La Mercedes-Benz E 63 AMG phase 2 accueille la transmission intégrale

La Mercedes-Benz E 63 AMG phase 2 accueille la transmission intégrale

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mercedes n’a pas fait semblant en offrant un restylage à la Classe E63 AMG W212 ! La voiture à l’étoile passe de la berline relativement discrète à un monstre ! On ose à peine fixer la face avant tellement elle est brutale avec ses larges prises d’air, ses feux LED et cette nouvelle calandre typée sport.

la nouvelle mercedes e63 amg 2013 vue de l'avant

Bien plus agressive que sa devancière, la Mercedes-Benz E63 AMG 2013 gagne également en puissance tout en passant la norme Euro 6 !

Et en plus de ces modifications esthétiques, la partie mécanique n’est pas en reste puisque un gain de 32 ch est au programme pour la version normale, tandis que la version autrefois appelée « Pack Performance » progresse de 28 ch pour culminer à 585 ch et 800 Nm de couple ! De quoi abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3,6 s en ayant pris la transmission intégrale 4Matic.

Fiche technique de la Mercedes-Benz E63 AMG S 4Matic 2013

Informations générales
Commercialisation2013
PaysAllemagne
CarburantEssence
Prix du neufEstimation à plus de 125 000 € (prévoir + 2 700 € pour le break)
Mécanique
Cylindrée5,5 litres 8 cylindres en V injection directe bi-turbo
Puissance585 ch à 5 500 tours/min
Couple800 Nm
Transmissionintégrale
Performances
Vitesse max250 km/h (bridée électroniquement)
0 à 100 km/h3,6 s
Consommation10,3 l/100 km
Rejets de CO2246 g/km
Autonomieestimée à 775 km
Poids et mesures
Poids à vide1940 kg
DimensionsL : 4,88 m / l : 1,85 m / h : 1,47 m (valeurs moyennes)
Réservoir80 l
Volume de coffre280 l
Pneumatique255/35 R19 (AV) et 285/30 R19 (AR)

Le bolide sur circuit et le son de son V8 5,5 litres biturbo !

Une petite vidéo comme mise en bouche… pas de doute la E63 AMG cause et est encore plus démesurée que jamais !

[sublimevideo poster= »https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/01/drift-e63-amg-2013.jpg » src1= »https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/01/Mercedes-E63-AMG-2013-v8-circuit.m4v » width= »576″ height= »324″]

Galerie photo

Quand la Peugeot RCZ passe entre les mains d’Arlen Ness

Quand la Peugeot RCZ passe entre les mains d’Arlen Ness

Depuis quelques temps, l’actualité concernant la RCZ devient plus fournie. Après son restylage fort réussi et l’annonce d’une version RCZ-R culminant à 260 ch, le constructeur a profité du salon Motor Bike Expo (à Vérone, en Italie) pour dévoiler la RCZ Arlen Ness. Oui, le grand spécialiste américain de la personnalisation des Harley (également fabricant de Hot Rods et choppers) s’est attaqué à donner un peu plus de caractère au coupé français dont voici les images :

peugeot rcz arlen ness

Dans cette livrée orange, la Peugeot RCZ Arlen Ness Edition revoit son cahier des charges avec notamment des ajouts de cuir (!) sur la carrosserie, des jantes 19 pouces Technical, étriers de freins rouges, le pack Vision, des coques de rétro noires, …

rcz-arnel-ness

L’ensemble est plutôt harmonieux, mais peu discret !

echappement termignoni rcz-arlen-ness

Point très intéressant, Arlen Ness a fait appel au spécialiste italien de l’échappement sport moto, Termignoni, pour équiper la RCZ. Reste à savoir s’il s’agit que du silencieux (le plus probable) ou de la ligne complète !… A écouter d’urgence !

capot cuir rcz

Le cuir se retrouve à différents endroits comme sur le capot, sur la coffre ou les arches du toit. Il faut savoir que la RCZ Arlen Ness abrite le 1,6 l THP 155 reprogrammé à 200 chevaux ! Sans doute pour obtenir plus de caractère qu’avec le THP 200 proposé par Peugeot

volant rcz-arlen-ness

Le coloris orange est rappelé avec les surpiqures du volant

siege rcz-arlen-ness

Les sièges reçoivent un dessin en damier assez original. Ils se doivent de bien maintenir ses occupants, car Arlen Ness a équipé le coupé de freins Brembo de 365 mm x 29 mm pour plus de mordant, tandis que les suspensions sont troquées contre des amortisseurs réglables Ohlins

Dommage que cette édition soit limitée et réservée à nos seuls voisins italiens, mais avec un de recherches un modèle vendu en France pourrait arriver à un rendu similaire tout en se passant du cuir extérieur qui n’est pas voué à un durée de vie éternelle.

Aucune date de commercialisation, ni de tarifs ont été communiqués, mais sur ces derniers on peut tabler sur un prix d’au moins 35 000 €.

Galerie photo

BMW M1 sur la Nordschleife : quel régal pour les oreilles !

BMW M1 sur la Nordschleife : quel régal pour les oreilles !

En ce dimanche pluvieux, quoi de mieux de flâner sur des vidéos de voitures mythiques sur des circuits qui en le sont tout autant ? Je vous propose de (re)découvrir la BMW M1 sur la célèbre Nordschleife à l’occasion des 24H Classic Nürburgring 2009 au moteur si agréable à écouter, un pur bonheur…

la m1 procar sur circuit

La BMW M1 Procar, une supercar sans équivoque…

Volume des enceintes au maximum, c’est par ici la sonorité moteur la M1 Procar !

Citroën et Peugeot proposeront des voitures hybrides sans batterie !

Citroën et Peugeot proposeront des voitures hybrides sans batterie !

Aujourd’hui, pour se procurer un véhicule thermique, il est impossible de penser sans batterie. Le père de ce concept, Toyota et sa Prius, en sont bien la preuve. Seulement, si cette technologie est sans cesse plus performante et moins coûteuse, la batterie reste quand même sujette à plusieurs défauts : longévité, poids du dispositif, place perdue, … A ces problématiques, PSA pense avoir trouvé la solution avec une technologie appelée « Hybrid Air ». Il s’agit de sa passer complètement de batterie en la remplacent par un stockage d’air ou de gaz. Voici comment fonctionne l’hybride à air comprimé :

le fonctionnement de l'hybrid air de psa

Lors d’un freinage l’énergie est récupérée à l’aide d’une pompe hydraulique qui vient comprimer de l’azote dans deux bombonnes en y envoyant de l’huile. Pour redistribuer cette énergie, c’est un moteur hydraulique (qui remplace les moteurs électriques sur une voiture hybride classique) qui va entraîner l’auto. La Citroën C3 avec laquelle a été présenté ce système réduisait sa consommation en ville de 4,5 à 3 l/100 km, tandis que les émissions de CO2 chutaient à 70 g/km. Des chiffres à vérifier dans les faits

C’est en collaboration avec l’équipementier Bosch que cette technologie a été développée. Philipe Varin, PDG de PSA, annonce qu’un premier modèle sera présenté au salon de Genève prochain, tandis que la première commercialisation d’une Peugeot ou d’une Citroën équipée de ce système devrait intervenir pour 2016 pour un prix aux alentours de 20 000 €. Actuellement, le groupe ne vend pas d’auto hybride en-dessous de 30 000 €.

Une affaire à suivre dans laquelle l’Etat via le commissaire Général à l’investissement (CGI) soutiendrait la société crée pour l’occasion, Technoboost, en y ayant investi une minorité de blocage dès le début du projet.