La commercialisation du Jeep Renegade ayant déjà débuté, tandis que les premières livraisons arriveront pendant le Mondial de l’Automobile, c’était donc une bonne occasion pour votre blog Abcmoteur d’aller à la rencontre du petit SUV du célèbre constructeur de 4×4…

Jeep Renegade

Un gros « jouet »

Avec ses formes cubiques simples et ses phares circulaires, le Renegade séduit rapidement son public et s’identifie immédiatement comme une Jeep. Ses protections en plastique noir au niveau des bas de caisse et des passages de roue rappellent l’univers du 4×4, alors que ses feux arrière – de forme carrée pour le coup – font preuve de fantaisie avec un dessin intérieur original.

Oui, vous reconnaissez bien le MotorVillage !

Oui, vous reconnaissez bien le MotorVillage !

Jeep Renegade-3

proue Jeep Renegade

calandre Jeep Renegade

feu arriere Jeep Renegade

Nous avons été assez surpris par son gabarit (4,23 m de long), car sur les images il donnait l’impression d’être plus compact. D’ailleurs, c’est assez amusant de se rendre compte que le plus petit modèle Jeep – depuis la Willys dans les années 1940 – fait sentir sa présence, mais sans se rapprocher du gros tout-terrain qui n’aurait pas sa place en ville. Pour le coup, le Renegade semble taillé pour toutes les situations.

profil Jeep Renegade

avant Jeep Renegade

aile ar Jeep Renegade

Jeep Renegade-4

jante Jeep Renegade

En ce qui concerne l’intérieur, nous n’avons pas pu l’examiner en détail, mais il nous en a semblé de bonne facture sans nous emballer non plus…

Jeep Renegade-5

Enfin, sachez que cet SUV urbain débute à 18 950 € en essence 110 ch et qu’il peut grimper – sans jeu de mots ! – jusqu’à 32 800 € en diesel 2.0 l Multijet 170 ch BVA9 finition Trailhawk. A ce prix, on bénéfice de toute l’expertise du constructeur avec une garde au sol la plus haute possible, la transmission intégrale, des plaques de protection, … Une confrontation avec sa cousine la Fiat 500X semble inévitable !