Un impact sur un pare-brise n’est pas anodin et cela pour plusieurs raisons. Voici quelques explications et choses à savoir lorsque votre pare-brise est abîmé avant dans se lancer dans des réparations ou son remplacement.

Ne pas traîner

Parfois par manque de temps lorsque l’on a quelque chose à réparer comme une aile enfoncée, on reporte le passage chez le carrossier. Dans la plupart des cas, cela n’aura aucune incidence sur votre sécurité à la différence d’un éclat sur votre pare-brise.

Parfois un simple caillou reçu sur autoroute suffit à former un impact préjudiciable pour la durée de vie du pare-brise

Parfois un simple caillou reçu sur autoroute suffit à former un impact préjudiciable pour la durée de vie du pare-brise

En effet, un pare-brise endommagé vieilli très mal (changements de température, vibrations, …) et s’en trouve fragilisé. C’est un risque qu’il se fissure au passage d’un nid de poule par exemple…

Déterminer s’il y aura réparation ou remplacement

 Il s’agit donc de ne pas se tromper, et pour cela il existe trois points à vérifier très simplement :

  • La taille de l’impact : c’est très simple, elle ne doit pas dépasser le diamètre d’une pièce de 2 €, soit environ 2,5 cm
  • La position de l’impact : afin de bénéficier de la réparation de pare-brise, il doit se situer à plus de 5 cm du bord
  • Le champ de vision du conducteur : pour conserver une bonne visibilité, l’impact ne doit pas se trouver dans un espace de 30 cm de large environ au-dessus de la partie médiane du volant

Comment être remboursé ?

Pour que la prise en charge soit faite par l’assurance, il faudra avoir souscrit à l’option « bris de glace » dans votre contrat d’assurance. Toutefois, cela n’exclut pas le paiement d’une franchise selon les cas.