Goodwood, Festival of Speed 2013 – Part 1. The race.

Goodwood, Festival of Speed 2013 – Part 1. The race.

GW

Goodwood – England GB, 12. 13. 14th july 2013

In this sunny days, we were happy to be in Goodwood Festival of Speed, the biggest automobile event in the world and we… oops, sorry, enfin, désolé…

En ces jours ensoleillés, nous étions heureux d’être présents au Festival of Speed de Goodwood, le plus grand événement automobile au monde où nous avons eu le privilège d’être invité sur le stand Michelin et de rencontrer quelques personnalités du milieu, et pas des moindres !

IMG_5455

La Goodwood House, maison du taulier, où trônait le temps du Festival, la sculpture commémorant les 40 ans de Porsche.

Mais tout d’abord quel est donc cet événement ?
Et bien il est l’œuvre de Charles Gordon-Lennox, plus connu sous le nom de Earl of March, Duc de Richmond, de Lennox et de Gordon, rien que ça ! En 1993, désirant créer une course sur le circuit local de Goodwood, dans le sud de l’Angleterre, où se situe actuellement l’usine d’assemblage Rolls-Royce, l’autorisation lui est refusée. « Qu’à cela ne tienne ! » se dit-il dans un pragmatisme so british, il organisa la course directement sur ses propres terres !
Le tracé de 1,86 km serpente ainsi autour de la « Goodwood House » familliale, manoir du XVIIème siècle !
Depuis, chaque année se tient ce fabuleux rassemblement attirant de plus en plus de monde et devenant une référence en la matière.

IMG_5095

Le départ de la course commence déjà fort, avec un « droite » permettant aux pilotes de s’exprimer pleinement.
Et accessoirement de chauffer les pneus ! 🙂

Sur toute la durée du FoS se déroule une course de côte par demi-journée, et par « catégorie », et il y en a !

Formules d’hier…

IMG_4881

Toutes les époques étaient représentées, ainsi que les diverses « formules ».
Champ-car, formule 3000, Indy car, etc…

IMG_5294

Dans les paddocks, le stand Lotus abritait des montures mythiques pour des pilotes d’exception.
Notamment les célèbres John Player Special noir & or de l’écurie « Team Lotus », de Jacky Icks et Mario Andretti.

..& d’aujourd’hui,

IMG_5338

Le stand Ferrari exposait évidemment une monoplace contemporaine, la F60 F1.

Mais aussi des autos de circuit, mythiques…

IMG_5340 (2)

Riccardo Patrese, longtemps détenteur du record du nombre de GP disputés,
était présent avec la BMW M1 avec laquelle il couru en 1980.

…et actuelles,

WP_005623

Vous aurez reconnu la Seat Leon (dont nous avons essayé la SC), ici en version Cup
dans une superbe livrée anthracite avec de subtiles touches de orange fluo.
A noter derrière, la Vauxhall ‘Baby Bertha’ Firenza de Gerry Marshall, véritable légende outre-manche.

Supercars,

IMG_5146

Déjà connue de nos services, nos fidèles lecteurs auront reconnu une Koenigsegg Agera.
Marque ayant fait l’objet d’un article l’an passé suite à notre visite de l’usine en Suède.

IMG_5096

La Jaguar Project 7 (en hommage aux 7 victoires de Jag’ aux 24h du Mans), développée sur base de F-Type
est motorisée par un V8 5L suralimenté de 550ch et 680Nm. Une machine à sensations !!
Notez le casque assorti à la voiture, la classe à l’anglaise tout simplement.

Prototypes…

IMG_4679

Peugeot avait emporté dans ses bagages le concept-car Onyx.
Parmi les spécificités de ce modèle, on trouve la cinématique impressionnante des portières et une carrosserie bi-matières carbone/cuivre, dont ce dernier a la particularité de changer de couleur au fil du temps, subissant l’oxydation.

IMG_5175

Le prototype XL1 de chez Volkswagen, à propulsion hybride, promet une consommation record de moins de 1 litre /100 !

ou nouveautés,

IMG_5191

Avec la 4C, Alfa-Romeo signe son retour tant attendu dans le segment des petits coupés sportifs, et avec brio.

M6

Ici la toute nouvelle BMW M6, avec à son volant, un pilote lancé dans un excès d’optimisme.

Véhicules spécifiques…

IMG_5222

Une des autos les plus étonnantes du Festival, la Miller Aerodynamic Coupé de 1917 !
Surnommée « The Golden Submarine » (« Le Sous-marin Doré »), elle abrite aujourd’hui un 4 cylindres de 3 litres.

