Ce weekend avait lieu à Paris la 8ème manche du championnat du monde de Formula E. Et même si le vrombissement des moteurs est remplacé par le sifflement électriques des batteries, l’ambiance et le public étaient au rendez-vous.

L’entrée du E-Village pour assister au ePrix de Paris aux Invalides

Malgré un temps mitigé et un ciel parfois grisonnant, la pluie ne s’est pas invitée sur la piste et les spectateurs sont venus en nombre. De multiples nationalités étaient présentes : Allemands, Italiens ou Anglais, ils sont tous là ! Avec l’entrée gratuite, les parents ont pu amener leurs enfants et leur faire découvrir l’univers de la course automobile. Mais en attendant la bataille des monoplaces, l’animation était au E-Village : Ateliers pour customiser de petites voitures en bois, voitures miniatures télécommandées, nos charmantes têtes blondes avaient de quoi s’occuper entre les différentes séances d’essais.

Les Formula E font rêver les grands et les petits

Pour que les plus jeunes puissent faire comme les plus grands. Ici, les sorties de piste sont nombreuses !

De nombreux écran géants permettait de se repérer et de suivre la course

Pour les plus grands, les constructeurs présentaient leurs véhicules électriques comme la futur gamme EQ chez Mercedes, les I3 et I8 chez BMW, une Zoé chez Renault ou encore l’I-Pace, le futur SUV de Jaguar, autour duquel beaucoup de monde se pressait. Le constructeur anglais permettait aussi de tester vos réflexes à la manière des pilotes pro ! DS de son côté, mettait en avant son tout nouveau DS7 mais surtout la future génération de Formule E avec un design radical et futuriste.

La future génération de Formula E : Elle arrive dès la saison prochaine !

Place à la course !

La course fut très disputée et vit la première victoire de Jean-Eric Vergne ici à Paris. Pour le pilote français originaire de la région, cette 1ère place a donc une saveur particulière : ‘’C’est ma victoire la plus émouvante. De loin. S’il y a une course que je voulais gagner cette saison, c’était clairement Paris. […] Je ne pourrais pas être plus heureux’’. Et la manière fut au rendez-vous avec une pole position obtenue en tout début d’après-midi. Une journée rêvée pour ‘’JEV’’ qui venait tout juste de fêter ses 28 ans quelques jours auparavant.

Jean-Eric vergne aux portes de la victoire

Juste derrière lui, la course fut disputée avec Sam Bird sur DS, parti en deuxième position, Andre Lotterer, son coéquipier sur Techeetah et Lucas Digrassi (Audi) auteur du record de la piste en 1’00 »880 lors des essais libres. Au côté de Vergne sur le podium, on retrouve Lucas Di Grassi qui a effectué une fantastique remontée en deuxième position et Sam Bird sur la troisième marche qui a fini…sur 3 roues ! En effet, Andre Lotterer, à court de batterie à la fin de la course, a été percuté par le pilote DS qui parvient tout de même à terminer la course avec une roue en moins ! Après celle-ci Jean-Eric Vergne prend une sérieuse option sur le titre pilote avec 31 points d’avance sur Sam Bird alors qu’il ne reste que 4 courses.

Jean-Eric Vergne : premier sur le podium et dans le cœur du public à Paris !

Le ePrix de Paris fut un merveilleux moment de sport auto avec du spectacle en piste et une belle bagarre pour le podium. Que ce soit pour la course ou pour l’ambiance, le public n’a pas été déçu et est venu en nombre pour admirer les pilotes et les monoplaces électriques. Vivement l’année prochaine !