Nissan Qashqai 2014 - Scoop - Vue avant

Les camouflages restent encore épais. Mais on distingue quelques éléments, comme les optiques horizontales ou le V autour du logo.

Devenu spécialiste du crossover, Nissan s’apprête à renouveler celui qui en 2007 a démocratisé le genre : le Qashqai. Certes, le Murano existait avant lui, mais c’est vraiment ce modèle qui a popularisé le terme, qui définissait un véhicule né du croisement de plusieurs genres. Nissan souhaitait en effet remplacer sa fade Almera par un engin plus original, un mix entre berline, break et SUV, pour se démarquer sur le marché saturé des compactes.

Evolution plus que révolution

Et le japonais a eu le nez creux, car le Qashqai a d’emblée été un succès immense. Les délais de livraison avaient explosé dès les premiers jours de commercialisation ! Et le succès ne s’est pas démenti au fil des années, malgré l’arrivée de concurrentes. Sauf qu’il faut bien penser à la relève ! Et il n’est jamais aisé de remplacer un modèle qui a cartonné. Nissan va donc prendre aucun risque.

Nissan Qashqai 2014 - Scoop - Vue 3/4 avant

Le Qashqai 2 repose sur la nouvelle plate-forme modulaire CMF, qui sera utilisé par la future Mégane.. et son dérivé crossover, attendu vers 2015.

Mais la donne a un peu changé au sein de la gamme. Le Qashqai doit maintenant cohabiter avec le turbulent Juke et le familial X-Trail, qui vient de faire ses débuts à Francfort. L’auto va donc se concentrer sur le segment « C », en oubliant la variante 7 places « +2 ». En revanche, à la vue des derniers spyshots, la silhouette ne semble pas plus délurée. On pouvait penser que le Qashqai « 2 » soit plus original, vu le classicisme du X-Trail, mais la firme asiatique ne veut apparemment pas trop choquer pour ratisser le plus large possible.

Vraie auto ou juste X-Trail court ?

Les traits semblent d’ailleurs proches du grand frère, du moins au niveau de la face avant. Les proues seront-elles communes ? C’est au niveau de la poupe que les changements devraient donc être les plus importants, avec par exemple des feux plus fins. Au final, on se demande quand même si le Qashqai va avoir sa propre personnalité ou sera juste un X-Trail raboté. Pour faire des économies d’échelle, les planches de bord pourraient être identiques.

Nissan Qashqai 2014 - Scoop - Vue 3/4 arrière

Zut, c’est raté pour voir si la planche de bord est la même que celle du X-Trail. Il y a des chances, question d’économies.

Autre élément partagé, mais là, c’est logique : la plate-forme. Il s’agit de la nouvelle base modulaire CMF, qui sera utilisée par toutes les futures Renault des segments C et D (de la Mégane à l’Espace en clair). Quelques premières indiscrétions ont filtré sur la gamme des motorisations. Lors du lancement, la Qashqai cru 2014 devrait être doté d’un nouveau bloc essence 3 cylindres turbo de 115 ch. Pour les diesel, on retrouvera les connus 1.5 dCi 110 ch et 1.6 dCi 130 ch. La transmission intégrale sera toujours proposée, même si elle ne représente que très peu de ventes.

Le nouveau Qashqai devrait faire ses débuts en mars prochain au Salon de Genève.

Nissan Qashqai 2014 - Scoop - Vue arrière

C’est à ce niveau que l’on attend le plus de différences par rapport au X-Trail. Et en détaillant un peu les traits, cela ne semble pas gagné !

Source photos : autoevolution.com