Etre pilote automobile demande une concentration extrême dès lors que l’on rentre en compétition et que l’on en fait son métier. Le Français Romain Grosjean est dans cette situation avec sa carrière en Formule 1 débutée en 2009 à l’occasion du Grand Prix d’Europe à Valence (Espagne).

Qu’est-ce qu’un départ parfait en F1 ?

Dès lors que le feu vert s’illumine sur la grille de départ d’un Grand Prix de Formule 1, le stress et l’adrénaline montent à leur maximum ! Pendant les premières secondes de course, tout peut se passer, chacun essaye de réaliser le meilleur départ en se frayant un chemin et surtout le pire peut arriver. Romain Grosjean en est bien conscient, car il a dû écoper d’une suspension à cause d’accrochages.

volant lotus f1 grosjean

Dans cette vidéo (voir ci-dessous) proposée par F1TotalOfficial, le pilote nous explique ce qu’est pour lui un départ rêvé. C’est en fait dès le lâcher de la pédale d’embrayage que l’on commence à effectuer un bon ou un mauvais départ. On doit sentir une bonne impulsion de la voiture. Ensuite, le chemin qui se dessine devant la monoplace doit être dégagé. Une condition pas simple à remplir tant les concurrents se battent eux aussi pour réussir leur départ…

#ThePretender Episode 6 – Grand Prix de Hongrie : la vidéo

Voici l’interview de Romain Grosjean, actuellement chez Lotus, qui partage avec nous les « coulisses » des départs en F1, alors que le GP de Hongrie approche à grand pas :

Vidéo sponsorisée