L'allemand fait coup double avec deux autos électriques. Histoire de ne pas laisser Renault prendre trop d'avance.

L’allemand fait coup double avec deux autos électriques. Histoire de ne pas laisser Renault prendre trop d’avance.

En présentant en grande-pompe deux autos électriques, Volkswagen nous a offert à Francfort un beau retour vers… le passé. Pendant la conférence de presse de la marque allemande, on se serait cru revenu en arrière. On avait en tête les éditions 2009 et 2011 de l’IAA où les constructeurs ne juraient plus que par les autos branchées… plus pour suivre une mode que par conviction écologique.

En 2013, l’électrique n’a pas réussi à faire ses preuves et beaucoup l’ont oublié. Quasiment aucune marque n’est ainsi venu sur les rives du Main avec une nouveauté ou un concept « zéro-émission » sauf VW donc, à contre-courant.

Jusqu’à 190 km d’autonomie

Et la firme de Wolfsburg n’a pas cherché à innover puisqu’on est face à des modèles qui ne font pas mieux que la concurrence niveau autonomie. La Up électrique peut parcourir jusqu’à 160 km avec un « plein » et la Golf jusqu’à 190 km. Cela n’est pas énorme mais VW nous refait le coup du « 80 % des conducteurs effectuent moins de 50 km par jour ».

Dans un cas comme dans l'autre, VW a choisi la carrosserie 5 portes, plus familiale. L'équipement est promis complet. De vraies voitures en somme.

Dans un cas comme dans l’autre, VW a choisi la carrosserie 5 portes, plus familiale. L’équipement est promis complet. De vraies voitures en somme.

Pour être précis, cette statistique concerne l’Allemagne, mais la proportion est proche chez nous. Cela pose quand même un souci pour les sorties du week-end ou des vacances. Dans le cas de la Up, cela peut passer, car il faut voir l’auto comme un second achat. Pour une Golf aux caractéristiques familiales, cela sera plus embêtant.

Sur les deux modèles, deux modes de conduite économes (Eco, Eco+) et quatre niveaux de récupération d’énergie permettent d’atteindre les autonomies maximales. Volkswagen promet une charge ultra-rapide grâce à un système adapté. 80 % de la recharge se ferait en trente minutes.

La Golf zéro émission adopte des optiques à LED et un bouclier avant inédit, avec éclairage diurne en forme de crochets.

La Golf 7 zéro émission adopte des optiques à LED et un bouclier avant inédit, avec éclairage diurne en forme de crochets.

Pas de risque de grand excès de vitesse !

La plus petite des deux annonce une puissance de 82 ch et 210 Nm. De quoi atteindre les 100 km/h en 12,4 secondes. La vitesse maxi est limitée à 130 km/h. Pour la Golf, on a 115 ch et 270 Nm. L’auto atteint la barre des 100 en 10,4 secondes et est bridée à 140 km/h. L’avantage avec ce type de motorisations, c’est que l’intégralité du couple est disponible instantanément. Comprenez par-là qu’il n’y a pas de montée en régime.

La Up est l'une des premières citadines à tenter l'électrique. La future Twingo pourrait la suivre.

La Up est l’une des premières citadines à tenter l’électrique. La future Twingo pourrait la suivre.

Les e-Up et e-Golf sont proposées avec cinq portes. L’équipement de série comprend une climatisation automatique, un système de navigation ou encore un chauffage du pare-brise. On remarque quelques retouches esthétiques à l’extérieur, avec notamment un nouveau bouclier qui intègre un éclairage diurne en formes de crochets. La Golf reçoit des phares à LED.

Aucune date de commercialisation n’a été annoncée. VW n’a aussi pas donné de prix. Et là, pas de bonne surprise à attendre. Les tarifs seront élevés… encore plus si le bonus de 7000 euros est revu à la baisse en 2014.

Toutes les pièces, y compris le moteur électrique et la batterie, sont fabriquées par VW. Une manière de réduire les coûts... mais les prix seront quand même salés.

Toutes les pièces, y compris le moteur électrique et la batterie, sont fabriquées par VW. Une manière de réduire les coûts… mais les prix seront quand même salés.

Galerie photo