La FIA semble bien décidée à en finir avec les pilotes qui jouent au bowling aux départs de course. Pour cela, l’organisme compte mettre en place un permis à points.

Le permis à points fera son entrée en F1 dès 2014, mais il est déjà très critiqué

Le permis à points fera son entrée en F1 dès 2014, mais il est déjà très critiqué

L’idée pourrait faire sourire, mais l’effet de cette mesure qui sera effective en 2014 n’est pas sans conséquences, et encore une fois le monde de la Formule 1 s’échauffe sur ce sujet qui fait polémique.

Deux visions opposées au permis à points en F1

Pour les uns, avec cette nouvelle réglementation la FIA veut du spectacle mais pas trop et limiter les frais liés aux carambolages. Ainsi, avec les douze points attribués à chaque pilote en début de saison, chacun prendrait ses responsabilités pour ne pas être suspendu la durée d’un Grand Prix. Les pénalités ne seraient plus les habituelles drive-through et stop and go, mais une sanction allant de une à trois unités.

Pour les autres, comme Jacques Villeneuve en particulier, « C’est la pire invention qu’il puisse y avoir. C’est très dangereux, j’appelle cela une licence à tuer, s’est emporté Villeneuve au micro de Canal+ à Silverstone. C’est comme donner un pistolet aux pilotes et les autoriser à tirer quelques coups. Cela veut dire qu’un pilote peut en mettre un autre dans le mur sans prendre de pénalité, en gérant son nombre de points.« . « Je trouve ça très dangereux et incompréhensible. Ça peut devenir très pervers, tout simplement. Par exemple, un pilote qui arrive sur le dernier Grand Prix avec tous ses points peut se permettre de jouer au bowling sans être sanctionné.« .

Et vous, qu’en pensez-vous ? Croyez-vous à des conducteurs de monoplace courtois et à moins blessés grâce à ce « papier rose » ?

Source iconographique : Flickr – Michael Elleray