Le mulet de développement de la future Alpine déjà aperçu en Suisse a été de nouveau surpris en cours de test. Ces photos espions de meilleure qualité permettent d’en savoir plus sur la ou l’une des motorisations qui animera la sportive tricolore…

Une Alpine sous tension

En observant ces spyshots en provenance de Worldcarfans, les connaisseurs distingueront sans mal la carrosserie de la Lotus Exige. Alpine travaillerait-il avec la marque anglaise pour mettre au point son modèle ? Officiellement non, mais il est quand même étonnant de la voir porter cet habit depuis maintenant deux ans.

La future Alpine continue encore de se cacher derrière l'apparence d'une Lotus Exige

La future Alpine continue encore de se cacher derrière l’apparence d’une Lotus Exige

Cela étant, le plus intéressant est de pouvoir constater qu’un bouton rouge prend place sur le flanc arrière droit (comme sur le prototype de l’Audi Q7 e-tron). Un autocollant en forme triangle indiquant un danger lié à l’électricité signifierait donc que le coupé va être hybride ? Les dernières rumeurs le donnaient avec trois niveaux de puissance tirés du 1,8 l TCe. Une version hybride – sûrement rechargeable – pourrait également être de la partie. De quoi par exemple offrir un boost à l’accélération, rouler en tout électrique pendant quelques kilomètres ?

On peut remarquer ici le bouton rouge d'arrêt d'urgence

On peut remarquer ici le bouton rouge d’arrêt d’urgence

Rien n’est certain pour le moment, mais la Française aura bien recours à une boîte automatique et probablement celle à double embrayage EDC de Renault comme en témoigne la présence des grandes palettes au volant empruntées à la Renault Clio RS (lire notre essai). En outre, le compte-tour affiche une zone rouge débutant à environ 6 000 tr/min. Chez Abcmoteur, on espère quand même que l’Alpine aura la propension à monter un peu plus que cela dans les hauts régimes !

Voici l'intérieur de l'Alpine qui arrivera sans doute en 2017 plutôt qu'en 2016

Voici l’intérieur de l’Alpine qui arrivera sans doute en 2017 plutôt qu’en 2016

A suivre.