Avec la mondialisation qui s’est très bien accomplie pour l’industrie automobile, lorsqu’on va dans un pays étranger c’est bien souvent non pas les voitures qui y circulent mais le comportement des conducteurs locaux qui nous alerte. En effet, ce qu’il reste encore de différent entre les pays, c’est bien la manière de conduire des automobilistes. Alors qu’en est-il des conducteurs irlandais sur la route ? De vrais petits fous ou des personnes consciencieuses respectant le code de la route au pied de la lettre ? Vous allez voir que la réponse ne s’y trouve pas dans ces deux propositions…

une route d'irlande eclairee par des lampadaires

Une route irlandaise de nuit

Des conducteurs calmes

Pour ce que j’ai vu en deux semaines, que ce soit en petite agglomération, à la capitale (Dublin) ou encore en campagne je n’ai rencontré qu’un seul Irlandais excité du volant. Ce qui fait qu’il doit se sentir assez seul dans ses moments de colère, enfin c’est son problème.

Oui, un Irlandais est calme au volant, c’est un conducteur « cool » sans les coups d’accélération des « pilotes » parisiens. C’est pas du sport mécanique !

Une conduite raisonnée et courtoise

La courtoisie des Irlandais pour un Français encore peu habitué au pays, c’est presque choquant. Explications. Comme écrit dans le premier article concernant le portrait et le quotidien d’un conducteur irlandais, là-bas il est accordé une grande importance aux passages cloutés que ce soit au niveau de la signalisation que par les automobilistes. Ainsi, une fois je m’en approchais doucement car je comptais laisser une voiture passer. Je suis pas pressé. Et là, à ma grande surprise, alors que je montrait quasiment aucun signe que j’allais traverser, le jeune conducteur dans son Opel Astra coupé ralenti et me fais signe de passer. On se sent gêné et on est très surpris en tant que Français. Cela fait vraiment un choc, je ne regardais même la route !…

une belle caterham jaune en vue 3/4 arriere

Une Caterham sur le pont d'Athlones !

Voilà, cet exemple est là pour dire qu’un conducteur irlandais ne vous fera jamais de grande frayeur, que vous soyez son passager ou un piéton. Pareillement, ils n’oublient jamais un clignotant. Après tout, c’est pas compliqué de dire où l’on va ? Par ailleurs, ils sont aussi raisonnés dans la mesure où en ville ils vont lever le pied et faire très attention alors qu’autour de la ville où la limitation est encore de 50 km/h ils vont rouler à 60-70 km/h et le tout sans coup de frein. Bref, ils ont un certain civisme sur route qui fait plaisir, pour eux conduire ne doit pas être de la bagarre, bravo.

Copier les images ?Veuillez noter que les photos de cet article ont été prises par mes soins, et que par conséquent, elles en sont ma propriété. Pour cette raison, contactez-moi si vous désirez en faire quelque usage. Merci.

Cet article fait partie de la série : « En Irlande, l’automobile se vit avant tout au sens pratique«