Chers lecteurs, Peugeot et Peugeot Sport nous ont sorti le grand jeu le week-end dernier : nous avons pu approcher de près et voir rouler deux « exemplaires » de l’impressionnante 308 R HYbrid ! Pas moins ! En effet, ce week-end de fin octobre voit le complexe du Castellet en fête, et pour cause, il accueille la finale du GT Tour, championnat d’endurance multi-catégories. Une belle occasion pour Peugeot Sport de mettre en avant ses derniers projets, en particulier celui de la 308 R Hybrid, une 308 dont la folle chaîne cinématique hybride rechargeable développe jusqu’à 500 ch !

Sortira, sortira pas ? L’éternelle question

Attention, ne sortez pas tout de suite le chéquier, elle n’est pas encore disponible à la commande ! Présentée au Salon de Shanghai, la question de sa commercialisation en l’état reste ouverte, bien que le patron de Peugeot Maxime Picat ait confirmé son développement par un tweet fin juin dernier le présentant en compagnie du directeur de PSA Peugeot Citroën Carlos Tavares, au volant du prototype de développement.

Peugeot 308 R Hybrid concept vs prototype

Le concept est à gauche et le prototype de l’autre côté

Un concept roulant… fort !

Tandis que nous nous apprêtions à embarquer dans des rutilantes 308 GTi pour un baptême de piste sur le Driving Center du Castellet (nous en reparlerons bientôt), voici que le silence se fût : le concept de la 308 R HYbrid de Shanghai s’offre à nous, et nous montre sa sublime plastique dans une « coupe franche » d’un bleu intense et d’un gris mat texturé. Copieusement élargie, elle accueille pour rappel des prises d’air au sein du capot, une calandre plus imposante, très travaillée, en damier 3D inspirée du concept Quartz, des boucliers avant et arrière généreusement ouverts intégrant respectivement les appellations 308 R HYbrid et Peugeot. N’oublions pas le becquet arrière plus imposant, un diffuseur spécifique, et l’élargissement des voies arrière camouflé sous les feux (joli !), ou encore la marque tricolore symbolique dans la calandre et sur les bas de caisse.

Peugeot 308 R HYbrid concept Peugeot 308 R HYbrid concept-2 Peugeot 308 R HYbrid concept-3 Peugeot 308 R HYbrid concept-4 Peugeot 308 R HYbrid concept-5 Peugeot 308 R HYbrid concept-6

Mais le silence est vite brisé : voilà que les équipes de TF1 (Auto-Moto) demandent à leur pilote du jour Eric Helary (ancien pilote Peugeot) de mettre l’auto en mouvement ! La voix du quatre-cylindres issu de la GTI est grave et profonde, ce qui, combiné au souffle impressionnant du turbo, nous séduit largement lors des accélérations qu’exécute prestement l’auto ! Voilà que les passages de rapports plutôt rapides de la boîte automatique accompagnent le son du moteur, sans excès. Au pif-paf au loin, l’auto semble strictement collée au sol ! Bref, nous sommes sous le charme de cette belle auto, dont la prestation dynamique régale ! Précisons que sa pleine puissance théorique de 500 ch (1.6 THP 270 + 2 x 115 ch électriques) n’était ici pas disponible, l’auto étant plus étudiée pour parader sur les belles moquettes que faire fondre le bitume… Notons aussi que l’auto présentait ici les jantes de 19’’ de la 308 GTi, si on serait hyper pointilleux, on oserait dire que ça la « banalisait », à côté de cette exubérante carrosserie ! Mais ne soyez pas déçus.

Peugeot 308 R HYbrid concept-8 Peugeot 308 R HYbrid concept-9 Peugeot 308 R HYbrid concept-7 Peugeot 308 R HYbrid concept-10 Peugeot 308 R HYbrid concept-11

« A 12 h 30, un prototype de 308 R HYbrid fera des tours de piste »

Voici une bonne raison d’abréger le déjeuner ! Changement d’ambiance, la livrée exclusive du concept laisse place à un revêtement « camouflage » de développement. D’imposants et temporaires élargisseurs d’ailes ne laissent plus planer le doute sur la cavalerie de l’auto, s’ajoutant à la calandre et aux entrées d’air de la GTi, puis un bouclier arrière de… 308 GT ! Vue de plus près, l’auto embarque ici des pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup 2, tout comme une certaine Renault Mégane R.S. Trophy R ou une Seat León Cupra 280 Sub8… en remplacement des plus polyvalents Pilot Super Sport de la GTi.

Peugeot 308 R HYbrid prototype Peugeot 308 R HYbrid prototype-8 Peugeot 308 R HYbrid prototype-9 Peugeot 308 R HYbrid prototype-3 Peugeot 308 R HYbrid prototype-5 Peugeot 308 R HYbrid prototype-2

Dans l’habitacle, elle reçoit le volant de la GTi, le petit levier de vitesse singeant celui de la critiquable boite ETG6 de la 508 RXH (rassurez-vous, elle ne doit pas pouvoir encaisser tout le couple cumulé !!) ou encore les sièges baquets de la RCZ-R sortante.

