GW

Goodwood – England GB, 12. 13. 14th july 2013

In this sunny days, we were happy to be in Goodwood Festival of Speed, the biggest automobile event in the world and we… oops, sorry, enfin, désolé…

En ces jours ensoleillés, nous étions heureux d’être présents au Festival of Speed de Goodwood, le plus grand événement automobile au monde où nous avons eu le privilège d’être invité sur le stand Michelin et de rencontrer quelques personnalités du milieu, et pas des moindres !

IMG_5455

La Goodwood House, maison du taulier, où trônait le temps du Festival, la sculpture commémorant les 40 ans de Porsche.

Mais tout d’abord quel est donc cet événement ?
Et bien il est l’œuvre de Charles Gordon-Lennox, plus connu sous le nom de Earl of March, Duc de Richmond, de Lennox et de Gordon, rien que ça ! En 1993, désirant créer une course sur le circuit local de Goodwood, dans le sud de l’Angleterre, où se situe actuellement l’usine d’assemblage Rolls-Royce, l’autorisation lui est refusée. « Qu’à cela ne tienne ! » se dit-il dans un pragmatisme so british, il organisa la course directement sur ses propres terres !
Le tracé de 1,86 km serpente ainsi autour de la « Goodwood House » familliale, manoir du XVIIème siècle !
Depuis, chaque année se tient ce fabuleux rassemblement attirant de plus en plus de monde et devenant une référence en la matière.

IMG_5095

Le départ de la course commence déjà fort, avec un « droite » permettant aux pilotes de s’exprimer pleinement.
Et accessoirement de chauffer les pneus ! 🙂

Sur toute la durée du FoS se déroule une course de côte par demi-journée, et par « catégorie », et il y en a !

Formules d’hier…

IMG_4881

Toutes les époques étaient représentées, ainsi que les diverses « formules ».
Champ-car, formule 3000, Indy car, etc…

IMG_5294

Dans les paddocks, le stand Lotus abritait des montures mythiques pour des pilotes d’exception.
Notamment les célèbres John Player Special noir & or de l’écurie « Team Lotus », de Jacky Icks et Mario Andretti.

..& d’aujourd’hui,

IMG_5338

Le stand Ferrari exposait évidemment une monoplace contemporaine, la F60 F1.

Mais aussi des autos de circuit, mythiques…

IMG_5340 (2)

Riccardo Patrese, longtemps détenteur du record du nombre de GP disputés,
était présent avec la BMW M1 avec laquelle il couru en 1980.

…et actuelles,

WP_005623

Vous aurez reconnu la Seat Leon (dont nous avons essayé la SC), ici en version Cup
dans une superbe livrée anthracite avec de subtiles touches de orange fluo.
A noter derrière, la Vauxhall ‘Baby Bertha’ Firenza de Gerry Marshall, véritable légende outre-manche.

Supercars,

IMG_5146

Déjà connue de nos services, nos fidèles lecteurs auront reconnu une Koenigsegg Agera.
Marque ayant fait l’objet d’un article l’an passé suite à notre visite de l’usine en Suède.

IMG_5096

La Jaguar Project 7 (en hommage aux 7 victoires de Jag’ aux 24h du Mans), développée sur base de F-Type
est motorisée par un V8 5L suralimenté de 550ch et 680Nm. Une machine à sensations !!
Notez le casque assorti à la voiture, la classe à l’anglaise tout simplement.

Prototypes…

IMG_4679

Peugeot avait emporté dans ses bagages le concept-car Onyx.
Parmi les spécificités de ce modèle, on trouve la cinématique impressionnante des portières et une carrosserie bi-matières carbone/cuivre, dont ce dernier a la particularité de changer de couleur au fil du temps, subissant l’oxydation.

IMG_5175

Le prototype XL1 de chez Volkswagen, à propulsion hybride, promet une consommation record de moins de 1 litre /100 !

ou nouveautés,

IMG_5191

Avec la 4C, Alfa-Romeo signe son retour tant attendu dans le segment des petits coupés sportifs, et avec brio.

M6

Ici la toute nouvelle BMW M6, avec à son volant, un pilote lancé dans un excès d’optimisme.

Véhicules spécifiques…

IMG_5222

Une des autos les plus étonnantes du Festival, la Miller Aerodynamic Coupé de 1917 !
Surnommée « The Golden Submarine » (« Le Sous-marin Doré »), elle abrite aujourd’hui un 4 cylindres de 3 litres.

