La ville de Los Angeles en Californie est énorme et son réseau de transports en commun est assez mal construit. Enfin, pour être plus précis, le réseau ferré ne dessert qu’une petite partie de la ville, pour le reste, on ne peut compter que sur le bus. Mais attendre longtemps dehors dans l’espoir qu’un bus arrive, ce n’est pas très évident surtout quand on est à Los Angeles pour des vacances.

une route dans l'etat de la californie aux etats-unis

Aux USA, et plus particulièrement à L.A., disposer d'un véhicule pour ses déplacements est une nécessité

Quel que soit votre budget, il sera nécessaire de prévoir la location d’une voiture une fois sur place. La majorité des touristes prennent directement une voiture à l’aéroport, ce qui leur permet de rejoindre l’hôtel sans avoir à réaliser de dépenses en taxi notamment. Pour louer une voiture, rien de plus simple, il suffira de se rendre sur un site officiel de loueur comme Avis, Adamo ou autre et de faire sa sélection.

En ce qui me concerne, j’étais déjà sur Los Angeles lorsque j’ai dû réserver une voiture pour une journée. J’avais alors sélectionné le loueur le plus proche de mon lieu de résidence, qui était sur Wilshire Blvd, une grande artère de la ville. J’ai donc réservé la veille chez Avis en prenant une voiture de base. Une fois arrivé au bureau de location, il s’est avéré qu’ils n’avaient plus les modèles compacts mais qu’ils avaient seulement des modèles de type berline à mini van. Ils m’ont naturellement proposé de prendre une berline sans surcoût. En revanche, j’ai payé un supplément pour le GPS et un autre parce que j’ai moins de 25 ans.

La conduite d’une voiture automatique est assez bizarre quand on est habitué aux vieilles automatiques françaises/allemandes. Bref, fallait bien s’y faire car je devais passer la journée avec la Pontiac qu’on m’avait attribué pour la journée. J’ai eu l’occasion d’aller jusqu’à San Diego avec et de faire l’aller-retour dans la journée (un peu plus de 300 miles). La location de voiture à Los Angeles est donc assez simple, la conduite l’est également et le code de la route aux US est plus facile qu’en France. Par contre, il y a des petites subtilités à connaître pour éviter de se manger une méchante amende, ce qui fut malheureusement mon cas.

Source iconographique : flickr.com