gris. Sur le tableau de bord, on trouve une plaque en alu avec le numéro de série de chacun des 600 exemplaires.

Neuf personnes peuvent prendre place à bord, dans un encombrement extérieur réduit. Une seule porte pour accéder à l'arrière.

Neuf personnes peuvent prendre place à bord, dans un encombrement extérieur réduit. Une seule porte pour accéder à l’arrière.

Radio USB, la touche 21ème siècle

Petite touche de modernité, le système audio lit les formats MP3 et est doté de ports auxiliaires et d’une prise USB. A l’intérieur de la boîte à gants, le manuel d’utilisation présente une couverture commémorative spéciale. Le Combi Last Edition sera aussi accompagné d’un certificat d’authenticité du constructeur.

Preuve qu'une bonne série spéciale se reconnait aux petits détails : le manuel d'utilisation à une couverture spécifique.

Preuve qu’une bonne série spéciale se reconnait aux petits détails : le manuel d’utilisation à une couverture spécifique.

Sous la carrosserie, on trouve un bloc 1.4 Total Flex qui développe 78 ch lorsqu’il carbure à l’essence et 80 ch quand il est alimenté par de l’éthanol pur. Le couple maxi est de 122,6 Nm en essence ou 124,5 Nm en éthanol (VW est précis). La boîte de vitesses est une manuelle à 4 rapports.

Entre septembre 1957 et juillet 2013, 1 551 140 unités du Combi ont été produites à l’usine à São Bernardo do Campo.

Prix des carburants : après le blocage, la hausse !

Prix des carburants : après le blocage, la hausse !

Le gouvernement se payerait-il la tête des automobilistes ? Alors que le président actuel avait tenté de bloquer le prix des carburants pendant trois mois, voici maintenant qu’à la conférence environnementale qui s’est tenue les 20 et 21 septembre derniers, il annonce un nouvel impôt sur les carburants !

Carburants : des prix toujours en hausse, mais le gouvernement augmente encore les taxes !

Carburants : des prix toujours en hausse, mais le gouvernement augmente encore les taxes !

Déjà qu’actuellement la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les produits Energétiques) amène à l’Etat 35 milliard d’euros par an, il faut qu’une nouvelle taxe entre jeu pour les automobilistes qui sont, rappelons-le, les premiers contribuables de France !

Alors bien entendu, pour cette décision aucun des représentants des automobilistes n’a été convié et si aucune mesure n’a encore été prise, l’Automobile Club Association (ACA) a fait les premiers calculs pour le porte-feuille des conducteurs. Ainsi, la « contribution climat énergie » qui introduit une « composante CO2 » dans la taxation des carburant entraînera une hausse des prix à partir de 2015. Pour 2014, une baisse de la partie classique de la TICPE permettra de gommer le nouvel impôt. La taxe carbone augmente rapidement chaque année puisqu’en 2015 elle sera de 14,50 euros la tonne et de 22 euros en 2016.

Concrètement, en se rendant à la station-service on paiera un surplus de 1,7 centimes d’euros pour l’essence et de 2 centimes d’euros pour le gazole qui contient plus de CO2 par litre.

A la pompe, nous payons plus de taxes que de produit sur les carburants (crédit : Direct Matin)

A la pompe, nous payons plus de taxes que de produit sur les carburants (crédit : Direct Matin)

L’ACA qui défend les intérêts des automobilistes commente avec les termes suivants : « Ce geste délicat pour faire passer la première pilule en 2014 installe en fait le ver dans le fruit. La taxe carbone nichée dans la TICPE subira ainsi l’application de la TVA. Où est la valeur ajoutée dans l’infiltration d’une taxe dans une autre ? »

« Les automobilistes ne peuvent supporter une taxe supplémentaire qui se dessine en filigrane, car les modalités de restitution aux ménages sont loin d’être connues ou arrêtées, ceci alors même que l’automobiliste paye déjà une lourde taxe carbone au travers de la TICPE. »

Selon Jean-Marc Ayrault, premier ministre, cela représentera 2,5 milliards d’euros en 2015 et 4 milliards en 2016. Reste à savoir comment va évoluer en parallèle le court du baril de pétrole…

Francfort : Volkswagen électrise les Up! et Golf

Francfort : Volkswagen électrise les Up! et Golf

L'allemand fait coup double avec deux autos électriques. Histoire de ne pas laisser Renault prendre trop d'avance.

