Depuis son lancement en 2013, les ventes de l’Opel Adam sont en-dessous des prévisions. La faute à un déficit d’image, à des moteurs un peu trop énergivores et à un poids élevé en dépit d’un design réussi et attachant.

Enfin plus de 100 ch sous le capot de l’Adam !

Aujourd’hui, l’Adam dispose uniquement de blocs essence – une difficulté de plus sur le marché français – déclinés en trois niveaux de puissance : un 1,2 l de 70 ch et un 1,4 l de 87 et 100 ch (un trois-cylindres 1,0 l SIDI 115 ch est prévu). Sur les spyshots de Worldcarfans visibles ci-dessous, on peut apercevoir quelques changements pour la petite citadine au blitz avec notamment de nouvelles entrées d’air, des disques en lieu et place des tambours sur les roues arrière qui reçoivent, quant à elle, des jantes à cinq points de serrage au lieu de quatre.

En plus de ces changements apparents sur ces photos espions, la version définitive arborera un kit sport plus suggestif

En plus de ces changements apparents sur ces photos espions, la version définitive arborera un kit sport plus suggestif

Autre changement, la hauteur de caisse qui semble plus réduite avec des ressorts plus courts et très probablement des suspensions affermies.

Une Adam au tempérament plus musclé, certes, mais le poids élevé pourrait entraver son agilité

Une Adam au tempérament plus musclé, certes, mais le poids élevé pourrait entraver son agilité en cas de conduite dynamique

Le moteur qui pourrait venir épauler celle qui pourrait être nommée Adam OPC est un 1,4 l SIDI turbo de 160 ch. Un nombre d’équidés identiques à sa rivale italienne qu’est la Fiat Abarth 595 dotée, elle aussi, d’un 1,4 l suralimenté.

En vente l’année prochaine

Il semble encore un peu tôt pour découvrir cette déclinaison plus sportive au salon de Genève ou même cette année (ou peut-être au Mondial de Paris ?). Opel doit aussi présenter une version découvrable de son Adam.

Pour la poupe, un diffuseur fera son entrée et une double sortie d'échappement est espérée

Pour la poupe, un diffuseur fera son entrée et une double sortie d’échappement est espérée afin de lui offrir un caractère plus viril

Par conséquent, une commercialisation en 2015 paraît être le plus raisonnable. Le prix d’entrée devrait débuter à 20 000 – 21 000 € pour l’Adam OPC qui ira se mesurer également à une potentielle Renault Twingo 3 RS.