Alpine est de retour ! Pour le 90ème anniversaire des 24 Heures du Mans, Alpine a décidé d’engager une voiture 50 ans après sa première participation au Mans et 35 ans après sa dernière participation qui s’était soldée par la victoire de l’Alpine Renault A442 pilotée par Jean Pierre Jaussaud et Didier Pironi.

alpine 24h du mans 2013

Alpine a décidé d’engager sa voiture dans la catégorie reine des 24 Heures du Mans, celle des  prototypes avec pour but d’augmenter sa notoriété dans le monde et notamment dans l’Est où la Chine reste un marché à fort potentiel. Pour cette participation, l’équipe s’est associée à Signatech.

Pour cette édition 2013, Alpine a confié le volant au trio de pilotes Nelson Panticiati, Tristan Gommendy et Pierre Ragues qui seront l’un des 56 équipages engagés.
Pour son retour à la compétition, l’objectif d’Alpine est de faire un podium dans sa catégorie LMP2.

J’ai eu la chance d’être invité par Renault pour assister le samedi aux 24 Heures du Mans. Un grand merci à la marque au losange pour cette journée inoubliable.

Voici le résumé de cette journée

Départ 6 h 50 de Boulogne Billancourt : Nous prenons place dans les navettes mises à disposition par Renault, direction Le Mans pour environ 2 heures de route.

navette

Arrivée à 9 h 00 à l’accueil Alpine : Nous recevons un sac Alpine avec tout l’équipement nécessaire pour pouvoir supporter Alpine pendant les 24 heures du Mans 2013 : carte VIP, drapeau, poster, carte postale, boule quiès, pins et bien sûr, notre invitation pour pouvoir rentrer sur le circuit des 24 heures du Mans.

twizy alpine

Conférence de presse Alpine à 10 h 00 avec Carlos Tavares (COO Renault), Bernard Ollivier (Directeur Alpine), Jean Pierre Jaussaud (Vainqueur des 24h du Mans avec Alpine en 1978), Gérard Larousse (pilote et directeur Renault Sport et F1 dans les années 70-80) : De nombreux journalistes étaient présents à cette conférence de presse notamment Jean Louis Moncet et Gaël Robic.

carlos tavares gerard larousse

L’objectif du groupe Renault est d’avoir 4 marques complètement distinctes pour toucher un maximum de clients :

  • Renault (Cœur du marché)
  • Dacia (Low Cost)
  • Alpine (Sportive)
  • Initiale (Premium)

Pour l’instant, les modèles Alpine seront produits uniquement dans l’usine de Dieppe et les premières ventes seront effectuées en 2016.

12 h 30 : Déjeuner dans l’Hospitality Signatech où un buffet était proposé, nous avons pu reprendre des forces avant un après-midi chargé !

dejeuner

14 h : Nous avons pris place sur la terrasse pour suivre les autres courses qui précèdent les 24h du Mans.

15 h : Départ de la course la plus mythique du monde. Nous avons pu profiter au mieux de cette course grâce à la superbe vue depuis la terrasse.

[sublimevideo src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/07/depart-24h-2013.mp4″ uid= »1099c7b2″ id= »1099c7b2″ width= »576″ height= »324″]

L'Alpine en lutte dans sa catégorie avec l'Oreca Nissan

L’Alpine en lutte dans sa catégorie avec l’Oreca Nissan

aston martin vintage gte ferrari 458 italia gt2

lotus t128-praga vs lola b12 80 nissan

chevrolet corvette c6 zr1 vs morgan lmp2-judd

virage dunlop

virage dunlop 24h
17 h : Visite du stand Alpine au plus près de la course. Un responsable de l’équipe nous a indiqué que l’Alpine est dotée d’un moteur V8 Nissan de 500 cv avec une boite séquentielle de 6 vitesses. Le poids de la voiture à vide (sans les pleins et le pilote) atteint les 900kgs. Dans les Hunaudières (une portion de circuit très rapide), la voiture atteint les 330 km/h. Compte tenu de la durée de vie des pneus, ceux-ci sont changés tous les 4 relais (soit 48 tours).

mecano alpine

Et en bonus, le passage au stand d’une Corvette :

[sublimevideo src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/07/arret-stand-corvette.mp4″ uid= »6d517344″ id= »6d517344″ width= »576″ height= »324″]

21 h : Nous prenons place dans l’Hospitality Club pour le diner.

23 h : Nouvelle visite du stand Alpine. Par chance, un arrêt intervient lors de notre présence. J’ai pu remarquer que tout était calculé pour éviter de perdre du temps pendant l’arrêt au stand. Chaque membre de l’équipe a un rôle différent et sait précisément ce qu’il doit faire.

arret stand alpine

L’Alpine pendant la course

Après une 8ème place aux essais dans la catégorie LMP2, l’équipe Alpine-Signatech fonde de grands espoirs pour cette course.

Un très bon départ de l’Alpine lui permet de se retrouver à la 3ème place de sa catégorie. Malheureusement, une crevaison, une sortie de piste et le changement de pièces mécaniques contraint l’Alpine à plusieurs arrêts.
L’Alpine se retrouve ainsi dans les profondeurs du classement général à la 51ème place.
Après une véritable lutte, Alpine opère une belle remontée et termine à la 15ème position au général et 9ème dans la catégorie LMP2. L’objectif n’est pas atteint mais l’essentiel est là, la voiture a franchi la ligne d’arrivée.

L’Equipe Signatech Alpine a été récompensé pour son efficacité en remportant le 38ème prix ESCRA (Ecole Supérieure du Commerce des Réseaux de l’Automobile) qui récompense la meilleure assistance technique pendant les 24 Heures du Mans 2013.

C’est un très beau prix pour une équipe qui revient en endurance cette année.

Galerie photo