L’allemand fait coup double avec deux autos électriques. Histoire de ne pas laisser Renault prendre trop d’avance.

En présentant en grande-pompe deux autos électriques, Volkswagen nous a offert à Francfort un beau retour vers… le passé. Pendant la conférence de presse de la marque allemande, on se serait cru revenu en arrière. On avait en tête les éditions 2009 et 2011 de l’IAA où les constructeurs ne juraient plus que par les autos branchées… plus pour suivre une mode que par conviction écologique.

En 2013, l’électrique n’a pas réussi à faire ses preuves et beaucoup l’ont oublié. Quasiment aucune marque n’est ainsi venu sur les rives du Main avec une nouveauté ou un concept « zéro-émission » sauf VW donc, à contre-courant.

Jusqu’à 190 km d’autonomie

Et la firme de Wolfsburg n’a pas cherché à innover puisqu’on est face à des modèles qui ne font pas mieux que la concurrence niveau autonomie. La Up électrique peut parcourir jusqu’à 160 km avec un « plein » et la Golf jusqu’à 190 km. Cela n’est pas énorme mais VW nous refait le coup du « 80 % des conducteurs effectuent moins de 50 km par jour ».

Dans un cas comme dans l'autre, VW a choisi la carrosserie 5 portes, plus familiale. L'équipement est promis complet. De vraies voitures en somme.

Dans un cas comme dans l’autre, VW a choisi la carrosserie 5 portes, plus familiale. L’équipement est promis complet. De vraies voitures en somme.

Pour être précis, cette statistique concerne l’Allemagne, mais la proportion est proche chez nous. Cela pose quand même un souci pour les sorties du week-end ou des vacances. Dans le cas de la Up, cela peut passer, car il faut voir l’auto comme un second achat. Pour une Golf aux caractéristiques familiales, cela sera plus embêtant.

Sur les deux modèles, deux modes de conduite économes (Eco, Eco+) et quatre niveaux de récupération d’énergie permettent d’atteindre les autonomies maximales. Volkswagen promet une charge ultra-rapide grâce à un système adapté. 80 % de la recharge se ferait en trente minutes.

La Golf zéro émission adopte des optiques à LED et un bouclier avant inédit, avec éclairage diurne en forme de crochets.

La Golf 7 zéro émission adopte des optiques à LED et un bouclier avant inédit, avec éclairage diurne en forme de crochets.

Pas de risque de grand excès de vitesse !

La plus petite des deux annonce une puissance de 82 ch et 210 Nm. De quoi atteindre les 100 km/h en 12,4 secondes. La vitesse maxi est limitée à 130 km/h. Pour la Golf, on a 115 ch et 270 Nm. L’auto atteint la barre des 100 en 10,4 secondes et est bridée à 140 km/h. L’avantage avec ce type de motorisations, c’est que l’intégralité du couple est disponible instantanément. Comprenez par-là qu’il n’y a pas de montée en régime.

La Up est l'une des premières citadines à tenter l'électrique. La future Twingo pourrait la suivre.

La Up est l’une des premières citadines à tenter l’électrique. La future Twingo pourrait la suivre.

Les e-Up et e-Golf sont proposées avec cinq portes. L’équipement de série comprend une climatisation automatique, un système de navigation ou encore un chauffage du pare-brise. On remarque quelques retouches esthétiques à l’extérieur, avec notamment un nouveau bouclier qui intègre un éclairage diurne en formes de crochets. La Golf reçoit des phares à LED.

Aucune date de commercialisation n’a été annoncée. VW n’a aussi pas donné de prix. Et là, pas de bonne surprise à attendre. Les tarifs seront élevés… encore plus si le bonus de 7000 euros est revu à la baisse en 2014.

Toutes les pièces, y compris le moteur électrique et la batterie, sont fabriquées par VW. Une manière de réduire les coûts... mais les prix seront quand même salés.

Toutes les pièces, y compris le moteur électrique et la batterie, sont fabriquées par VW. Une manière de réduire les coûts… mais les prix seront quand même salés.

Galerie photo