Face aux aléas climatiques de plus en plus fréquents sur notre territoire, on est en mesure de se demander si nos pneus « traditionnels », c’est-à-dire la plupart du temps des pneus « été » ou « toutes saisons », sont-ils adéquats ?

Mesurer la performance du pneu et la sécurité offerte

En effet, il est clair que les pneus hiver et les pneus été ne sont pas que des appellations, ces deux types de pneumatiques donneront des résultats forts différents suivant les conditions météorologiques. Ainsi, un pneu hiver par temps de neige sera comme le jour et la nuit face à un pneu été voir même toute saison qui ne sont pas adaptés à de faibles températures et encore moins à un manteau neigeux.

Quelle usure pour quel type de pneu ? Une simple question de qualité ?

On pourrait croire que la vitesse d’usure d’un pneumatique est liée à sa qualité et donc à son prix. Ce n’est qu’à demi-vrai. Certes, un pneu dit « peu cher » va peut-être s’user rapidement mais il va surtout se révéler sous-efficace par rapport à la concurrence (dans la majorité des cas bien entendu, les bonnes affaires sont possibles). Mais, il est tout à fait possible que deux leaders, proposant pourtant des trains de très bonne qualité, s’usent à deux vitesses distinctes. Cela dépendra de la composition de la gomme par exemple.

photographie d'une trace de pneu dans la neige

Connaissez-vous l’efficacité d’un pneu été en hiver ? Ou celle d’un pneu hiver en saison estivale ?

Tout cela pour dire que, au-delà de l’usure liée à la marque du pneu, il y a aussi le type de pneu qui compte. En effet, un pneu correspondant à la saison estivale va s’endommager beaucoup plus vite par temps hivernal et vis-versa. Il convient donc de prendre en considération le fait que de ne pas utiliser ses pneumatiques par la saison qui leur convient revient à les détruire précocement. On parle d’une usure jusqu’à 115-120 %.

Etre d’abord un conducteur prudent et averti

Si le choix des pneumatiques compte énormément dans la sécurité d’une voiture, le conducteur reste le maître de son véhicule et par conséquent il doit prendre en compte l’état de la chaussée. C’est pourquoi un conducteur consciencieux voudra toujours plus qu’une personne possédant une auto à la pointe de la technologie.

Le pneu toute saison comme bon compromis ?

Finalement, on peut se dire que ce type de pneu pourrait faire l’affaire. Le fichier PDF de l’organisme indépendant suisse TCS propose un comparatif des trois types de pneus qui existent sur le marché : pneus d’été, d’hiver et toutes saisons.

Cet article fait partie de la série : « [Dossier] Pneumatiques : le guide de A à Z«