Peugeot 308 R HYbrid prototype-13 Peugeot 308 R HYbrid prototype-14

500 ch cumulés qui piaffent d’impatience…

Le temps presse, et ultime privilège (!), on nous propose, l’ami Kwamé de Planète-GT et moi, d’embarquer dans un 5008 aux côtés de Gaëtan Desmoulins, responsable de la communication produit et événements presse, de Pierre Budar, responsable véhicules sportifs et personnalisés chez PSA Peugeot Citroën et de notre cher Anthony Roux, ePR (Public Relation) Manager chez Peugeot. Nous voilà donc partis pour suivre la 308 R HYbrid et le Scénic des équipes de TF1 et attester des performances du futur monstre de la marque au Lion !

Nous nous arrêtons alors dans la ligne droite du Mistral, à l’abri des regards, quand cette 308 un peu spéciale aura pour mission d’effectuer plusieurs départs arrêtés en « Launch Control » pour les équipes de TF1 et pour que nous ayons, tous, un aperçu de ses performances !

Peugeot 308 R HYbride prototype Paul Ricard-2 Peugeot 308 R HYbride prototype Paul Ricard

Premier essai avec Pierre Budar au volant, pour vérifier sans doute que l’auto est bien fonctionnelle pour l’exercice ! Comme toute manœuvre de Launch Control, voilà que le 1.6 THP se stabilise en régime, comme un coureur se mettant en position sur la piste d’athlétisme, les magnifiques paysages de hautes montagnes d’arrière-plan ne gâchant pas le spectacle… Voilà que les freins sont lâchés ; la 308 décolle en se cabrant légèrement, non sans patinage des quatre roues ! Première phase de patinage, puis une deuxième où l’auto trouve alors son grip et où l’on prend conscience de la montagne de couple des trois moteurs en cumulé ! Nous ne finirons pas d’être impressionnés par la « vitesse de passage » de l’auto devant nous, dans un imposant soufflement du turbo seulement interrompu par de brefs changements de vitesse de la boite automatique. Ici, ce prototype semble moins sonore que le show car vu quelques heures plus tôt, mais cela n’est qu’une broutille dans la mise au point du véhicule.

Peugeot 308 R HYbride prototype Paul Ricard-3 Peugeot 308 R HYbride prototype Paul Ricard-4

Les essais suivants se feront avec Eric Helary et cette procédure de « décollage » se voit répétée pour notre plus grand bonheur, avec cette prise de grip difficile au démarrage et l’importante prise de vitesse de l’auto dans cette belle ligne droite du Paul-Ricard ! Lors de ces accélérations, l’intégralité des 500 ch était bien présente au rendez-vous ; ce qui ne sera pas possible tout le temps, mais plutôt à considérer comme un « Overboost », sur certaines accélérations ou lors de « tours chronos ». Il serait alors préférable de compter en permanence sur 400 ch environ, et plus selon les circonstances de charge de la batterie… J’ai cru entendre qu’un moteur électrique était destiné à la « poussée », l’autre plus pour la régénération des batteries ; l’auto permettant un roulage tout-électrique.

Peugeot 308 R HYbride prototype Paul Ricard-5

Un monospace sur le Paul-Ricard, et pourquoi pas ?!

Après une dernière approche de ce prototype très prometteur, il est temps de rentrer au sein du stand Peugeot. L’occasion de voir désormais les capacités dynamiques d’un 5008 2.0 HDi 150 ch sur la piste du Paul-Ricard !! Monospace familial certes, mais doté comme ses sœurs de liaisons au sol Peugeot ! Avec un rythme gentiment dynamique, point de copieux crissements de pneus, mais une auto qui s’accroche et laisse juste transparaître quelques vibrations aux passagers dues à un certain traitement inhabituel… Le 5008 est connu pour être le monospace le plus dynamique du segment ; il n’a pas l’air de voler ce titre !

Peugeot 5008 interieur

Un conseil : gardez vos chéquiers près de vous…

Finalement, la question de la commercialisation de la 308 R HYbrid reste toujours ouverte après cet aperçu complet de ces deux exemplaires, show car et prototype ! Il est clair que si ces deux autos ont tant roulé sous nos yeux en ce week-end de GT Tour, ce n’était pas par hasard ! Et cela tendrait à prouver la voie de la commercialisation, sans quoi les équipes de Peugeot ne seraient pas allées au-delà de la conception du show car… Côté Peugeot Sport, il y a visiblement une nette volonté de marquer un « gap » de la GTi à la R HYbrid. Aussi, si une R HYbrid sort, elle ne se contenterait pas de 300 ch… mais bien de ces 500 ch, comme sur le prototype vu ce week-end… Il reste alors à confirmer la santé financière en bonne voie d’être retrouvée chez Peugeot pour officialiser le feu vert des hauts responsables de la marque au Lion ! Les Mercedes A 45 AMG (381 ch) et autres Audi RS 3 (367 ch) commenceront alors à trembler…

Peugeot 308 R HYbride concept vs 308 GTi vs 308 R HYbrid prototype