A moins que vous soyez parmi les rares maniaques qui parviennent à garder leur véhicule propre durant notre interminable hiver, le vôtre a probablement l’air d’avoir bien du « vécu »… Donc, au printemps, un grand nettoyage de votre véhicule, intérieur et extérieur, vaut la peine, pour le plaisir de rouler dans une voiture propre, bien sûr, mais aussi pour freiner le processus de vieillissement de votre véhicule.

La neige, le verglas et le sel laissent des traces visibles et invisibles sur la carrosserie, dans les rainures et les cages de roue, à l’intérieur de la voiture, bref : partout ! Ces traces de saleté doivent disparaître. Pour enlever en douceur le sel et les salissures sans abîmer la peinture, il faut utiliser de l’eau chaude, dans votre garage ou dans une station de lavage, peu importe. Voici les étapes principales pour le lavage de printemps de votre voiture :

nettoyer sa voiture à l'arrivée des beaux jours

Le soleil se montre de plus en plus et fait ressortir la saleté sur votre carrosserie ? C’est le moment de penser au nettoyage !

1. Laver le châssis

La Conduite en hiver va recouvrir le châssis de votre voiture avec le sel, le terre et la saleté qui peut provoquer de la corrosion. La corrosion peut causer des problèmes de rouille, ce qui peut rendre votre voiture plus difficile à revendre ou même dangereuse à conduire.

Dépensez quelques euros pour le lavage du châssis dans un lave-auto local ou pour vaporiser en-dessous de la voiture avec votre propre tuyau. Si possible, utilisez un cric pour soulever le véhicule afin d’obtenir un nettoyage plus approfondi.

Pendant que vous y êtes, ouvrez le capot et essuyez le moteur avec un chiffon gant doux et de l’eau savonneuse. Et retirez toutes les feuilles et les débris qui peuvent trouver leur place a l’extérieur de la voiture. Et éliminez tout résidu blanc croustillant autours de la batterie avec une brosse à dents, avec du bicarbonate de soude et d’eau. Le résidu causé par la corrosion peut éventuellement empêcher votre voiture de démarrer. Le nettoyage permet également de préparer la batterie pour des températures plus chaudes.

2. Frotter l’intérieur et à l’extérieur

Donnez à votre voiture un nettoyage en profondeur avec une pâte ou une cire liquide. Les pulvérisations ne nettoient pas aussi bien. Laver également les joints des portières qui peuvent être recouverts de crasse. Vous pouvez utiliser un nettoyeur à vapeur.

3. Remplacer les essuie-glaces

Les balais d’essuie-glace sont énormément en exercice pendant les mois d’hiver. Il est conseillé de les changer chaque année au printemps et à l’automne.

4. Vérifiez les pneus

Vérifiez la pression de vos pneus. Le temps froid peut provoquer des pneus sous-gonflés et à l’arrivée du temps chaud peut les surgonfler. De plus, une inspection visuelle de vos pneus pour s’assurer un bon état  pour la météo pluvieuse de printemps à venir.

De plus, conduire avec des pneus bien gonflés vous fera économiser de l’argent…

5. Vérifiez vos fluides

Le temps hivernal peut épuiser certains fluides – en particulier liquide lave-glace. Les liquides de frein et de transmission doivent également être vérifiés.

Les principaux conseils en bref :

  • Nettoyer soigneusement la voiture à l’intérieur et à l’extérieur
  • Aérer et sécher les tapis
  • Nettoyer les vitres à l’intérieur et à l’extérieur
  • Eliminer les résidus de sel par un lavage complet (y compris le châssis)
  • Si la protection du bas de caisse est endommagée, faire intervenir un spécialiste
  • Nettoyer et entretenir les éléments en caoutchouc
  • Débarrasser le coffre des accessoires inutiles : le grattoir à glace, le balai à neige, le sac de sable, etc… ont désormais leur place au garage ou à la cave
  • Remplacer si nécessaire les balais d’essuie-glace