Non la voiture du jour n’est pas camouflée, et oui il s’agit bien d’un prototype en développement, comme le suggère le titre. Qu’a-t-elle donc de si spécial cette M5 F10 ? Tout à fait normale en apparence, elle est embarque en fait une inédite… transmission intégrale, une première pour la berline la plus rapide de BMW !

Pas pour tout de suite

Quand nos photographes espions ont vu une M5 drifter avec l’aisance d’une ballerine sur un lac gelé proche du cercle polaire arctique, ils se sont dit que quelque chose clochait. Ni une ni deux, dès qu’ils ont repéré la berline à l’arrêt, ils sont allés jeter un coup d’œil sous le châssis. Et là, surprise ! Le train avant était équipé d’un arbre de transmission ! Le prototype que vous avez sous les yeux est donc bien la première M5 xDrive.

BMW M5 xDrive vue profil prototype BMW M5 4x4

Inutile de s’emballer toutefois, ce n’est à priori pas sur la génération actuelle (F10) mais bien sur la prochaine (G30) que BMW compte proposer une transmission intégrale. Il y a fort à parier que cette dernière ne viendra pas remplacer la version propulsion, mais se posera plutôt en alternative, un peu comme Mercedes-AMG le fait avec la E 63.

train avant BMW M5 xDrive transmission train avant BMW M5 xDrive

Nouvel ensemble moteur/boîte ?

Pourquoi commencer les tests dès aujourd’hui, alors que la Série 5 G30 n’arrivera pas, au mieux, avant 2016 ? Tout simplement parce que la M5 est une icône, et que le constructeur bavarois n’a pas le droit à l’erreur. Il a pour tâche de mettre au point une version de son système xDrive capable de supporter une utilisation intensive sur circuit, mais également de trouver le bon compromis pour la répartition du couple avant/arrière, afin d’atteindre le meilleur rapport entre efficacité et plaisir de conduite.

future BMW M5 xDrive spyshot BMW M5 xDrive

Un des avantages d’une transmission intégrale, c’est de pouvoir passer plus de puissance et de couple au sol sans perdre en motricité. Du coup, les spéculations vont bon train concernant les chiffres de la future Série 5 made by Motorsport : plus de 600 chevaux, au moins 800 Nm de couple, la concurrence peut trembler ! Une question se pose tout de même, concernant la boîte de vitesse. Alors que la M5 F10, propulsion, embarque une boîte de vitesse à double embrayage et 7 rapports, les X5M et X6M, dotés de la transmission xDrive, sont pour leur part équipés d’une boîte automatique à 8 rapports. Le passage en 4 roues motrices de la berline sonnera-t-il le glas de la boîte à double embrayage ? Nous espérons que non, tant son efficacité et sa rapidité nous avaient bluffés durant notre essai de la M5 30 Jahre.