Retour sur deux journées pour découvrir le nouveau « sacré numéro » du lion.

Le Peugeot Press Center, centre névralgique de l’événement.

Changement d’ère !

Renouveau, identité & coup de cœur sont les maitres mots qui ont dicté le cahier des charges établi par Peugeot lors de la conception de la 208.

En effet, telle la 205 en son temps, la nouvelle 208 marque un nouveau palier dans la dynastie des « 20* ». Une rupture franche & un bond en avant par rapport à la 207, qui était elle-même (qu’) une évolution de la 206.

La 208, dans sa livrée aubergine, issue du prototype « XY », destinée à une clientèle urbaine-chic

Ambitions

Peugeot annonce avoir vendu plus de 15 millions de véhicules de la série « 200 » dans le monde, depuis le lancement de la 205 en 83, jusqu’à la fin de l’exercice 2011.

Les ambitions de Peugeot, à l’image du comportement de la 208, attaquer fort & tenir le cap !

Les intentions de Peugeot sont claires aujourd’hui :

  • Reprendre le leadership du segment B, qui représente plus de 30 % de parts de marché en Europe.
  • Reconquête du marché des « 2nd véhicules ».
  • Attirer de nouveau la clientèle féminine.

La 208 tranche sur bien des points…

Ici, avec une teinte sobre, mais avec un exemple d’habillage sportif

Extérieur

> Compacité tout d’abord, où elle reprend 7 cm à sa devancière en (re)passant sous la barre des 4 m (3,96 contre 4,03 pour la 207), dû à la réduction des empattements, -6 cm à l’avant, -1 à l’arrière. Ce qui ne l’empêche pas d’être plus habitable, notamment aux places arrière & de proposer un coffre plus volumineux de 15 dm3 !

La 208 plus courte de 7 cm par rapport à la 207

Elle a également subi une cure d’amaigrissement, en perdant plus de 100 Kg, et ce, grâce notamment, à l’utilisation de nouveaux matériaux « verts » (25 % des matières plastiques) & une conception de moteurs ultra-moderne.

La répartition du gain de poids se décline ainsi :

  • Environ 23 Kg, sur le train avant, ce qui améliore la motricité & le guidage de l’auto.
  • Une vingtaine de kilos à l’intérieur, obtenue par l’affinement des sièges avant entre autres…
  • Presque 30 Kg sur la structure même de la voiture & la partie arrière.
  • Enfin 15 Kg sur les accessoires & équipements extérieurs. Le pare-chocs arrière, fabriqué à base de matières recyclées est une première mondiale ; Ce procédé, permettra d’économiser plus de 1 600 tonnes de pétrole par an !!

En résumé, une consommation et une pollution en baisse, une sécurité et des performances en hausse !

Une réduction du poids & un aérodynamisme particulièrement travaillé contribuent à la baisse de la consommation & de la pollution

> Design… Une nouvelle identité.

Une ligne à la fois athlétique et sensuelle, le dessin de la carrosserie est très travaillé, afin de proposer une ligne racée, fluide, comme sculptée par le vent et apportant un aérodynamisme amélioré. Aérodynamisme qui contribuera, conjugué aux nouveaux moteurs, à faire baisser la consommation, et par conséquent la pollution.

L’originalité de la 208, réside en partie, dans le fait qu’une véritable colonne vertébrale court le long de la voiture !

La « Floating grille » caractéristique équipée du lettrage « Peugeot ». A noter que plusieurs dessins seront disponibles suivant la finition choisie

En effet, dès la calandre (qualifiée de « flottante »), et partant du monogramme « Peugeot », s’étend une ligne conductrice au milieu du capot, que l’on retrouve dans le décrochement au milieu de la partie supérieure du pare-brise, laissant une empreinte sur le haut du pavillon, créant un léger déhanchement au niveau du 3ème feu stop, on retrouve le lettrage « Peugeot » sur le hayon, qui par sa forme en partie basse, accentue l’effet de queue, en fin de colonne.

La partie arrière où l’on remarque l’empreinte de la « colonne vertébrale » de la voiture

Sur la carrosserie 5 portes, les flancs, certes musculeux, mais classique, sont dynamisés par une ligne vive, partant des très jolis feux boomerang, vers l’avant.

