Le code, c’est sans doute la partie la moins amusante du permis de conduire. Des fiches et encore des fiches à mémoriser, des centaines de diapos pour vérifier ses connaissances à l’auto-école… Une autre solution, peut être de faire cet entraînement par soi-même. On obtient deux avantages suite à ce choix : un coût réduit et moins de contraintes.

un feu rouge dans la nuit

Internet permet de tester ses connaissances à petit prix

Pour cela, il faudra donc se procurer un logiciel, un CD du code ou un outil en ligne pour s’entraîner. L’avantage, c’est que l’on peut situer son niveau avec un test du code de la route gratuit. Ce genre de questionnaire se trouve assez facilement.

Et pour la petite histoire, il faut savoir que le code de la route ne date pas d’hier ! Son évolution est permanente. En effet, déjà avant l’apparition de l’automobile, Napoléon 1er avait instauré une réglementation routière. Celle-ci obligeait à rouler à droite alors que les Romains utilisaient le côté gauche de la route. On notera que les changements majeurs ont eu lieu en 1958 lorsque l’alcool et la vitesse deviennent des facteurs déterminants pour la sécurité routière.

Par ailleurs, il faut garder en tête que le code (découpé sous une partie législative et sous une partie réglementaire) est valable pendant une durée de cinq ans. Dans le cadre du passage d’un autre permis (le A pour conduire une moto bien souvent), ce sésame sera indispensable.

Il reste maintenant à obtenir la partie pratique, bien plus ludique et intéressante !