Burn

A l’arrivée de la course, le pilote de cette Toyota Camry Nascar estampillée Red Bull nous gratifie d’un joli burn.
Le spectacle continue même après le chrono !

ou modifiés,

IMG_5244

Bob Riggle et son impressionnante « Hurst Hemi Under Glass » (c’est comme le Port-Salut) modifiée pour le « wheeling ».
Construite sur base Plymouth Barracuda 67′, le V8 Hemi trouve place sous la lunette arrière, d’où son nom.

IMG_5217

Les moins jeunes d’entre vous auront reconnus 2 des bolides du dessin-animé « Satanas & Diabolo ».
Ils sont fous ces anglais ! (oui, mais pour notre plus grand plaisir)

autos de collection, véritables légendes historiques

IMG_5218

Certainement une des plus anciennes machines présentes lors du Festival.
Machine qui ne passera d’ailleurs jamais la ligne d’arrivée.
Preuve en est de la diversité, et qu’il s’agit là d’une parade plutôt que réelle course.

IMG_5206

La grand-mère Rolls-Royce Ghost paradant ici sous les yeux de la Rolls-Royce Ghost Alpine Centenary Edition,
qui célèbre la participation de son aïeule à l’Alpine Trial en 1913.

et même des motos.
Il fut un temps où même les « caisses à savon » avait leur mot à dire, dans le sens inverse évidemment.
Elles faisaient cette année leur grand retour !

IMG_5272

Les fameuses « soap box » ont couru de 2000 à 2004. En 2005 elles furent interdites de course pour des raisons de sécurité.

________________________

Cette course, plutôt démonstration que réelle compétition, attirent de plus en plus les foules et les participants au fil des ans, et on les comprend !
Le parc auto est tellement varié, qu’il y en a pour TOUS les goûts et tout le monde y trouve son compte. D’autant plus que la qualité est au rendez-vous, les images parlent d’elles même.

IMG_4896

Des écrans géants disséminés un peu partout permettaient à tout un chacun de suivre la course d’où qu’il se trouve !

L’occasion aura aussi été de voir la compétitrice récemment auréolée d’un tout nouveau record, la Peugeot 208 Pikes Peak, avec à son volant le pilote maison belge, Gregory Guilvert.
A noter que l’équipage termine 2ème avec un temps de 47.32s.
La première marche du podium revenant à Justin Law au volant d’une Silk Cut Jaguar XJR8/9 Groupe C, signant un chrono de 45.95s.

IMG_5526

Greg Guilvert s’extirpant de son bolide, à l’arrivée de la course.

Mais, le temps absolu reste à « Greg », 45.86s établi pendant les qualifications.
Le record absolu datant de 1999 (!) reste la propriété de Nick Heidfeld, passant le drapeau à damier en 41.6s à bord d’une McLaren MP4/13. A l’époque Nick est âgé de seulement 22 ans et « simple » pilote essayeur chez McLaren-Mercedes !

FoS-Explorer-Map-2013-RALLY

En parallèle de la course sur asphalte se déroulant sur la route principale (bien visible sur le plan), se tenait également une bataille entre voitures de rallye sur la piste terre spécialement aménagée en 2005.
Le spectacle n’en est pas moins… Spectaculaire !
(la spéciale se trouve sur la carte du haut aux abords de l’arrivée asphalte)

Escort

Ici aussi se disputent des légendes d’hier…

IMG_5508

…et d’aujourd’hui !

IMG_5502

Le plateau était très fourni. On reconnait ici : Lotus Esprit, Triumph Dolomite et TR7, Rover SD1,
Nissan 240 RS et Micra K10, Lada VFTS sur base 2105 bien sûr et Porsche 911 RS & SC/RS.

