Dans le monde de l’automobile, Elon Musk a le titre de champion de l’annonce. Le patron de Tesla se montre très bavard sur les réseaux sociaux, n’hésitant pas à donner des infos sur des nouveautés plusieurs années avant leur commercialisation. Mais il sait parfois être un petit cachotier ! Alors qu’il avait convié la presse à la présentation d’un semi-remorque électrique, il a dévoilé par la même occasion, et par surprise donc, le nouveau Roadster.

Bon, c’est aussi peut-être une façon de faire de l’esbroufe et une belle opération de com’, pour faire oublier les sujets qui fâchent. Tesla vient d’enregistrer des pertes financières records et n’arrive pas à lancer correctement la production de la petite berline Model 3. Qu’importe, Musk fait comme si de rien n’était et fait le buzz avec un véhicule qui promet une fiche technique sans commune mesure sur le marché des voitures électriques.

Un 0 à 100 en 2 secondes !

Tesla parle d’un ensemble mécanique qui délivre un couple de 10.000 Nm ! La vitesse maxi serait supérieure à 400 km/h et le 0 à 100 km/h serait réalisé en environ deux secondes. De quoi ridiculiser n’importe quelle hypercar, à un prix presque cadeau. Le constructeur annonce en effet pour les USA un tarif de base de 200.000 $, soit environ 170.000 €. Une Bugatti Chiron, c’est plus de dix fois cette somme.

On pourrait se dire qu’avec de telles performances, l’autonomie est mauvaise. Mais Tesla promet 1.000 km grâce à une super-batterie de 200 kWh. Trop beau pour être vrai ? Le doute est possible car tout ceci n’est pour l’instant que du virtuel. Et il faudra être patient pour en avoir la preuve, car les premières livraisons se feront en 2020.

Alors que le premier Roadster, qui était le premier modèle de la marque, était dérivé d’une Lotus, cette fois le véhicule est conçu en interne. Quatre personnes peuvent prendre place à bord. Pour profiter des joies du plein air, il faut retirer un morceau du toit. Comme sur la Model 3, la présentation intérieure est réduite au stricte minimum, avec un grand écran tactile vertical et un volant, à la forme très sportive.

Ce nouveau Roadster ne devrait pas poser ses roues en France avant 2021.