N’ayant pas flâné dans Paris depuis un bon bout de temps, je n’ai pu résister à l’envie de jouer au touriste de base avec une virée sur les Champs-Elysées (j’avoue, mon côté grand enfant avait aussi envie de voir les illuminations de Noël). L’occasion de découvrir ce que les constructeurs proposent actuellement comme exposition dans leur « flagship » parisien.

Pas de concessions classiques

Celle que les Français surnomment avec chauvinisme « la plus belle avenue du monde » héberge à ce jour les showrooms des trois grandes marques françaises, du groupe Fiat, de Mercedes et de Toyota (DS est à part, dans le Triangle d’or). Pour ceux qui ne connaissent pas, ce ne sont pas des concessions classiques, mais plutôt des lieux d’exposition. Les marques profitent du grand nombre de touristes sur cette artère incontournable pour séduire des badauds qui pourraient devenir des clients.

Visite des Champs Elysées -15

La palme de la mise en scène revient d’ailleurs à Citroën. Son C42 bluffe par son architecture verticale, avec une face entièrement en verre, une exception sur l’Avenue. A l’intérieur, sept plateaux sont superposés. Autant être honnête, l’expo actuelle n’est pas la plus passionnante. Elle mérite tout de même le coup d’œil pour la présence du joli concept Aircross, qui annonce le futur SUV familial de la marque, placé en dessous d’une jolie décoration de Noël qui pourrait donner des idées aux amateurs d’automobile !

Des nouveautés en avant-première

Les visiteurs étant nombreux et internationaux, certains en profitent pour exposer en avant-première des nouveautés qui n’arriveront dans les concessions qu’en 2016. Chez Renault, il est ainsi possible de prendre place à bord de la nouvelle Mégane GT, qui sera en vente mi-janvier. Mais mention spéciale à Toyota, qui expose ses dernières voitures vertes. Au « Rendez-Vous Toyota », on découvre ainsi le nouveau RAV4 hybride, l’originale berline à pile à combustible Mirai mais aussi et surtout la quatrième génération de Prius, qui arrivera dans nos rues mi-2016.

Visite des Champs Elysées -4 Visite des Champs Elysées -6 Visite des Champs Elysées -20

Toujours dans le domaine de l’hybride mais nettement plus intéressant pour les petits et grands, la firme japonaise expose sa voiture de course d’endurance TS040. Dans le domaine du sport, signalons aussi chez Citroën la présence de la C-Elysée doublement championne du monde WTCC et d’une Formule E chez le Losange.

En haut de l’avenue, Peugeot souffle le chaud et le froid. On apprécie la présence du concept-car Fractal, révélé en septembre à Francfort, mais il est entouré de deux produits trop communs (208 et 508). Mercedes ne fait pas mieux. La marque a multiplié les nouveautés à la rentrée, mais parmi celle-ci, seul un GLC est exposé. Aucune trace des Classe C Coupé, Classe S Cabriolet, SL restylé… La marque à l’étoile joue la star inaccessible, en verrouillant l’accès aux véhicules exposés… même la Classe A.

La priorité : la boutique !

Après le prix de la mise en scène pour Citroën, celui de l’avant-première pour Toyota et Renault, voici le prix de l’exposition, remis au groupe Fiat. Dernier arrivé sur les Champs, au niveau du rond point côté Concorde, l’Italien enchaîne les expos de qualité, suivant des thèmes originaux. Actuellement, on peut ainsi découvrir des concepts et des autos de musée, dont une Maserati 250F de 1954, estimée à 2,6 millions d’euros. La présentation du showroom du groupe est originale, organisée sur plusieurs étages autour d’un tube.

Visite des Champs Elysées -1 Visite des Champs Elysées -5 Visite des Champs Elysées -18

S’il n’est pas possible, à part chez Mercedes, de repartir avec un véhicule, il est cependant aisé de sortir les bras chargés de cadeaux. Presque toutes les marques proposent une boutique de produits dérivés, où souvent les miniatures sont à l’honneur. Mais il est facile de trouver des objets plus insolites, des incontournables moulins Peugeot aux peluches. Idéal pour trouver des idées de cadeaux pour Noël !