Youngtimers, kesako ? Youngtimers est le terme désignant les voitures des années 1970 à 1990, trop récentes pour être classées « collection », mais qui commencent à se faire rares sur nos routes et à prendre de la valeur…

Au sein de la marque au losange, nous pouvons citer les Renault R11, R18, ou encore Fuego, qui ont totalement disparu de la circulation. Très prisées des collectionneurs, les R5 Alpine Turbo et Super 5 GT Turbo quant à elles se vendent à prix d’or sur le marché de l’occasion, jusqu’à 31 000 euros pour une Renault 5 Turbo 1 (1981-1982).

La Renault R5 Alpine Turbo (1981 – 1984) disposait de 110 ch pour 1397 cm3

Du côté de chez Peugeot, les 205 sont encore bien présentes, grâce à une production à plus de 5 millions d’exemplaires, tout comme les 309 et 405. Par contre, les autres Peugeot 504, 604, 305, 505 se font plus rares.

Magnifique, la Peugeot 504 coupé doit son élégance au grand maître Pininfarina

Toujours chez PSA, mais dans la branche Citroën, les DS, GS, SM, CX, BX se montrent très discrètes, mais se restent présentes sur les salons, et autres meeting d’anciennes.

La Citroën SM (1970 – 1975) a été commercialisée à 12 920 exemplaires

Nous ne pouvons pas terminer cet article, sans évoquer quelques Youngtimers totalement oubliées : les Simca-Chrysler 1307/1308/1309, puis leurs cousines les Talbot Samba, Horizon, Solara ou encore Tagora.

La Talbot Tagora SX apparue en 1981 et fût la première marque hexagonale à proposer un ordinateur de bord via ce modèle

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette période de l’histoire automobile, n’hésitez pas à visiter les sites spécialisés. Ils réunissent des amateurs de véhicules des années 70 à 90 toutes marques confondues !