La période estivale débute avec une mesure de sécurité routière médiatique : l’interdiction des oreillettes pour les conducteurs de tous types de véhicules. L’entrée en vigueur officielle est fixée au 1er juillet, soit cinq mois après la présentation de la mesure par le ministre de l’Intérieur en réaction à la hausse du nombre de morts sur les routes.

Que dit la loi ?

« L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit. Est également interdit le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. »

En clair, il sera interdit d’avoir à l’oreille les accessoires (casques, écouteurs…) qui sont de nature à entrainer un défaut de concentration du conducteur ou à limiter son audition. Et la règle concerne tous les véhicules à deux ou quatre roues, même les cyclistes ! La volonté de cette loi est d’empêcher les conducteurs de se retrouver isolés dans une bulle, coupés du monde extérieur.

Quelles seront les sanctions ?

L’amende en cas d’infraction est de 135 €. Bien plus pénalisant, elle coûte trois points sur le permis de conduire. Que les amateurs de vélos se rassurent, pas de perte de points pour eux.

Quelles sont les alternatives ?

Il ne sera pas totalement interdit de passer un coup de fil depuis sa voiture. Certaines associations aimerait cela, mais l’Etat n’a pas envie pour l’instant d’aller aussi loin. Il faut donc s’équiper en conséquence.

> L’intégration totale

Solution la plus onéreuse mais peut-être la plus pratique au quotidien, mettre à jour votre véhicule (ou carrément en changer). De plus en plus de voitures sont dotées en série d’un équipement Bluetooth qui permet de téléphoner via le système audio intégré. En clair, le téléphone est connecté dès que vous montez à bord et pour prendre ou passer un appel on passe par les commandes de la radio, du volant ou de l’écran tactile. Il est possible de passer en concession pour une « seconde-monte », facturée plusieurs centaines d’euros.

> Changer de radio, de GPS…

Il peut aussi être possible d’opter pour un transmetteur FM qui relie, avec le Bluetooth, le téléphone et les haut-parleurs de l’auto. Le petit appareil se branche sur une prise 12V et comporte un micro. Autre option : le GPS ou la radio qui fait kit mains libres. Certains systèmes de navigation mobiles, de type Tom Tom ou Garmin, peuvent être associés à votre téléphone via Bluetooth (avec micro et haut-parleur intégrés). Il en est de même pour des autoradios.

> Le kit Bluetooth

L’objet se trouve en magasin spécialisé de type centre-autos ou chez un fabriquant. Le principe est simple : un petit module qui comprend un micro et un haut parleur se fixe à votre pare-soleil. Il est connecté au téléphone. Le mieux est d’opter pour un modèle qui se pilote à la voix. Un exemple actuellement en vente chez Feu Vert : le Parrot NEO 2 HD à 69 €.

Parrot MiniKit Neo 2 HD pare-soleil

Attention d’ailleurs : même avec un kit de ce genre, ou un équipement intégré à la voiture, il est interdit de toucher au téléphone en conduisant.