Ce week-end se déroulait la première course des Championnats de France FFSA GT et Prototypes sur le circuit de Nogaro. Première course qui a été marquée par une sortie de piste plus qu’impressionnante de Sacha Bottemanne au volant de la Ferrari F458 Italia N°17 du team StrategiC qui est entrée en contact avec la Ferrari N°7 d’Eric Mouez.

crash Sacha Bottemanne Ferrari GT Tour

Quelques informations sur les circonstances de l’accident !

Selon les membres de l’équipage, l’accident aurait eu lieu alors que la Ferrari de Sacha Bottemanne était approximativement à plus ou moins 230 km/h. Sur les vidéos filmées de l’extérieur nous pouvons constater que la Ferrari N°17 du team StratégiC va légèrement se décaler pour venir percuter la Ferrari n°7 d’Eric Mouez.

Acte volontaire ou involontaire ? Les réseaux sociaux s’enflamment !

Il n’aura pas fallu longtemps pour que les réseaux sociaux s’enflamment après cette scène cauchemardesque ! Acte volontaire selon certaines personnes qui ne vont pas hésiter à descendre en flèche le pilote du GT Tour Sacha Bottemanne, tandis que d’autres vont quant à eux prendre sa défense.

Une vidéo va venir préciser le tout un peu plus tard dans la journée, il s’agit d’une caméra embarquée de Sacha Bottemanne dans sa F458 Italia n°17 où l’on peut apercevoir clairement qu’aucune manœuvre à risque va être réalisée par le pilote, ses mains ne bougent pas d’un poil, on ne le voit en aucun cas tourner le volant pour se décaler comme pourrait l’envisager la vidéo prise avec les caméras extérieures…

Un problème mécanique en cause ?

Rappelons que 30 minutes auparavant, c’était le pilote Nicolas Misslin qui était à bord de la Ferrari N°17 de la team StratégiC et qu’il semblerait qu’il ait rencontré lui-aussi quelques soucis avec la voiture à l’entrée des stands en réalisant là aussi une « manœuvre à risque » selon certaines personnes dont il ne va pas hésiter à justifier son geste sur la page officielle du GT Tour.

message Facebook GT Tour Nicolas Misslin

La voiture a eu tout au long du week-end un comportement suspicieux, des problèmes mécaniques en cause ? Cela reste néanmoins en suspend…

Si nous devions donner notre avis ?

Sacha Bottemanne sur sa Ferrari F458 Italia N°17 avait creusé un écart considérable avec 8 secondes au tour par rapport à la Ferrari N°7 d’Eric Mouez. Alors, oui, il est difficile d’imaginer que le pilote aurait pris des risques inconsidérés pour aller « taquiner » le pilote Eric Mouez.  Le pilote Sacha Bottemanne était légèrement plus rapide qu’Eric Mouez, Eric Mouez qui n’a pas hésité à refermer la porte à plusieurs reprises sur  Sacha Bottemanne qui rappelons-le était plus rapide de 8 secondes ! Même si tous les comportements sont bons à la critique, il s’agit ici de sport automobile, c’est malheureusement le jeu mais un jeu qui est relativement risqué ! La course laisse peu de place aux sentiments, mais nous cherchons toujours l’intérêt pour Eric Mouez de vouloir ralentir à tout prix Sacha Bottemanne le forçant à certains moments à poser ses roues sur le vibreur.

Tout est bien qui finit bien !

Malgré la violence de son accident le pilote Sacha Bottemanne s’est extirpé très rapidement de la Ferrari avant d’être pris en charge par le service médical du circuit. Le pilote a subi des examens de contrôle en conséquence à l’hôpital de Mont-de-Marsan dont il en est sorti hier soir avec seulement quelques contusions selon le communiqué du GT Tour.

L’équipe d’Abcmoteur souhaite un prompt rétablissement au pilote Sacha Bottemanne, en espérant le revoir bientôt sur la piste !