IMG_5514

Certains se piquent au jeu ! Cette superbe Fiat 124 Abarth aura subi les affres
d’une glisse trop optimiste ou d’un arbre imprudent qui aurait traverser sans regarder…

Bref, on conclusion le « Goodwood Festival of Speed » est l’événement à faire une fois dans sa vie lorsque l’on est passionné, amoureux de l’automobile sous toutes ses formes…

« Quoi, t’es pas allé à Goodwood ? Non mais allô ! T’aime l’automobile et t’es pas allé à Goodwood, non mais allô quoi !! »

Vidéo du défilé

Voici la nouvelle Mercedes S63 AMG V8 5,5 biturbo 585 ch

Voici la nouvelle Mercedes S63 AMG V8 5,5 biturbo 585 ch

Un premier aperçu de la Mercedes S63 AMG 2013 (W222) avait filtré au travers d’une vidéo de la Classe S (qui avait elle aussi été révélée avant l’heure !), mais on n’espérait pas obtenir deux photos où l’identité de l’imposante berline à l’étoile ne ferait plus aucun doute. C’est donc le site internet allemand Bild qui a levé le voile sur ce modèle grâce à une fuite au sein du constructeur dont voici les images :

La Mercedes Classe S AMG 2013 se distingue par un physique plus agressif avec notamment des nouvelles grilles d'aération sur la calandre et des bas de caisse plus enveloppants

La Mercedes Classe S AMG 2013 se distingue par un physique plus agressif avec notamment des nouvelles grilles d’aération sur la calandre et des bas de caisse plus enveloppants

Pour déplacer ses occupants, le chauffeur profitera d’un moteur V8 5,5 litres biturbo offrant la bagatelle de 585 chevaux et 800 Nm de couple… Le 0 à 100 km/h est bouclé en 4 secondes et 4,4 secondes pour le version 4×4 en option appelée 4Matic chez Mercedes, tandis que l’ensemble de l’architecture de la voiture perd 100 kilos en comparaison à la génération précédente. Avec ce niveau de puissance, la Classe S 63 AMG est aussi rapide qu’une Ferrari F430. Sa vitesse max est toutefois bridée à 250 km/h.

Bien entendu, le châssis, les freins et les suspensions sont revus pour plus de sportivité. La S63 AMG peut recevoir en option un système de freinage en carbone-céramique

Bien entendu, le châssis, les freins et les suspensions sont revus pour plus de sportivité. La S63 AMG peut recevoir en option un système de freinage en carbone-céramique

Pour les plus exigeants, une version 65 AMG réservée aux marchés nord-américain et chinois recevant un V12 biturbo offrant un couple phénoménal de 1 000 Nm sera proposée. Ce sont 635 ch qui seront sortis d’un bloc de 6 litres. Les performances ne sont pas encore connues, mais elle se positionne déjà au-dessus d’une Ferrari 458 Italia, rien que cela !

Périphérique parisien : radars et accidents à la hausse !

Périphérique parisien : radars et accidents à la hausse !

Le périphérique parisien est l’autoroute urbaine la plus empruntée d’Europe qui est embouteillée de 7 heures à 21 heures. Malgré ces bouchons ralentissant la circulation la majorité de la journée, la Préfecture de Police a annoncé le doublement du nombre de radars sur la ceinture périphérique, alors même que depuis l’implantation des radars automatiques en 2005 les statistiques d’accidents n’ont pas été améliorées sur cet axe où la circulation diminue.

Huit nouveaux radars de nouvelle génération pour fin juillet 2013

Actuellement, le boulevard périphérique parisien comporte huit radars automatiques flashant plusieurs centaines de fois par jour. Mais comme les rentrées d’argent sont en chute libre depuis quelques années (110 467 infractions en 2009, soit – 49 % par rapport à 2008), il fallait doubler le parc de cabines pour passer de 8 à 16 appareils destinés à distribuer des PV pour excès de vitesse.

Chaque porte ou presque du périphérique aura son radar en 2013

Chaque porte ou presque du périphérique aura son radar en 2013

Ces nouveaux radars pour le 75 seront encore plus efficaces que leurs aïeux, car il seront capables de reconnaître leur cible pour déterminer s’il s’agit d’un véhicule léger ou d’un poids lourd pour sanctionner en conséquence. Par ailleurs, ces radars auto seront installés sur des portiques existants (ceux mis en place pour l’éco-taxe ?) afin d’identifier chaque voie. Cela permettra de distinguer sur une photo quel est le véhicule au-dessus de la limitation et ainsi améliorer encore une fois le taux de réussite lors d’un flash.

Alors on peut se demander comment la mairie de Paris ouvertement autophobe peut espérer gagner encore un peu plus sur le dos des automobilistes toujours coincés dans les files de voitures à défaut d’avoir mis un péage à l’entrée de la capitale ? Pour y arriver, il ne faut pas oublier que les conducteurs seront priés de rouler à 70 km/h au lieu de 80 km/h dès cet automne sur le périph’ qui fêtera ses 40 ans d’existence. Par ailleurs, lors des fameux pics de pollution, la vitesse limite sera abaissée (de 80 à 60 km/h et ensuite de 70 à 50 km/h) et les radars ajustés sur les nouvelles limitations temporaires. Un certain Christophe Najdovski (candidat Vert) voudrait même 50 km/h de nuit. La rentabilité de ces dispositif est donc prévue et assurée !