Le design sobre & élégant de la version 5 portes

La version 3 portes, quant à elle, arbore des flancs creusés, plus athlétiques, apportant une connotation plus sportive et présentant, sur la custode, un enjoliveur chromé, clin d’œil à la feue 205.

Le design connoté plus sportif de la 3 portes, grâce notamment aux flancs creusés

Appréciez l’enjoliveur chromé, se terminant par le rappel type « 205 » !

Une nouvelle identité féline propre à la marque, est également retrouvée dans les blocs d’éclairage, avec une ligne de diodes dans les phares, allumés de jour comme de nuit, et 3 griffes dans les feux arrières.

Les très originaux feux « boomerang », avec leur signature « 3 griffes »

Intérieur

> Ergonomie, design, connectivité !

Une fois au poste de conduite, on se rend tout de suite compte, que l’on n’est pas dans une voiture comme les autres. Un volant plus petit, de forme ovoïde, un combiné d’instruments « tête haute » rétroéclairé, un écran de taille honorable trône sur le haut de la console.

Tout y est pour voyager dans de bonnes conditions.

L’intérieur, où tout a été repensé en partant de zéro, est assez accueillant

Le volant ? Alors que l’on pourrait être déconcerté par sa taille et sa forme inhabituelle, la prise en main est facile, le ressenti de conduite efficace et le guidage sûr et précis.

La « visée haute » fait que l’on ne regarde plus au travers du volant, mais au-dessus, ce qui permet de ne pas quitter l’asphalte des yeux exagérément & la vue périphérique, continue d’apercevoir la route de manière plus sécurisante.

Enfin, l’écran tactile de 7 », de série dès le 2ème niveau d’équipement (et sera présent sur 80 % des 208), offre une utilisation simple et intuitive.

Une planche de bord originale, mais très ergonomique !

La connectivité est en cohérence avec les technologies actuelles, grâce à ses 2 ports USB ou la possibilité de lier un mobile par Bluetooth ! Le dispositif en place permet de recevoir un appel ou d’écouter la musique présente sur le téléphone.

Vous souhaitez écouter un CD ? Qu’à cela ne tienne, le lecteur trouve place au fond de la boite à gant !

La résolution de 800 x 480 permet à l’écran d’être très lisible, et la fonction GPS agréable à utiliser.

A savoir, qu’au-delà des services déjà disponibles, Peugeot inaugurera courant 2012, Peugeot Connect Apps, qui permettra, via une clé « Plug&Play », de télécharger nombres d’applications utiles et pratiques.

L’écran, qui jaillit fièrement de la console, permettra à terme de naviguer, comme sur un mobile, entre les applications téléchargées au préalable

Motorisations

La 208 inaugure une série de moteurs innovants et totalement inédits !

Modèles essayés :

Diesel : 5P ALLURE 1.6 e-HDi 115 Rouge-Noir – Jantes Hélium

L’essai du matin, s’est déroulé dans des conditions pour le moins… « Dantesque » !

Essence : 3P ALLURE 1.6 VTi 120 Rouge Erythrée – Jantes Hélium

La pose, avant l’essai postprandial, devant le « Convento da Visitaçào », ancien couvent, reconverti en lieu de restauration pour séminaires

3P ACTIVE 1.2 VTi 82 Gris Shark – Jantes Hélium

La version 3 cylindres, devant le phare de Cascais

_______________________________________________________________

Le 1.6 e-HDi 115 s’avère être un moteur très agréable à utiliser, silencieux, souple, grâce à ses 270 Nm de couple (285 avec l’overboost), la boite dispose de 6 rapports, très appréciable sur autoroute, son domaine de prédilection. Le 0 à 100, abattu en moins de 10 sec. (9,7) prouve qu’il reste un moteur énergique, ce qui lui permet, de pouvoir quitter les voies à péages, pour se dégourdir les roues sur des chemins plus tortueux sans avoir à rougir.

Le kilomètre est atteint en 31,4 sec. en départ arrêté.

La consommation s’est montrée raisonnable, en restant sous la barre des 6 litres aux 100 Kms.

Le système « Stop & Start » se déclenche, en cas de bouchon par exemple, sous la vitesse de 20 Km/h, ou appréciable en conduite urbaine.

Le 1.6 diesel, se montre plus vaillant qui pourrait n’y paraitre.

