Nos photographes sont tombés sur la prochaine génération de la BMW Série 5 (nom de code : « G30 ») en plein galop d’essai. Bien que lourdement camouflés, les prototypes étrennent la nouvelle carrosserie de la routière et l’un d’eux nous confirme l’arrivée d’une Série 5 plug-in hybride.

Evolution tranquille

A première vue, peu de changements notables entre la F10 (génération actuelle) et la G30, surtout quand cette dernière est affublée d’une peinture psychédélique et de fausses extensions de carrosserie.

spyshot BMW Serie 5 G30

future Serie 5

Néanmoins, en y regardant de plus près, on remarque par exemple que le capot plonge désormais jusqu’à la calandre, que les poignées de portes sont différentes et que l’arrière a été totalement revu. La vitre est plus inclinée ce qui a pour effet de dynamiser le profil et les feux semblent complètement différents eux-aussi. De ce qu’il nous est donné de voir, l’on retiendra que la Série 5 G30 se rapproche un peu de l’allure de la future Série 7 G11.

photo volee Serie 5 G30 berline

Serie 5 2016

Un des prototypes arborait une trappe dans le pare-choc avant, signe que la berline sera sûrement disponible en plug-in hybride. Des batteries alimentent un moteur électrique logé dans la boîte de vitesse à variation continue (CVT) et permettent une autonomie d’une trentaine de kilomètres sans avoir à utiliser le moteur thermique.

profil BMW Serie 5 G30

prototype Serie 5 G30

Pratique pour des trajets urbains où la voiture n’émet ainsi pas de CO2 et ne consomme pas de carburant. On exige évidemment de la routière qu’elle soit au top de ce qui se fait en terme de technologie embarquée. On peut donc s’attendre à ce qu’elle dispose de la toute dernière version de l’iDrive et qu’elle fasse la part belle aux aides à la conduite.

Une large gamme de moteurs

Comme la F10 aujourd’hui, attendez-vous à ce que la Série 5 G30 soit disponible avec pléthore de motorisations. Au chapitre des nouveautés, le 3-cylindres 1.5 turbo du groupe devrait constituer l’entrée de gamme diesel avec une puissance située aux alentours de 150 chevaux, quand le top M550d pourrait passer de 381 à 408 chevaux et 750 Nm (!) de couple.

vue 3-4 arriere future Serie 5

La M5 est attendue avec une puissance supérieure à 600 chevaux histoire de marquer le pas face à la M5 F10 30 Jahre que nous avons eu le bonheur d’essayer sur circuit.

Quant à la version plug-in hybride, elle devrait associer un 4-cylindres 2.0 d’environ 200 chevaux au moteur électrique pour atteindre une puissance cumulée d’environ 250 chevaux.

arriere Serie 5 2015

La berline utilisera la plateforme « 35up » qui lui permet d’afficher une centaine de kilos de moins sur la balance, grâce à l’emploi de matériaux tels que la fibre de carbone.

La BMW Série 5 G30 berline sera présentée en 2016 (certains parlent déjà du mois de juillet) suivie par le break Touring plus tard dans l’année et par la GT en 2017.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur