Après une saison 2011 riche en rebondissements, que nous réserve la FIA pour la F1 2012 ? Maintenant que la calendrier des GP est définitif, on peut se rendre compte que quelques modifications ont été apportées depuis août.

Fin de championnat intense et disparition de la Turquie

une cheerleader en F1

Le calendrier de Formule 1 2012 est-il réjouissant ?...

Hormis le fait que le nombre de grands prix passe de 19 à 20 pour la prochaine saison, les écuries n’ont toujours pas obtenu une fin de saison plus en douceur. En effet, les derniers circuits tels que celui de d’Abou-Dhabi, des Etats-Unis et du Brésil se suivent de manière très rapprochée. La tension pourrait donc être à son maximum.

Par ailleurs, on remarquera que, comme prévu, le grand prix de Turquie est supprimé pour des désaccords financiers avec la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). Ainsi, c’est la première fois depuis 2005 que le circuit turc ne sera pas disputé.

Début le 18 mars et fin le 25 novembre

C’est le 18 mars prochain que le championnat s’ouvrira avec le GP d’Australie tandis qu’il se clôturera avec le GP du Brésil le 25 novembre.

kimi raikkonen conduisant sa monoplace ferrari

Il est à noter que le grand prix de Bahreïn se déroulera le 22 avril et non le 4 novembre, celui d’Inde le 28 octobre au lieu du 22 avril tandis que le circuit de Chine est décalé d’une semaine plus tard. Quant au GP d’Abou-Dhabi il est avancé de sept jours.

Calendrier 2012 des GP de F1

Toutes les dates des circuits pour 2012 :

DatePaysNom du circuit
18 marsAustralieAlbert Park
25 marsMalaisieKuala Lumpur
15 avrilChineShanghaï
22 avrilBahreïnBahrain
13 maiEspagneBarcelone
27 maiMonacoMonaco
10 juinCanadaMontréal
24 juinEuropeValence
8 juilletGrande-BretagneSilverstone
22 juilletAllemagneHockenheim
29 juilletHongrieBudapest
2 septembreBelgiqueSpa-Francorchamps
9 septembreItalieMonza
23 septembreSingapourMarina Bay Street
7 octobreJaponSuzuka
14 octobreCoréeYeongam
28 octobreIndeJaypee Group
4 novembreAbou-DhabiYas Marina
18 novembreEtats-UnisIndianapolis
25 novembreBrésilInterlagos