Chez Peugeot, on a commis une petite bourde aujourd’hui. C’est un mail dévoilant – en partie –, le concept-car Exalt qui a levé le voile sur cette voiture mystère basée sur l’Onyx dont une image teasing avait été lâchée à la fin du mois de janvier dernier. La présentation officielle doit avoir lieu le 10 avril, soit dans trois jours.

Un concept pour annoncer une future grande berline ?

Voici donc cette berline quatre-portes au style très élancé. Pour la proue, on remarque une calandre proéminente et inclinée vers l’avant, un bouclier très agressif avec de grosses entrées d’air sur les extrémités. Les optiques de phares reçoivent ce petit décroché – marque de fabrique du nouveau style Peugeot – qui est ici très marqué.

Suite à son erreur, Peugeot a rapidement réagi en publiant cette image de l'Exalt sur son compte Twitter

Suite à son erreur, Peugeot a rapidement réagi en publiant cette image de l’Exalt sur son compte Twitter

Le capot est légèrement creusé de part et d’autre, tout comme les flancs. Le teinte de l’Exalt Concept est bicolore avec du gris sur toute la carrosserie, de l’acier brut, à l’exception de la poupe de couleur rouge, du textile efficient appelé le « Skark Skin » inspiré de la structure de la peau de requin, dont on ne peut voir qu’une partie pour le moment.

L’habitacle, encore non visible, devrait être très raffiné à la lecture du communiqué nous indiquant que « Le confort acoustique remarquable permet de découvrir les matériaux – textile chiné, cuir patiné, acier brut, ébène –… ». Le fameux i-Cockpit (présent sur les 208 et 308) est de la partie et également une lumière d’ambiance, un purificateur d’air Pure Blue…

En somme, c’est dans un univers luxueux que le conducteur prend place et cela pourrait être une façon d’amener la remplaçante de la 607, soit la 608 ?

Une motorisation hybride sous le capot

Pour le moteur équipant l’Exalt, Peugeot nous informe qu’il s’agit d’une motorisation hybride essence-électrique. Ce système HYbrid4 développe la bagatelle de 340 chevaux ! On se demande quel bloc thermique a été utilisé pour arriver à de tels chiffres, serait-ce encore le 1,6 l THP récemment boosté à 300 ch pour la DS 5LS R ?

A suivre !…