Contrairement à ce que l’on pourrait croire, certains constructeurs mettent encore au point des modèles familiaux qui ne sont pas des crossovers ! Si les grands monospaces sont en voie d’extinction, les compacts ont encore de nombreux adeptes. Pour eux, Volkswagen vient de dévoiler un tout nouveau Touran. Une nouvelle génération qui pousse vers la sortie un modèle dont la base date de 2002 (voir notre essai) !

En version R-Line, le nouveau Touran, très sage d'aspect, se fait un peu plus dynamique.

En version R-Line, le nouveau Touran, très sage d’aspect, se fait un peu plus dynamique.

On a tout de même du mal à croire que l’auto que l’on a sous les yeux est inédite tellement elle a un air de déjà vu. Le design est sans la moindre surprise, avec des formes proches des dernières créations de la marque, à commencer par la petite sœur Golf Sportsvan (voir notre essai). Par rapport à l’ancien modèle, l’ensemble est un peu plus travaillé et fait moins camionnette… mais reste archi-sobre.

La face avant se fait très horizontale, avec des optiques étirées placées dans le prolongement de la calandre et une prise d’air dans le bouclier dessinée d’un bloc. De profil, la carrosserie est creusée au niveau des poignées et en bas des portières. La partie arrière reste très verticale. Volkswagen proposera en option un kit esthétique R-Line, qui donnera un peu d’âme à l’auto.

Volkswagen Touran 2015 - 12 Volkswagen Touran 2015 - 8 Volkswagen Touran 2015 - 11

C’est à l’intérieur que le changement de génération est le plus visible. Pensez donc : la planche de bord de l’ancien modèle était quasiment la même depuis 2002 ! On fait donc un bond dans le temps avec une présentation plus soignée et plus moderne. La console centrale, en deux parties, est légèrement orientée vers le conducteur. L’élément supérieur fait corps avec l’instrumentation, qui conserve des compteurs à aiguilles.

Le Touran adopte à son tour la base modulaire MQB. La longueur gagne 13 cm, pour atteindre 4,53 mètres. 11 cm profitent à l’empattement, ce qui permet d’améliorer l’habitabilité en deuxième rangée. A ce niveau, on trouve toujours trois sièges indépendants, histoire de se démarquer de la Golf Sportsvan équipée d’une classique banquette. Ils coulissent et leur dossier est inclinable. Les occupants du rang 2 bénéficient de commandes de climatisation personnelles. Il y a toujours dans le coffre deux strapontins qui serviront en dépannage.

Volkswagen Touran 2015 - 1

interieur nouveau Volkswagen-Touran-2015

Volkswagen Touran 2015 - 2

On accède à la malle via un large hayon qui peut s’ouvrir de manière électrique, avec la fonction « je passe mon pied sous le bouclier ». Une astuce appréciable, accompagnée de beaucoup d’autres qui font monter en gamme le Touran… ou plutôt le remettent à jour ! Le monospace allemand reçoit ainsi le freinage automatique en ville, le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au créneau avec une remorque ou encore l’assistant à la conduite dans les bouchons.

La gamme de motorisations accueille les dernières évolutions des TSI et TDI. Pour l’essence, le petit 1.2 passe de 105 à 110 ch. Le 1.4 grimpe de 140 à 150 ch, avec la fonction de coupure de deux cylindres sur quatre lors des faibles charges. Sur certains marchés, un 1.8 TSI 180 ch sera proposé. Pour le diesel, on retrouve le 1.6 TDI en entrée de gamme, avec 110 ch (au lieu de 105). Les 2.0 TDI sont déclinés en 150 et 190 ch (+ 10 et + 13 ch). Volkswagen annonce des consommations en baisse de 19 % en moyenne.

Der neue Volkswagen Touran

Der neue Volkswagen Touran

Le nouveau Touran est la pièce maîtresse du programme Volkswagen pour le Salon de Genève, très riche après la présentation des Caddy et Sharan restylés ainsi que de la Passat Alltrack.

Der neue Volkswagen Touran

Volkswagen Touran 2015 - 3