Des accidents toujours à la hausse alors que la trafic est en baisse

Ce que l’ensemble de la presse ne commente pas, ce sont bien les statistiques d’accidents du périphérique parisien. Bien que l’on peut lire que celles-ci sont dans le vert, en regardant les chiffres sur plus de dix ans, le constat est loin d’être glorieux.

Les 816 blessés ou tués de 2011 marquent une hausse de 35 % par rapport à 2004... année d'implantation du 1er radar automatique sur le BP !

Les 816 blessés ou tués de 2011 marquent une hausse de 35 % par rapport à 2004… année d’implantation du 1er radar automatique sur le BP ! (source : Bilan Sécurité Routière 2011)

Toutes les statistiques d'accidents sur le périphérique sont dans le rouge depuis l'apparition des cabines flasheuses en 2004. Les deux roues et plus particulièrement les scooters occupent un place croissante dans la répartition des accidents. Pourtant, rien n'est fait sur l'interfile, une voie réservée, ...

Toutes les statistiques d’accidents sur le périphérique sont dans le rouge depuis l’apparition des cabines flasheuses en 2004. Les deux roues et plus particulièrement les scooters occupent un place croissante dans la répartition des accidents. Pourtant, rien n’est fait sur l’interfile, une voie réservée, … (source : Bilan Sécurité Routière 2011)

Et cela à mettre en comparaison avec un trafic en baisse de 7 % entre 2000 et 2009, tandis que paradoxalement la vitesse moyenne y diminue de 12,8 % sur la même période.

statistiques circulation boulevard peripherique paris

evolution vitesse peripherique parisien par heure

Source : bilan des déplacements 2009

La distribution de PV automatisée pour vitesse excessive (aux heures creuses ?) afin de lutter contre la mortalité routière n’est donc pas un prétexte pour ponctionner de l’argent ? Le problème n’est-il pas ailleurs (inattention, respect des distances de sécurité, clignotant, angles mort, revêtement, …) comme en témoignent ces chiffres ?

Volkswagen XR1 : une sportive ultra-légère en préparation

Volkswagen XR1 : une sportive ultra-légère en préparation

Le monde de l’automobile retournerait-il à ses fondamentaux ? Les derniers modèles tels que l’Alfa Romeo 4C et la future Alpine tendent à le prouver. En effet, les constructeurs commencent à retourner vers des modèles plus légers, plus petits et relativement plus abordables. Et c’est Volkswagen qui vient d’annoncer sa venue auprès de ces sportives compactes.

La Volkswagen XR1 bouleverserait-elle la concurrence ? La Lotus Elise devrait-elle s'inquiéter ?

La Volkswagen XR1 bouleverserait-elle la concurrence ? La Lotus Elise devrait-elle s’inquiéter ?

Connaissez-vous la svelte VW XL1 étudiée tout spécialement pour consommer un minimum de carburant ? La marque allemande a décidé de ne pas en rester-là. En effet, Volkswagen va réutiliser la base de la XL1 en retouchant le châssis et de nombreux éléments mécaniques pour créer une XR1 aux performances bien plus musclées.

La supercar pèsera seulement 850 kilos tout en étant propulsée par un moteur 2,0 l dérivé d’un modèle bien connu, celui de la Golf GTI. Son atout de taille, c’est sa consommation de carburant aux cent km : 4,0 litres. Une donnée très prometteuse pour ce segment d’autant plus que la bête atteindrait 305 km/h en Vmax !…

Avec un 0 à 100 km/h effectué en 4,6 secondes, la XR1 de Volkswagen se positionne contre une Porsche Carrera PDK !

Avec un 0 à 100 km/h effectué en 4,6 secondes, la XR1 de Volkswagen se positionne contre une Porsche Carrera PDK !

Cela paraît tout de même très surprenant, et on imagine d’ores et déjà l’excitation à la veille des essais presse…

Le prix de XR1 de VW serait très favorable, car en-dessous des 50 000 €. Les estimations donnent un tarif pour 46 000 €.

Il reste à voir si cette auto exceptionnelle verra bien le jour et quand. Sa sœur – la XL1 – était annoncée pour 2013 et sa commercialisation est toujours attendue.

A suivre !