Connaissez-vous le Wörthersee ? Il s’agit d’un rassemblement dédié aux sportives des marques généralistes du groupe Volkswagen. Il a lieu chaque année lors du week-end de l’Ascension… en Autriche. Ce n’est effectivement pas la porte d’à côté, d’où son manque de notoriété chez nous. Mais ce rendez-vous rencontre un grand succès : en 2017, en cinq jours, il a accueilli 125.000 visiteurs ! Une popularité qui pousse Volkswagen à créer chaque année l’événement là-bas, avec au moins une voiture inédite, concept délirant ou show-car proche de la série, le plus souvent autour de la Golf GTI.

La compacte sportive est à nouveau en vedette cette année avec la présentation en première mondiale du concept TCR. De concept, il n’a que le nom, car Volkswagen indique que la voiture sera commercialisée avant la fin de l’année… et évoque déjà les options possibles. Mais pourquoi TCR ? Ce modèle s’inspire d’une Golf de course, engagée en TCR International Series, un championnat de voitures de tourisme qui a fini par éclipser le WTCC.

Record de vitesse

Malheureusement, le modèle de route est bien trop sage. On s’attendait à découvrir un véhicule échappé d’un circuit, tourné pleinement vers les sensations mais on a au final une Golf GTI qui reste bien bourgeoise. Pas question par exemple de sacrifier des éléments de confort et encore moins la banquette arrière pour gagner des kilos. Et côté puissance, pas de record. On trouve ici un 2.0 TSI de 290 ch. C’est tout de même 45 ch de plus que la GTI Performance. Mais Volkswagen avait fait mieux sur la GTI Clubsport S, avec 310 ch. Et la variante de course est à 350 ch !

Volkswagen souligne tout de même que c’est la plus rapide des Golf GTI jamais proposée. En effet, avec un pack optionnel qui comprendra un châssis abaissé et d’inédites jantes de 19 pouces, la limite de vitesse habituelle de 250 km/h peut être désactivée. Ainsi libérée, la Golf peut atteindre 264 km/h. Tout le couple, 370 Nm maxi, est envoyé sur les roues avant, avec l’aide d’un différentiel autobloquant. La boîte de vitesses est une double embrayage DSG à 7 rapports. Le moteur adopte deux radiateurs supplémentaires pour garantir un refroidissement suffisant. Côté freinage, il y a des disques perforés, avec des étriers peints en rouge.

Look timide

Côté design aussi, c’est la grande sobriété. Pas d’ajout tape-à-l’oeil, cette Golf se contente de nouveaux bas de caisse et d’un diffuseur revu. La petite touche d’originalité pourra être apportée par des stickers en forme de nid d’abeilles sur les flancs. Un logo TCR est visible devant les roues arrière. A bord, il y a des sièges en tissu et microfibre. La microfibre habille aussi une partie des portières. Les surpiqûres sont rouges, tout comme le repère central sur le volant.

Cette Golf GTI sera donc mise en vente dans quelques mois. Volkswagen ne parle pas de production limitée.