Le WRC recommence à attirer, et c’est tant mieux car cela lui permettra peut-être de gagner un peu en médiatisation contrairement à la Formule 1 qui occupe tout l’espace temps dédié au sport automobile sur les écrans. La bonne nouvelle, c’est qu’un constructeur a de sérieuses intentions de participer au WRC, il s’agit de l’Allemand Volkswagen !

Une VW Polo S2000 de rallye (crédits :  Neuwieser)

Une VW Polo S2000 de rallye (crédits : Neuwieser)

Après tout, Sébastien Loeb (qui vient juste de gagner pour la 8ème fois en Allemagne) manquait un peu d’adversaires sérieux, alors la venue de VW est une bonne chose. Un moyen pour le pilote de trouver une nouvelle source de motivation. Par ailleurs, si Volkswagen veut s’inviter au rallye c’est parce que l’épreuve du Dakar, une fois par an, ne suffit pas. En effet, pour une marque mondiale, l’exposition qu’apporte la course du Dakar est trop minime. Le WRC a aussi l’avantage de se passer dans une douzaine de pays.

Néanmoins, l’arrivée de Volkswagen sur les spéciales n’est pas immédiate (2013) comme l’explique Kris Nissen, directeur de Volkswagen Motorsport :

« Notre décision de venir, ou pas, sera prise plus tard. […] Si la décision n’est pas prise avant la fin de cette année, nous ne pourrons pas être là en 2013. Nous avons besoin de deux ans pour nous préparer. Si on attend trop longtemps, les autres constructeurs auront un gros avantage sur nous. Ils auront beaucoup d’expérience avec le nouveau règlement (instauré en 2011), le nouveau moteur 1600 turbo, et ce sera plus difficile de les rattraper. C’est un bon moment pour l’arrivée d’un nouveau constructeur, parce que les cartes sont redistribuées, grâce au nouveau règlement. »

Le WRC est en train de regagner ce que perd la Formule 1, devenue trop chère, en attractivité.