A la recherche de plaisir de conduite à bord d’un coupé sportif de quatre places, mais sans dépenser une fortune ? Les modèles ne sont pas de légions. Toutefois, deux constructeurs se sont récemment lancés sur ce créneau : Peugeot avec la 308 RC-Z et Toyota avec la GT-86 (sœur jumelle de la Subaru BRZ). Voyons qu’est-ce qui distingue ces deux autos et pourquoi faut-il choisir l’une plutôt que l’autre.

Style sportif ou plus bourgeois ?

Tout d’abord, lorsqu’on regarde les deux voitures, on ne peut pas dire qu’elles manquent de caractère ! La large bouche d’aération et le toit incurvé de la RCZ, les deux énormes sorties d’échappement et les phares aiguisés de la GT86, … Elles ont chacune leurs particularités.

les toyota gt86 et peugeot rcz en face-à-face

La même puissance sur le papier pour le même résultat ?…

Au final, la plus excentrique et radicale, c’est sans doute la Japonaise qui semble plus se rapprocher de l’esprit sportif que bourgeois à l’image de la Française. Ces considérations stylistiques étant avant tout subjectives.

? AVANTAGE GT-86

Mécanique : deux écoles s’affrontent

Si vue de l’extérieur, ces deux sportives peuvent paraître similaires, au chapitre technique bien des éléments les différencient, à commencer par la partie moteur.

la peugeot 308 rcz et sa poupe

La partie arrière de la RC-Z est de toute beauté. Elle consomme 6,7 litres en cycle mixte avec un poids de 1 297 kilos. Le 0 à 100 km/h est atteint en 7,5 secondes

En effet, alors que la 308 RCZ est dotée d’un 1,6 l THP 200 ch suralimenté (fruit de la collaboration avec BMW), la GT86 opte pour un bloc atmosphérique : un 2,0 l boxer de 200 ch lui aussi. Là où l’écart se creuse, c’est au niveau de la plage d’utilisation de ces moteurs. Autant le Peugeot avec ses 275 Nm de couple pousse dès 1 700 tours/min, la Toyota atteint, quant à elle, son couple maxi à 6 400 tours/min (contre 5 500 tours/min pour sa rivale).

la toyota gt86 en vue 3/4 arrière

La partie arrière de la GT-86 a de l’allure. Elle consomme 7,8 litres en cycle mixte avec un poids de 1 200 kilos. Le 0 à 100 km/h est atteint en 7,6 secondes

Il s’agit donc de deux philosophies. L’asiatique demandera d’être cravachée (son pont long n’aidant pas), tandis que l’européenne sera plus souple. L’une n’est pas meilleure que l’autre, c’est simplement deux caractères différents. Une chose est sûre, le conducteur à la recherche de sensations préfèrera certainement la GT-86 car en plus d’avoir une partie mécanique plus caractérielle, elle est une propulsion !

? AVANTAGE GT-86

Prix : laquelle est la plus abordable ?

Après avoir fait le tours des spécificités techniques, attardons sur les tarifs de ces deux petits bolides. Malgré un nombre de chevaux équivalents sur le papier, les deux modèles sont vendus neufs à 2 100 € d’écart. La Toyota GT-86 2,0 litres Coupé est à 29 900 € (+ 1 600 € pour la boîte auto) et la Peugeot 308 RC-Z 1,6 litre THP 200 à 32 000 €. Mais avec le malus écologique, les prix passe respectivement à 31 200 € (+ 1 300 €) et 32 500 € (+ 500 €). La Toy’ est donc la plus touchée par la taxe carbonne ce qui logique à la vue de sa cylindrée non suralimentée.

Par ailleurs, la Peugeot a à son avantage d’être commercialisée depuis plus longtemps. De ce fait, on peut la trouver en occasion à des prix plus doux et la négociation du prix du neuf avec le commercial sera plus facile que pour sa concurrente qui n’a pas un an de présence sur le marché.

? EGALITE

En bref

Récapitulatif des forts et des points faibles des deux voitures :

Modèle
Les plusLes moins
Toyota GT-86
– Caractère moteur
– Propulsion
– Suspensions
– Poids contenu
– Pont un peu trop long
– L’accès à bord
Peugeot 308 RC-Z– Moteur disponible et coupleux
– Comportement routier efficace et prise en main facile
– Consommation mesurée au quotidien
– Moteur un petit peu trop linéaire
– Passage des rapports petit peu trop longs

En conclusion, ce sont deux très bons coupés quatre places qui visent un profil de client très légèrement différent. Les plus jeunes à la recherche de plus de sensations préfèreront sans doute la Toyota, et les plus âgés cherchant plus d’agrément, la Peugeot.

Galerie photo