Il peut être facile de se moquer de ceux qui sont en transe lors de la présentation d’un nouveau smartphone. Les moqueries fusent encore plus rapidement quand on voit ces personnes camper devant les magasins pour être sûres d’avoir le leur. Et bien, chose que je croyais inimaginable, cela vient d’arriver pour une automobile.

Déjà 115.000 réservations

Tesla a dévoilé la nuit dernière en Californie son quatrième véhicule, la Model 3, dans une hystérie collective. Toute la presse et les réseaux sociaux en parlaient plusieurs jours avant l’officialisation de l’auto qui, fait rare de nos jours, n’avait pas fuité.

Tesla Model 3 - 5 Tesla Model 3 - 6

Au cours de sa conférence de presse, la firme américaine a révélé un nombre hallucinant : 115.000 véhicules ont déjà été réservés dans le monde… par des gens qui n’avaient même pas vu à quoi la Model 3 ressemblait ! Quand on pense qu’en 2015, Tesla a vendu tout juste 50.000 voitures, voilà qui donne le tournis. Le plus dingue est que les livraisons ne commenceront pas au mieux avant l’automne 2017.

L’électrique à bas prix

Mais pourquoi un tel engouement ? La Model 3 marque une étape importante dans l’histoire de Tesla et de la voiture électrique. D’un gabarit semblable à la BMW Série 3 (d’où le nom avec un chiffre alors que Tesla est plutôt fidèle aux lettres), elle sera vendue aux USA à partir de 35.000 $. C’est deux fois moins que sa grande sœur la Model S et c’est à peine plus que la Nissan Leaf.

Tesla Model 3 - 2 Tesla Model 3 - 4

Et sans vouloir vexer le constructeur japonais, avouez qu’il n’y a pas photo entre une Leaf et une Model 3. Il faut maintenant que Tesla tienne sa promesse du prix. Si celui-ci explose d’ici la commercialisation, nombre de clients qui ont versé 1.000 $ ou 1.000 € pour réserver un modèle pourrait se raviser.

Plus de 300 km d’autonomie

D’un point de vue stylistique, la Model 3 reprend les grandes lignes de ses sœurs. Il y a surtout du nouveau au niveau de la face avant, où l’on a l’esprit les productions de Porsche. La 3 est dénuée de calandre, ce qui la rend assez étonnante… et un peu inexpressive. Ses proportions sont déroutantes, du moins en photo, avec un capot court et un vitrage latéral plutôt haut. En images, on a l’impression que la Model 3 est une compacte.

La planche de bord est digne d’un concept-car. Comme dans la Model S, la console centrale est composée d’un immense écran, cette fois au format rectangulaire. Mais celui-ci flotte dans un univers très dépouillé alors que sur la S, il est intégré à un ensemble assez conventionnel.

Tesla Model 3 - 2

Tesla-Model-3-interieur

Pour l’instant, Tesla est sans surprise avare en informations techniques. L’emblématique PDG de la firme, Elon Musk, a indiqué que le modèle de base aurait une autonomie supérieure à 300 km et passerait de 0 à 100 km/h en environ 6 secondes. Un chiffre très bien placé chez les familiales. Il ne fait aucun doute que les versions les plus puissantes chercheront les chronos d’une M3.