Bentley a un long passé en endurance et pour cause, il faut se projeter très loin en arrière pour le comprendre pendant l’Age d’OR de 1927 à 1930 où Bentley avait remporté 4 victoires consécutives. Nous n’avions pas revu le constructeur depuis sa victoire en 2003 avec Kristensen, Capello et Smith mais il semblerait que l’aventure « Bentley » ne soit pas terminée pour autant…

Un retour dans un futur très proche !

Et c’est le patron de la firme, Wolfgang Duheimer, qui le dit ! Le prototype pourrait entrer en piste dès 2017 même si nous estimons que le développement du prototype et toutes les mises au point avant de se lancer dans l’aventure ferait reculer l’engagement de Bentley en endurance à 2018.

La Bentley Speed 8 à Goodwood (crédit photo : Andrew Basterfield)

La Bentley Speed 8 à Goodwood (crédit photo : Andrew Basterfield)

Quelques caractéristiques déjà dévoilées

Déception ou non, ce n’est pas dans la catégorie LMP1 que sera engagé le prototype, en effet, d’un point de vue financier, le constructeur ne pouvait pas se le permettre, de plus, la concurrence y est rude. Bentley engagera son prototype dans la nouvelle catégorie DPi de l’IMSA qui sera équipé d’un V8 biturbo. Des phases de tests sont déjà prévues aux Etats-Unis prochainement.

Le ton est donné !

Ambitieux Bentley ? C’est ce qu’a affirmé le directeur de la branche sportive Brian Gush aux journalistes de Motorsport : « aucune voiture d’usine Bentley ne s’est engagée dans une course sans être capable de la gagner. C’est un état d’esprit que nous entendons préserver. »

Un programme alléchant !

Bentley sera présent sur tous les fronts avec un programme plutôt bien rempli mais pour le moment, il s’agira exclusivement de courir aux Etats-Unis. Cependant, le prototype sera éligible pour les 24h de Daytona, les 12h de Sebring et pour finir, l’European Le Mans Series !