La dernière édition du Mondial de l’Automobile de Paris a permis de s’en rendre compte encore davantage : les véhicules hybrides ont la cote ! C’est au tour de Hyundai de se lancer à son tour sur ce créneau qu’il considérait depuis quelques années… Nos photographes espions ont pu nous rapporter des clichés d’un prototype en cours de développement dans des contrées froides.

Des airs de… Prius !

Cette berline 5 portes ira se positionner frontalement à la Toyota Prius, pionnière du genre, et elle lui ressemble d’ailleurs assez fortement vue de profil !… Bien entendu les bâches cachent bien trop la Hyundai pour se prononcer définitivement.

Hyundai hybride avant Hyundai hybride prototype Hyundai hybride vue profil prototype Hyundai hybride

L’auto semble déjà bien avancée au niveau de sa carrosserie, car on peut deviner sur la proue les optiques effilées, ainsi que les feux de position à LED en position verticale. La grille de calandre et ses lamelles horizontales se laissent entrapercevoir. En revanche, pour la partie arrière, il est beaucoup plus difficile de devine ce qui se cache derrière les couvertures en plastique.

prototype Hyundai hybride 2016 vue 3-4 arriere Hyundai hybride 2016 vue 3-4 arriere Hyundai hybride

Des déclinaisons et une version rechargeable

L’avantage de ces prises de vue sur un camion porte-voiture, c’est que l’on peut ausculter les organes mécaniques parcourant le châssis. On y apprend donc grâce à un autocollant sur un bras de suspension que le nom de code de cette future Hyundai est « AE HEV ». Les trois dernières lettres signifiant « hybrid electric vehicle ».

arriere Hyundai hybride 2016

En outre, nos informateurs nous indiquent que ce sera grâce à un quatre-cylindres essence 1,6 l couplé avec un bloc électrique relié à une batterie lithium-ion que la Hyundai hybride se déplacera. Celle-ci reposera d’ailleurs sur le plateforme de la prochaine génération de la berline Elantra (qui n’est pas vendue en France).

chassis Hyundai hybride 2016

Produite en Corée du Sud dans la deuxième moitié de l’année 2016, la Hyundai hybride sera commercialisée la même année ou en 2017. Une version monospace et une version hybride rechargeable sont envisagées pour les 12 à 18 mois suivants afin d’aller concurrencer pleinement la Toyota Prius qui ne va pas tarder à se renouveler

A suivre.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur