Qui l’aurait cru ? Les Japonais sont en train de prévoir la communication de demain qui se fera entre une voiture et son propriétaire. Quand on apprend que l’automobile n’est que le 17ème centre d’intérêt des lycéens de ce pays, on se demande si il n’y a pas une « démotorisation » des esprits qui est en marche…

le logo du réseau toyota friendEt comme ce sont les nouvelles technologies qui, en partie, occupent les jeunes, Toyota s’est dit que c’était par ce biais là qu’il fallait communiquer à l’avenir.

Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, explique que « les services de réseaux sociaux transforment les modes de communication et les liens entre les hommes. L’automobile doit évoluer en ce sens ».

Brillante idée ou non, le constructeur automobile est en train de plancher sur un réseau social qui serait un mélange de Facebook et de Twitter pour mettre en relation la voiture et son propriétaire sur le web et éventuellement d’autres automobilistes.

Pourquoi un réseau social pour mon auto ?

On est en mesure de se demander pourquoi un réseau social est-il nécessaire pour sa voiture au-delà du fait que les constructeurs veulent rester en contact avec les dernières générations ?

le réseau social toyota friend expliqué en image

Le projet est déjà grandement avancé

Dans le secteur, on compte d’abord appliquer cette révolution aux modèles hybrides et électriques parce que la gestion de l’énergie apportées aux batteries (qu’il faut régulièrement recharger) est cruciale. Un pays comme le Japon où la demande en électricité est forte le sait, la gestion de cette demande est très importante car elle permet au réseau de tenir la cadence et de ne pas s’écrouler.

Comme à l’avenir la proportion de voitures utilisant l’électricité comme source d’énergie sera de plus en plus importante, recevoir un tweet nous informant qu’il ne faudra pas oublier de recharger les batteries ce soir peut s’avérer réellement utile.

De plus, les rappels pourront se diversifier et permettront d’annoncer que le contrôle technique est à faire ou que la vidange est à réaliser dans tant de kilomètres.

Ce concept marchera-t-il ?

Un réseau social de plus… le réseau de Mark Zuckerberg occupe déjà une place dominante, pourquoi ne pas simplement créer une application dédiée ? Twitter pourrait aussi se révéler efficace : des petits messages courts sont suffisants pour informer le client des choses à faire et à prévoir… Et puis, l’ordinateur de bord ne fait pas déjà tout ça ? Et quand est-il des révisions récurrentes permettant déjà de faire le point ?

Le seul argument serait de mieux programmer les recharges d’un véhicule électrique mais un programme bien pensé pourrait également faire l’affaire.

Toyota Friend devrait être lancé dans le courant 2012, cela permettra d’avoir une meilleure approche du sujet et surtout de se rendre compte si les fonctions proposées sont réellement utiles et si elles elles intéressent les automobilistes.

Présentation de Toyota Friend en vidéo

La démo (en anglais) du service par Marc Benioff.

[flv]http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2011/08/reseau-toyota-friend.flv[/flv]