La nouvelle est difficile : Renault F1 Team a décidé de quitter la Formule 1 en 2011. Il faut dire que depuis le départ d’Alonso que la monoplace de Renault avait presque disparu du podium. La marque au losange a-t-elle fait le bon choix ?

Renault ne disparaît pas complètement de la Formule 1 tout en rentrant dans un cycle

Le GP de Magny-Cours avec des monoplaces

On parlera maintenant de « Lotus Renault GP » depuis que la part restante dans le capital a été vendue à Genii Capital, puis à Proton. Renault fournira en moteurs Lotus jusqu’en 2013 pour peut-être revenir ensuite.

Si l’on parle de cycle pour l’écurie Renault, c’est parce que depuis environ 40 ans la marque participe à la Formule 1 pendant 10 ans puis se retire durant 3 ans comme le montrent les dates suivantes : 1977 – 1986, 1989- 1997 et 2001-2010.

Bien que Renault ne disparaisse pas totalement de la F1, Alain Prost regrette que la France devienne de plus en plus un pays « autophobe », tout comme le fait qu’il n’y ait plus aucun GP. Selon lui, les mentalités ont poussé les acteurs du secteur automobile à partir, provoquant la fin des investissements.