De nos jours sur un trajet Paris-Nice, il est impossible de ne pas croiser un radar ou les forces de l’ordre. Par conséquent, il n’est pas rare de perdre des points ! Cela peut être dû même à un simple petit excès de vitesse (1 point), l’utilisation du téléphone (3 points) ou pire, un feu rouge (4 points) ou après avoir trop bu (6 points).

Moins de six points = permis en danger

Lorsque votre seuil de points sur votre permis de conduire est trop faible (moins de 6 points par exemple), il faut envisager de participer à un stage de récupération de points, en particulier si la conduite d’un véhicule est indispensable pour votre travail.

Les stages de récupération de points de l’Automobile Club Association

Jusqu’à 4 points en deux jours

C’est ainsi que l’Automobile Club Association propose des stages d’une durée de deux jours (20 participants maximum) permettant de récupérer jusqu’à 4 précieux points sur son « papier rose ». Il faut avoir encore un point minimum et ne pas avoir participé à un ces stages durant les 12 derniers mois.

radar automatique autoroute

Des sessions sont organisées dans la France entière (+ de 100 par mois : plus de 150 000 stagiaires sont passés dans les centres). Pour l’automobiliste, c’est la seule solution rapide de ne pas voir son permis annulé suite à une infraction de trop !

Une sensibilisation aux dangers de la route

Fort de son expérience et des professionnels qui l’entourent (formateurs spécialisés en sécurité routière et psychologues), l’Automobile Club propose des stages qui répondent aux exigences légales et suivis par un programme de qualité.

Leur but est de cerner les mauvais comportements et de s’adapter à chaque  participant, que ce soit un grand « rouleur » effectuant plusieurs dizaines de milliers de kilomètres par an, autant qu’un usager de la route occasionnel. Il faut qu’il y ait une prise de conscience des risques par chacun.

Un stage de récupération de points gratuit pour les adhérents !

Les prix proposés par l’Automobile Club Association se situent dans la moyenne nationale. Par ailleurs, les adhérents « auto-zen » (à partir de 66€/an avec beaucoup d’autres services inclus) peuvent bénéficier d’un stage volontaire gratuit si leur permis atteint un seuil inférieur ou égal à six points (trois points pour les permis probatoires) sans être inférieur à un point. Un membre « auto-smile » (à partir de 45€/an) profitera, lui, de 25€ de réduction.

Enfin, l’Automobile Club Association propose également une application mobile et des pages sur les réseaux sociaux, pour suivre et commenter 24/24 les événements liés à l’actualité automobile en particulier et à la mobilité en général.

L’Automobile Club Association, membre de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) intervient sur tous les sujets touchant à la mobilité, que ce soit au niveau local et national. Il se fait le porte-parole de tous les usagers de la route en dialoguant avec les pouvoirs publics, les constructeurs et les assureurs. Tout cela au quotidien dans le but que les routes soit plus sûres, les voitures plus fiables et que conduire demeure un plaisir et une liberté…

Article sponsorisé