Le modèle essayé en essence, équipé du 1.6 VTi 120 (issu de la famille « EP », développé en partenariat avec BMW), s’est montré évidemment plus nerveux. Les routes de montagne ne lui font pas peur, et le plaisir est au rendez-vous à son volant, grâce à la tenue de route excellente. Le comportement est sécurisant, sûr et efficace.

L’arrivée de la GTi pourrait parfaire la gamme.*

Les 100 Km/h sont atteints en 8,9 secondes, soit une de moins que le diesel, à poids équivalent (1 090 Kg). Le seuil du 1 000m sera passé en à peine 30 secondes. (30,2)

Il est forcément plus à la peine sur autoroute, notamment en montée, du fait de son couple plus léger (160 Nm).

Il est néanmoins plus bruyant que le diesel, mais la sonorité reste agréable et maitrisée.

Le 1.6 VTI donne du plaisir dès que le tracé devient sinueux

Bluffant ! Ce 3 cylindres essence 1.2 VTI (Type EB) s’est montré assez vif et agréable.

Il est certes perfectible sur quelques points « techniques», mais étant une pré-série (ce modèle sera commercialisé en juillet 2012), à sa sortie, ces « problèmes » seront certainement résolus.

Cette motorisation se destine évidemment à la ville et fort de ces 82 ch, il devrait permettre de se faufiler dans la circulation urbaine aisément, mais aussi de pouvoir sortir hors des sentiers battus sans soucis. Ses quelques 118 Nm de couple, ne lui permettront évidemment pas d’avaler des centaines de kilomètres d’autostrade, mais sur de courts trajets, ce sera amplement suffisant.

Ne cherchez pas à établir un nouveau record sur le 1 000m DA, mais son faible poids (975 Kg) lui permettent de l’abattre en 33,7 sec, soit moins de 3 secondes de plus que le 120 ch !

« A cœur vaillant, rien d’impossible », tel pourrait être la devise de ce 3 cylindres plein d’entrain

Pour le côté mécanique, l’équipe technique a fait des prouesses.

Plus de 20 Kg de gagnés sur un moteur 4 cylindres !

En partie grâce à l’intégration du collecteur d’échappement dans la culasse.

30 % de friction en moins, obtenue par l’utilisation de revêtement basse friction DLC (Diamond Like Carbon) sur nombre de pièces de l’équipage mobile, tels que les axes de pistons ou les poussoirs et surtout, totalement inédit et première mondiale, un entrainement par courroie humide !

Ce 3 cylindres émet un bruit assimilable, dans les hauts régimes, à un 6 cylindres !

Après tout, quoi de plus normal, un V6 n’est rien de plus que 2 rangées de 3 cylindres !

Cabo da Roca, le point le plus à l’ouest de l’Europe continentale !

En conclusion, la 208 pourrait bien devenir le maitre étalon de sa catégorie. Au moins en attendant la confrontation avec sa concurrente directe, qui sera lancée au moins d’octobre prochain.

Bien née, la 208 innove sur bien des points, qui devraient faire des émules chez d’autres constructeurs et recevra certainement le succès escompté.

La 208, amorce la nouvelle aventure de Peugeot

Les plus :

  • Un design original & séduisant.
  • Des innovations intéressantes.
  • Un intérieur repensé & ergonomique.
  • Une tenue de route exceptionnelle & un comportement routier sain.
  • Une gamme variée & des moteurs efficaces.
  • Palette de teintes disponible.

Les phares contribuent à la nouvelle identité visuelle de Peugeot

Les moins :

  • Moteur essence (120) assez bruyant dans les hauts régimes. Agréable sur route de montagne, moins sur autoroute)
  • Montant de custode épais (3 portes), gênant en dépassement ou manœuvre.
  • Quelques difficultés de connexion en Bluetooth.
  • Carrosserie exposée.

_____________________________________________________________

* En exclusivité, pour les amoureux de Rallye, sachez que Peugeot travaille déjà à une version Client, de sa 208 !

Issue évidemment de la GTi, elle porte le code ( ?) de R4T. Une version plus abordable « R2 » fera également son apparition.

Nous n’avons (pas encore ?) eu le privilège d’assister à des essais, ni même de la voir, mais voici de premières images, avec le retour des couleurs PTS :

(crédit Peugeot Sport)
Lou Soulèu, en exclusivité, pour ABC Moteur !