Fin de parcours pour le célèbre Combi... que l'on pensait mort depuis longtemps !

Fin de parcours pour le célèbre Combi… que l’on pensait mort depuis longtemps !

C’est une page de l’histoire automobile qui se tourne. Volkswagen va cesser la production brésilienne de son Combi (écrit avec un K sur place), après la fabrication de 600 exemplaires d’une série-limitée sobrement baptisée Last Edition (last = dernière pour ceux qui auraient séché les cours d’anglais).

Une telle info réveillera sûrement des souvenirs dans l’esprit de certains qui ont côtoyé cette auto pendant leur jeunesse, avec les clichés baba-cool/fumette/pantalon pattes d’éléphant. D’autres découvriront avec étonnement (comme moi) que l’engin était encore commercialisé en 2013 !

Ce rectangle sur roues était capable de tout faire. Au Brésil, il a par exemple servi aux ambulanciers, aux pompiers, aux marchants ambulants ...

Ce rectangle sur roues était capable de tout faire. Au Brésil, il a par exemple servi aux ambulanciers, aux pompiers, aux marchants ambulants …

Record de longévité

Le Combi détient le record de longévité dans l’industrie automobile mondiale, avec 56 années de production. Le premier modèle réellement fabriqué au Brésil est sorti des chaînes le 2 septembre 1956 (des autos avaient été assemblées sur place dès 1953 mais avec des pièces détachées importées).

Conçu à la fin des années 1940 par le Néerlandais Ben Pon, le Combi a été lancé en Allemagne en 1950. Il était alors doté d’un bloc 1.2 refroidi par air de 25 ch. Avec sa structure mono-caisse légère et sa carrosserie rectangulaire, le Combi offrait un vaste espace intérieur et une capacité de chargement d’une tonne, tout en étant un véhicule facile à manœuvrer.

On aurait plutôt imaginé le dernier Combi (ou Kombi) brésilien en vert et jaune...

On aurait plutôt imaginé le dernier Combi (ou Kombi) brésilien en vert et jaune…

Couleurs argentines pour modèle brésilien

Le Last Edition vient d’être mis en vente au prix de 26 500 euros environ. Il adopte une peinture bicolore. La carrosserie est bleue tandis que le pavillon, les montants de portes et les pare-chocs sont blancs. Une couleur qu’on retrouve aussi au niveau des flancs des pneus et des enjoliveurs. Les vitres sont teintées et la lunette arrière bénéficie d’un désembuage électrique. Les côtés sont décorés de logos et stickers spéciaux: « 56 ans – Combi Last Edition ».

Un habitacle... d'époque !

Un habitacle… d’époque ! Il a tout de même subi par endroits quelques changement vers plus de modernité

A bord, la présentation est aussi revue. On trouve des rideaux en tissu bleu avec une lanière d’attache siglée « Combi », un élément typique des versions haut de gamme du modèle des années 1960 et 70. Les sièges sont recouverts d’une sellerie en skaï rayée bleu et blanc. Les côtés et l’arrière des dossiers sont recouverts de vinyle gris. Sur le tableau de bord, on trouve une plaque en alu avec le numéro de série de chacun des 600 exemplaires.

Neuf personnes peuvent prendre place à bord, dans un encombrement extérieur réduit. Une seule porte pour accéder à l'arrière.

Neuf personnes peuvent prendre place à bord, dans un encombrement extérieur réduit. Une seule porte pour accéder à l’arrière.

Radio USB, la touche 21ème siècle

Petite touche de modernité, le système audio lit les formats MP3 et est doté de ports auxiliaires et d’une prise USB. A l’intérieur de la boîte à gants, le manuel d’utilisation présente une couverture commémorative spéciale. Le Combi Last Edition sera aussi accompagné d’un certificat d’authenticité du constructeur.

Preuve qu'une bonne série spéciale se reconnait aux petits détails : le manuel d'utilisation à une couverture spécifique.

Preuve qu’une bonne série spéciale se reconnait aux petits détails : le manuel d’utilisation à une couverture spécifique.

Sous la carrosserie, on trouve un bloc 1.4 Total Flex qui développe 78 ch lorsqu’il carbure à l’essence et 80 ch quand il est alimenté par de l’éthanol pur. Le couple maxi est de 122,6 Nm en essence ou 124,5 Nm en éthanol (VW est précis). La boîte de vitesses est une manuelle à 4 rapports.

Entre septembre 1957 et juillet 2013, 1 551 140 unités du Combi ont été produites à l’usine à São Bernardo do Campo.