Burn

A l’arrivée de la course, le pilote de cette Toyota Camry Nascar estampillée Red Bull nous gratifie d’un joli burn.
Le spectacle continue même après le chrono !

ou modifiés,

IMG_5244

Bob Riggle et son impressionnante « Hurst Hemi Under Glass » (c’est comme le Port-Salut) modifiée pour le « wheeling ».
Construite sur base Plymouth Barracuda 67′, le V8 Hemi trouve place sous la lunette arrière, d’où son nom.

IMG_5217

Les moins jeunes d’entre vous auront reconnus 2 des bolides du dessin-animé « Satanas & Diabolo ».
Ils sont fous ces anglais ! (oui, mais pour notre plus grand plaisir)

autos de collection, véritables légendes historiques

IMG_5218

Certainement une des plus anciennes machines présentes lors du Festival.
Machine qui ne passera d’ailleurs jamais la ligne d’arrivée.
Preuve en est de la diversité, et qu’il s’agit là d’une parade plutôt que réelle course.

IMG_5206

La grand-mère Rolls-Royce Ghost paradant ici sous les yeux de la Rolls-Royce Ghost Alpine Centenary Edition,
qui célèbre la participation de son aïeule à l’Alpine Trial en 1913.

et même des motos.
Il fut un temps où même les « caisses à savon » avait leur mot à dire, dans le sens inverse évidemment.
Elles faisaient cette année leur grand retour !

IMG_5272

Les fameuses « soap box » ont couru de 2000 à 2004. En 2005 elles furent interdites de course pour des raisons de sécurité.

________________________

Cette course, plutôt démonstration que réelle compétition, attirent de plus en plus les foules et les participants au fil des ans, et on les comprend !
Le parc auto est tellement varié, qu’il y en a pour TOUS les goûts et tout le monde y trouve son compte. D’autant plus que la qualité est au rendez-vous, les images parlent d’elles même.

IMG_4896

Des écrans géants disséminés un peu partout permettaient à tout un chacun de suivre la course d’où qu’il se trouve !

L’occasion aura aussi été de voir la compétitrice récemment auréolée d’un tout nouveau record, la Peugeot 208 Pikes Peak, avec à son volant le pilote maison belge, Gregory Guilvert.
A noter que l’équipage termine 2ème avec un temps de 47.32s.
La première marche du podium revenant à Justin Law au volant d’une Silk Cut Jaguar XJR8/9 Groupe C, signant un chrono de 45.95s.

IMG_5526

Greg Guilvert s’extirpant de son bolide, à l’arrivée de la course.

Mais, le temps absolu reste à « Greg », 45.86s établi pendant les qualifications.
Le record absolu datant de 1999 (!) reste la propriété de Nick Heidfeld, passant le drapeau à damier en 41.6s à bord d’une McLaren MP4/13. A l’époque Nick est âgé de seulement 22 ans et « simple » pilote essayeur chez McLaren-Mercedes !

FoS-Explorer-Map-2013-RALLY

En parallèle de la course sur asphalte se déroulant sur la route principale (bien visible sur le plan), se tenait également une bataille entre voitures de rallye sur la piste terre spécialement aménagée en 2005.
Le spectacle n’en est pas moins… Spectaculaire !
(la spéciale se trouve sur la carte du haut aux abords de l’arrivée asphalte)

Escort

Ici aussi se disputent des légendes d’hier…

IMG_5508

…et d’aujourd’hui !

IMG_5502

Le plateau était très fourni. On reconnait ici : Lotus Esprit, Triumph Dolomite et TR7, Rover SD1,
Nissan 240 RS et Micra K10, Lada VFTS sur base 2105 bien sûr et Porsche 911 RS & SC/RS.

IMG_5514

Certains se piquent au jeu ! Cette superbe Fiat 124 Abarth aura subi les affres
d’une glisse trop optimiste ou d’un arbre imprudent qui aurait traverser sans regarder…

Bref, on conclusion le « Goodwood Festival of Speed » est l’événement à faire une fois dans sa vie lorsque l’on est passionné, amoureux de l’automobile sous toutes ses formes…

« Quoi, t’es pas allé à Goodwood ? Non mais allô ! T’aime l’automobile et t’es pas allé à Goodwood, non mais allô quoi !! »

Vidéo du défilé